Sign in / Join

TLMSF interviewe Calvin Mangan (Epinal)

Le Championnat du National présente des particularités rares dans le monde du football. Beaucoup d’engagement, des buts et surtout énormément d’enjeu afin de monter vers l’élite, en l’occurrence, la Ligue 2. Beaucoup d’équipes intéressantes participent à cette compétition et il n’est pas rare de voir une, voire deux formations faire un long parcours en coupe de France. C’est le cas cette année du SAS Football Epinal. Après avoir éliminé plusieurs équipes de son gabarit, Epinal a réussi l’exploit d’éliminer Lyon et le FC Nantes lors des deux précédents tours. Et dans ses rangs, Epinal possède un solide défenseur, qui répond au nom de Calvin Mangan. Ce dernier a accepté de répondre à nos questions pour le site, afin de mieux le connaître.

Bonjour Calvin. Merci encore de répondre à nos questions.

Tout d’abord pourrais-tu nous raconter ton parcours pour arriver jusqu’au club d’Epinal ?

J’ai commencé dans une école de football au Cameroun, puis j’ai participé à la CAN des U18 en Algérie avec mon pays et c’est à partir de là que le FC Metz m’a fait venir en France pour des essais. J’ai fais 2 mois avec eux et après la suite n’a pas été favorable. Ensuite je me retrouve à Epinal où je débute en U19 nationaux pour intègrer le groupe CFA, enfin on monte en National et c’est ma 2e saison à ce niveau.

As-tu une activité à côté du Football ?

Oui je m’occupe un peu des plus petits du club.

La saison est compliquée cette année. Pensez-vous pouvoir relever la tête avec vos coéquipiers ?

C’est vrai, on passe une saison plus que compliquée, pourtant on avait bien commencé. Le fait d’avoir stoppé la série de défaites va nous faire du bien au moral et on va continuer à y croire pour pouvoir réaliser cet exploit de se maintenir car rien n’est joué et je pense qu’on a les qualités vu notre parcours en coupe de France.

En fin de saison, si une opportunité se présente, tu choisirais plutôt un autre club de National, pour t’aguerrir, un club de Ligue 2 pour essayer de percer mais risquer de gouter au banc ou préférerais-tu rester à Epinal pour montrer que vous pouvez faire une meilleure saison avec tes partenaires?

(rires) Tout jeune footballeur rêve un jour de pouvoir évoluer au niveau professionnel et si j’ai une opportunité avec un bon projet sportif je verrais bien avec mon entourage pour y réfléchir à propos. Mais pour l’instant je me concentre sur ma saison avec Epinal. Après si mes performances me permettent d’aller voir plus haut pourquoi pas.

Si tu devais décrire ton jeu en quelques mots ?

Ce n’est pas évident ; à vous de le faire. Bref je suis un joueur dur sur l’homme avec un bon sens de l’anticipation, une assez bonne vitesse et une bonne qualité dans la relance.

Comment tu décrirais cette fois le championnat du National ?

C’est un championnat très difficile car il demande beaucoup d’impact physique avec énormément de duels surtout qu’il y’a moins d’équipes qui misent sur l’aspect tactique. Bref il est assez homogène avec des clubs amateurs et professionnels.

Lequel de tes partenaires t’impressionne le plus ?

Difficile à dire car j’ai des coéquipiers qui possèdent beaucoup de qualités, mais je dirais plus Romain Chouleur, milieu offensif qui possède une bonne vision de jeu et une bonne qualité de passes avec son pied gauche exceptionnel qui distille des galettes.

Il me semble que tu as marqué 3 buts cette saison. Peux-tu nous expliquer le plus beau selon toi ?

Le match qu’on joue à domicile contre Vannes, qui pour moi est l’équipe qui pratique le plus de jeu en National. On encaisse un but en début de match et à la demie heure de jeu on obtient un CPA excentré côté droit et Romain met un ballon rentrant je saute plus haut que les défenseurs et je mets un coup de casque et le gardien est battu.

Cette qualification face à Lyon, comment l’as-tu ressentie ?

C’est un moment inoubliable et qui restera gravé en moi toute ma vie. Au coup de sifflet final après les tirs aux buts je n’en revenais pas de l’exploit qu’on avait réalisé. Surtout dans le jeu on avait montré de très bonnes choses face à la meilleure équipe de France de cette décennie et on a fait vibrer tout un stade et toute une ville.

Au prochain tour de Coupe de France, Epinal se déplace à Lens, tu sens que la qualification est possible ?

(rires) Arriver en 8e de final est déjà historique pour le club et pour moi car c’est la première fois. C’est vrai que Bollaert est un stade mythique avec un bon public mais on ira jouer sans pression et surtout relâchés. Nous sommes les outsiders, j’espère que nos supporters viendront en nombre nous soutenir car sans être prétentieux il y’aura un coup à jouer et on aura notre mot à dire.

Quelles sont les meilleures conditions, selon toi, pour participer à un match de foot ?

Match à 20h avec 20 degrés au stade de la Colombière bien garni, avec un bon repas le midi et une bonne collation ensuite.

Quel est le club de Ligue 1 que tu préfères ?

Je suis fan de l’OM, c’est un club mythique avec une immense histoire et aussi des supporters spéciaux.

Et en L2 ?

Je suis la L2 mais je n’ai vraiment pas de préférence.

Et sur le plan européen ? (voire mondial)

Manchester United qui pour moi est le meilleur club au monde ils sont toujours au haut niveau depuis plusieurs années.

Cite-moi un joueur qui te fait rêver.

Gérard PIQUE joueur de classe mondiale

Devant un match de foot, tu es plutôt Heineken, Ricard ou Coca Cola ?

Coca Cola

Vous avez un cri de guerre après une victoire ? On t’écoute.

« Papa a zoum zoum…. A zoum… Calvin a zoum zoum… a zoum ! »

Si tu pars sur une île déserte, tu amènes quoi comme musique ?

Musique africaine

Le film que tu pourrais voir des centaines de fois ?

Intouchables

Pour terminer, une question habituelle sur notre site, joues-tu aux jeux vidéo ? Et si oui, es-tu plutôt FIFA ou PES ?

Oui plutôt FIFA mais à l’ancienne PES

NB : photos par Philippe Le Brech

2 comments

Leave a reply