Sign in / Join

L'interview Hors-Cadre: France Pierron

France Pierron, c'est mon coup de coeur (Point Lèches-bottes 1, aka #TeamSlurp), she is the Madame Menu Sport sur l'Equipe21 tous les midis, elle nous balance l'info sportive et l'agrémente de sujet sur des sports moins médiatisés, mais pas moins intéressants, genre le BMX, le street-basket, etc … Découverte.

  

Salut France, d'habitude c'est toi qui reçois et poses les questions, on va inverser les rôles:

 

Tout d'abord, tu y connais quoi au championnat irlandais de football?

D’instinct, je dirais derby Celtic Glasgow VS Glasgow Rangers, avant de me rendre compte que c’est en Ecosse. Alors du coup, …rien.

Le championnat d'Irlande de football, connu sous le nom d’Airtricity League, est une compétition annuelle mettant aux prises les 22 meilleurs clubs de football de l'Irlande. Merci Wikipedia.

 

Comment t'est venue l'idée de devenir journaliste sportive, tu t'es inspirée de Marianne Mako? Tu as perdu un pari à la Fac?

Sportive depuis toute jeune, j’ai toujours baigné dans l’univers du sport, et continué mes études dans ce sens-là aussi (STAPS). Mais comme c’était n’importe quoi, j’ai bifurqué vers une école de management sportif, et mon stage de fin d’année m’a fait rencontrer le TFC, et sa télé locale. J’ai trouvé ça marrant, j’ai foncé ! Et j’adore ce job…

 

C'est un milieu macho le journalisme sportif?

Oui si on veut, certains sports comme foot et rugby sont toujours plus macho qu’au tennis ou natation, des sports plus mixtes (aka sport de FDP, note de l’éditeur, qui se permet des folies)…

Mais on a nos armes aussi, et c’est parfois bien plus simple d’être une femme pour obtenir certaines réactions, partager des émotions…

 

Toi qui es la reine des pronostics sur Twitter, tu vois qui aux 3 premières places à la fin du championnat de Ligain (Ligue 1)?

Sympa ce nouveau championnat ! 😉 1 PSG 2 MONACO 3 Téfécé, c’est notre année, on a un gros recrutement…

 

Un ou des joueurs pro t'ont-ils déjà dragué? (ON VEUT DES NOMS !!!)

Ha ça, ça fait partie des cotés un peu relou de la journaliste féminine, où parfois auprès de certains, on passe forcément pour une nana qui en a après eux… Alors que tout ce qu’on veut, c’est une interview !

Y en a trop pour que je fasse une liste, et ça arrive autant dans les grosses écuries ou dans les clubs de patelins paumés…

Mais heureusement, il y a aussi plein de garçons bien élevés avec qui je n’ai que des bons souvenirs type Rio Mavuba, Fabrice Abriel, Adil Rami, et tous les toulousains qui m’ont connu (même Dédé)!

 

Te souviens-tu de tous les stagiaires avec qui tu as bossé?

Absolument pas. Même ceux qui m’offrent des chocolats à la fin. J’ai une mémoire de poisson. C’est embêtant pour une journaliste…

 

Est-ce que tu revois tes émissions une fois terminées?  Si oui, est-ce que ça aide pour le taf?

Ça dépend vraiment du timing, mais quand j’ai le temps, j’aime bien regarder les interviews surtout, pour voir ce que ça rend vraiment à l’antenne. Quand on est en plateau, on a plein d’éléments à gérer : le temps, les infos dans l’oreillette, les images qui arrivent, et on ne se rend pas forcément compte du rendu final.

Et c’est vraiment important de se revoir pour essayer de s’améliorer encore la fois d’après, mieux rebondir, mieux cerner le sujet, trouver l’info en plus, trouver le bon ton…

(Question que l’éditeur aurait aimé poser : Est-ce que, comme Robin Scherbatski d’How I Met Your Mother, te voir à la TV attire en toi des pulsions sexuelles ou est-ce un phénomène propre à elle ?)

 

La meilleure rencontre que tu aies faite parmi tous les intervenants que tu as reçu, c'est laquelle?

Niveau célébrité, Leo Messi y’a pas photo. Même si c’est plutôt lui qui m’a reçu sur son tapis rouge de Ballon d’Or.

Et en plateau, c’est trop dur de n’en choisir qu’un, entre le big Teddy Riner, et aujourd’hui le catcheur Jimmy Gavroche qui m’a fait la prise de la tour Eiffel, ou encore les filles du roller derby, on s’éclate tous les jours!

Je me souviens d’un beau moment, avec Cyril Jonard, champion judoka sourd et muet, qui m’a appris le langage des signes, c’était fort.

Avec cette émission, j’ai découvert un nombre et une variété de sports incroyables, et ça demande une véritable investigation pour pouvoir parler bike polo le lundi, roller de vitesse le mardi, kite surf le mercredi, pentathlon le jeudi, et tennis fauteuil le vendredi, par exemple.

 

Parlons un peu de tes goûts perso,

 

Côté pinard, tu es plutôt St Emilion ou St Chinian?

J’ai un niveau pinard plus proche de la piquette que du château mouton, c’est pas faute d’avoir essayé… UN vrai truc de gonzesse, une piscine de rosé, ou un Sancerre bien sucré.

 

Côté musique, plutôt Tom Pooks ou Gipsy King?

Attends laisse-moi googliser Tom Pouce… heu… connais pas !

Je suis un vrai jukebox pourtant, spécialiste de Dalida et Cloclo. Madonna et Michael pour l’international.

Et Beyonce pour faire la maligne en boite. WHO RUN THE WORLD ?

 

Plutôt vacances au ski ou à la plage?

PLAYA ! J’ai commencé très tôt avec un SNOW, et j’adore toujours ça, mais juste une descente, après j’ai mal. Ça fait cher le forfait.

Alors que voguer de plage en plage et vivre de ce qu’on pèche, ça demande vachement moins d’efforts…

 

As-tu une équipe préférée en Ligain? Et si oui pourquoi?

Le Téfécé, mon 1er employeur. Mon 1er match de foot. Mon 1er (et seul) métier de speakerine du Stadium. Ma 1ère TV. Et toujours mes amis…

 

Sinon c'est quoi ton délire avec les chaussures, explique-nous, tu as combien de paires? (#shoesoftheday)

Beaucoup trop, je sais pas où les ranger. Un journal l’Equipe, une paire de shoes, et on essaie de faire concorder tout ça en photo, ça me fait marrer, et c’est pas toujours facile !

Et quand je ne le fais pas, je me fais engueuler par mes followers !

 

France merci,

Continue de nous faire découvrir de nouveaux sports et surtout ne change rien à Menu Sport c'est génial ! (point lèche-bottes 2, aka #TeamSlurp, vous l’aurez compris)

 

La bise celtique

 

Harry.

13 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :