Championnat d'Angleterre - Episode 22

Dans le monde de la Premier League, la guerre fait rage. L'armée Jedi dirigée par Arsène Wenger doit lutter face à la puissante Étoile Noire emmenée par Dark Pellegrini. Mais il ne faut pas sous-estimer les nouveaux pouvoirs de l'Empire galactique de Maître Mourinho. Impossible à prédire la fin de cette guerre est.

Eh oui seuls les amoureux de Premier League et de Star Wars peuvent comprendre cette intro. Si vous ne remplissez pas le deuxième critère vous n'avez qu'à regarder M6 le mardi soir plutôt que d'assister à l'humiliation de Saint-Étienne contre Cannes.

Mais avant cela, place à une nouvelle et trépidante bataille aussi bien pour la place de leader, que pour la relégation, sans oublier la lutte pour les compétitions européennes et ce surprenant ventre mou.

Samedi, 13h45 :

On commence par un petit Sunderland-Southampton. Je dis "petit" car ce n'est pas l'affiche qui met l'eau à la bouche un samedi à 13h45. Mais attention ! Ce match a toutes les caractéristiques d'une partie acharnée entre une équipe de Sunderland qui joue à domicile, qui veut sauver sa peau et surtout qui reste sur une victoire des plus épatantes face à Fulham sur le score de 4-1 avec son buteur de poche Adam Johnson. En face on a Southampton qui avait connu un début de saison fulgurant et qui est petit à petit redescendu à son vrai niveau. Les Saints restent eux aussi sur une victoire mais assez difficilement obtenue face à West Brom.

Samedi, 16h:

Les Gunners alias l'armée Jedi de Wenger affrontent ce samedi Fulham. Lutte à distance pour la première place. Pas grand chose à dire, à part répéter ce que je dis dans mes articles hebdomadaires. Arsenal doit impérativement gagner s'il ne veut pas se faire doubler par Manchester City et Chelsea.

Manchester City justement reçoit Cardiff City et là on a vraiment des soucis à se faire pour ces pauvres gallois. Il n'y a qu'à regarder les stats de City dans son stade. Les Citizens à domicile, c'est 10 victoires consécutives dont un 6-3 contre Arsenal, 7-0 contre Norwich, 6-0 contre West Ham, 4-1 contre Manchester United et j'en passe des vertes et des pas mûrs. C'est là que les supporters disent : "Welcome to the Etihad Stadium".

West Ham reçoit une équipe de Newcastle en manque de confiance. L'équipe des Frenchies reste 3 défaites consécutives et surtout 3 matches sans marquer le moindre but. Réveille-toi Loïc !

Un stade qui ne fait plus beaucoup la fête en ce moment, c'est bien celui de Norwich City. Les Canaries anglais sont sur une série de deux défaites consécutives. Avant de recevoir une solide équipe de Hull City, ce n'est pas très rassurant...

C'est en bon dernier que Crystal Palace accueille Stoke City. Peu brillant comme match malgré la présence de Crystal ! En espérant que le niveau du match ne sera pas à l'image de ma blague.

Samedi, 18h30:

La dernière rencontre du samedi se déroulera à Anfield pour une opposition entre Liverpool et Aston Villa. Les Reds ont toujours pour ambition le titre de champion d'autant plus que le duo SAS est reformé avec le retour de Daniel Sturridge, un retour directement efficace, en atteste la jolie victoire obtenue à Stoke (3-5). Ça va être difficile de créer la surprise pour les Villans.

Dimanche, 14h30:

Tottenham, qui reste sur 4 victoires consécutives à l'extérieur va tenter la passe de 5 sur la pelouse de Swansea. L'équipe dirigée par Michael Laudrup semble être l'adversaire idéal avec ses 2 défaites à domicile successives.

Dimanche, 17h:

Le voilà le choc intergalactique de la journée : Chelsea-Manchester United ! Enfin bon ça c'est ce qu'on pouvait dire y a un an. Depuis, ce choc a un peu moisi avec les mauvais résultats que l'on connait de mancuniens. Enfin ça reste quand même une opposition spectaculaire entre deux équipes pleines de talents d'autant plus que les Reds Devils restent sur 7 matches sans défaite à l'extérieur. Tremble José, tremble !

Lundi, 21h:

Le dernier match de l'épisode oppose West Bromwich Albion à Everton. Comme vous lisez mes articles souvent, vous savez bien que je ne tari pas d'éloges sur cette équipe d'Everton que je trouve épatante de saisons en saisons et de journées en journées. Un outsider qui effraie les plus gros et qui à mon avis ne se laisserai pas avoir par l'équipe de Pepe Mel dont on annonce le départ en mai prochain.

Voilà voilà, c'est fini mais je reviens la semaine prochaine pour la suite de la saga. Cette fabuleuse saga qu'est la Premier League. D'ici là, bon week end et bon glandage devant le foot.

2 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :