Sign in / Join

Rencontre avec le Poiré-Sur-Vie

    Salut à toutes et à tous, me revoilà parti dans mes explorations du Football Vrai. Une fois de plus, c'est vers la Vendée et le Poiré-sur-Vie que je me tourne.

   (Petit rappel : premier article sur le club ici http://www.toutlemondesenfoot.fr/focus/tlmsf-au-poire-sur-vie-reportage-au-sein-dun-club-sain/ )

   Dans cette première rencontre avec le club du VPSVF je vous avais précisé que nous nous intéressions au cas du club vendéen parce qu'il appartenait au « Football Vrai » et non pas parce qu'il pouvait monter en Ligue 2. J'en apporte une nouvelle preuve EN RETOURNANT EN VENDEE VOIR LE POIRE ! Oui mesdames et messieurs ! Parfaitement !

   J'y retourne d'ailleurs pour deux raisons totalement valables, alors arrêtez de me prendre pour un fou, s'il vous plaît. La première est simple : match amical de pré-saison entre le VPSVF et le FC Nantes. La seconde est mieux, je vais interviewer le CM (community manager) du club : Julien Ferré.

   Concernant le Poiré, faut savoir que le club s'est pas mal effondré sportivement en fin de saison, du coup pas d'accession en Ligue 2. Dommage. Après, l'objectif de départ qui était de jouer un maintien dans le milieu de tableau était largement acquis. Une bonne chose pour le club.

    Après, lecteur (et lectrice) il faut que tu saches que le National est un championnat bien particulier puisqu'il est une sorte de palier entre le monde amateur et le monde professionnel, par conséquent les effectifs sont en constante modification entre les saisons. Par exemple, dans le cas du Poiré, la liste des départs et des arrivées et à peu près aussi longue que celle des accusations contre Berlusconi et Tapie réunies. Pour plus d'information, je te laisse regarder cette belle liste qui parle d'elle-même (ceci est une image bien sûr, ne montez pas le son de l'ordinateur) (La liste)

   Les joueurs, même titulaires, se retrouvent confrontés à plusieurs choix : vie privée, choix financier, choix sportif. Du coup, les effectifs sont largement remaniés à l'inter-saison.

Oh, la belle bleue. (crédit : Christophe Bouron)

     Ce qui m'amène à ce match amical de pré-saison. D'un côté un club empêché de recruter pendant un temps et qui se retrouve à chercher des solutions dans les championnats les plus exotiques (Vénézuéla, Afrique du nord...). Le tout pour sauver sa tête en Ligue 1 cette saison et essayer de donner une nouvelle stabilité à un club qui en a bien besoin. De l'autre, un club qui a les pieds sur terre et qui va essayer de franchir un nouveau palier cette saison en National. Tout en devant faire avec un effectif (presque) entièrement nouveau.

     Avant ce match, les deux équipes ont toutes deux effectuées des matchs amicaux. Pour la plupart des défaites : contre Evian et Guingamp pour le FCN, contre Laval, Carquefou.. pour le Poiré-sur-Vie. Les pensionnaires de National reprenant à domicile le 09 août par …. un derby contre Luçon !

    Autour du match en lui-même, pas grand-chose à signaler. Un score final de 2-2 alors que le Poiré menait 2-0 (Bourgot et Gbhou, superbe but). Un doublé de Niané pour le FCN, alors que Cichero avait manqué un penalty à 1-0. Des choses encourageantes côté VPSVF, des inquiétudes côté FCN. Bon en peut dire ce qu'on veut mais le 5-3-2 nantais n'a pas aidé, nouvelle preuve apportée dès samedi dernier contre Rennes.

   Après, cela reste un amical, pas de conclusions définitives à en tirer. Seulement certaines indications. D'ailleurs, à noter côté pour le FCN, le super état d'esprit des joueurs et du staff auprès des gens à la fin du match. Hyper détendus, disponibles et ouverts. Bon, la saison n'est pas vraiment lancée mais tout de même, je tenais à le souligner.

Y'a quand même une légère différence sur les deux maillots... Subtile.. (crédit : Christophe Bouron)

   Sinon, l'objectif de ma visite était de rencontrer Julien Ferré, le CM du Poiré-sur-Vie. Parce que c'est sympa de parler des joueurs, des entraîneurs, mais ceux qui vous apportent directement les informations ce sont eux et chacun a sa façon de faire.

(Note : on se passe des « salut » « enchanté » de début d'interview, on déjà bu une bière ensemble avant, ça suffit. On ne va pas se donner un genre non plus)

TLMSF : Bon, on va commencer simplement. Quelles sont les principales tâches qui t'occupent en tant que CM pour le Poiré ?

Julien Ferré : Au quotidien je fais un peu de veille sur les informations qui circulent dans le club. Je distribue le tout sur les réseaux sociaux pour essayer de créer et d'attirer une communauté autour du club.

TLMSF : Avoir un CM pour un club de National c'est un signe d'une forte volonté de développement non ?

JF : Oui. Depuis le bon parcours en coupe de France (Note :1/16e de finale contre le PSG en 2007/2008, déjà!) ; me club est en pleine effervescence. Il existe une émulation autour de la vie du club. Du coup, il était important de contrôler les informations qui pouvaient venir de pages non-officielles lancées depuis cet épisode en CDF. On a créé un nouveau site internet pour le club, une page Facebook mais aussi un compte Twitter. Après, ce dernier n'est pas forcément bien ancré en Vendée mais les joueurs s'y sont mis aussi : Aurélien Gazeau, Moussa Maréga (partis à l'inter-saison). Pour le moment, je ne suis pas dans les déplacements du coup certains joueurs peuvent envoyer d'eux-mêmes des photos ou des petits moments de la vie du groupe. Pour autant, on ne fait pas n'importe quoi, on a pas forcément de graphiste sous la main, du coup il vaut mieux faire moins et propre que trop et moche.. (coucou pas mal de sites, notamment en Belgique)

TLMSF : Pour les jours de match tu as un planning prévu ?

JF : J'essaie toujours de faire un peu « monter la pression » dans la journée. Avant la rencontre, je poste des photos de l'échauffement, la feuille de match. Mais sans pour autant multiplier les informations. Tout le monde n'est pas « fan fan fan », il ne faut pas polluer la page par des infos trop nombreuses. J'essaie aussi de garder un ton un peu décalé en évitant les phrases bateaux du genre « superbe action de... ». L'intérêt c'est de mettre un peu de jeunesse là-dedans. Il faut surfer sur l'actualité.

TLMSF : En parlant d'insérer un peu de jeunesse, c'est vrai que le Poiré-sur-Vie ce n'est pas forcément l'endroit le plus « hype » de la région...

JF : Oui, il y a environ 8000 habitants. Mais cela dépasse cette frontière, on veut fédérer autour du club. C'est aussi le club de la Vendée. [Avec Luçon qui est monté, première journée de championnat d'ailleurs!]. Il faut savoir jouer de notre image pas de « paysan », mais de vendéen. Il y a des trucs géniaux dans le coin, pas mal d'entreprises, un vrai dynamisme, un club sain... Les gens se focalisent sur les critiques de la Vendée comme coin paumé mais ils ne connaissent pas la côte.

TLMSF : Pour reparler des réseaux sociaux, c'est un vrai pari, surtout qu'il n'y a pas de contrainte de lieu en l’occurrence !

JF : C'est vrai que c'est pratique pour ça, pour se faire connaître. L'année passée, So Foot qui parle de nous ça tombe un peu de nulle part et pourtant il faut tout de suite essayer de rebondir dessus. On aurait passé un tour de plus en CDF cela aurait été parfait aussi, mais on ne tombe pas non plus dans la course aux fans. Il faut garder les pieds sur terre, créer une base, quelque chose de solide, mais l'animation est un phénomène vraiment dur à prendre.

TLMSF : Les jours de match tu sais combien il y a de journalistes à peu près qui viennent suivre le Poiré ?

JF : Le nombre n'est pas trop variable. Il y a bien TV Vendée, Ouest-France... L'équipe est venue en fin de saison dernière. Mais ce qui les intéressait c'est que le club était proche de la L2. Après, dans les échelons supérieurs les discours sont pas mal répétitifs. D'où l'avantage des réseaux sociaux, se faire connaître à côté. On a un véritable intérêt à travailler avec des sites comme le vôtre ou Au Premier Poteau (ce site), on y trouve une nouvelle audience mais aussi une nouvelle façon de présenter les informations, d'analyser. C'est vraiment gagnant-gagnant entre les infos et les articles mais aussi avec la visibilité pour un club qui grandit. L'entraide, c'est vraiment le maître-mot.

7 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :