Vinnie Jones, Completement Foutballeur

Arnaques

A l'aise à l’écran comme sur le terrain !

« Je m'appelle Vinnie Jones, je suis un gitan, je gagne beaucoup de fric et je vais t'arracher l'oreille avec les dents puis tout recracher dans l'herbe. Tu es seul mon gros, tout seul avec moi ! ». Cette phrase, c’est Paul Gascoigne, alors grand espoir du football anglais qui l’a entendu et retranscrit.

« Fais encore ça une fois mon pote, et je t’arrache l’oreille pour chier dans le trou ». Kenny Dalglish, la star de Liverpool a eu le droit à cette touchante déclaration.

Son auteur, Vincent Peter Jones, plus courrament appelé Vinnie Jones. Vinne Jones, c’est un symbole de l’Angleterre des années 80-90, comme l’étaient les Spice Girls ou Margaret Tatcher. Il a incarné l’etat d’esprit d’un pays en crise, d’un football en crise.

Pour ce qui est du pays, il est en pleine restructuration, il sort à peine de 12 années de tatchérisme, politique visant principalement à désengager l’Etat et donc favoriser les privatisations, qui ont laissé beaucoup de traces. L’industrie anglaise est à genoux. La main d’œuvre industrielle baisse de 30%, plus de 55000 entreprises ferment leurs portes entre 1979 et 1984. Des villes fortement industrialisées sont frappées de plein fouet comme Manchester et Liverpool. Le football, principale attraction du pays, subira un lourd tribut de cet epoque.

Pour ce qui est du football anglais, le bilan n’est pas beaucoup plus reluisant.La Football League First Division arrive en fin de vie après plus d’un siècle d’existence. Le hooliganisme fait rage. Le drame du Heysel ( 39 morts et 600 blessés lors du match aller des la Finale des Clubs Champions entre Liverpool et la Juventus Saison 1984-1985 ) et Hillsborough ( 96 morts et 766 blessés Demi finale de la Cup entre Liverpool et Sheffield Wesdnesday)  auront des conséquences désastreuses. Tous les clubs anglais sont interdits de Coupe d’Europe pendant 5 ans. Liverpool, pendant 10 ans (ramené plus tard à 6 ans). C’est dans ce contexte difficile que nait la Premier League.

Quand naît une nouvelle institution, il faut toujours des attractions pour faire la publicité de la boutique. La vitrine sera représentée par le Big Four (Arsenal, Chelsea, Liverpool et Manchester United), l’arrière boutique, ce sera les gueules cassées, les grognards, les bourrins. Roy Keane, Dennis Wise, Tony Adams, Eric Cantona et ce fameux Vinnie Jones.

Modeste milieu défensif de l’équipe tout aussi modeste de Wimbledon, Vinnie Jones avait un style de jeu mais surtout une attitude qui affolaient ses adversaires. Les équipes adverses venaient à Plough Lane avec la peur au ventre. Les médias raffolent à l’époque de cette équipe de cinglés qu’ils rebaptisent « Crazy Gang », dirigée d’une main de fer par le grand Vinnie. On parle d’un homme qui est arrivé plusieurs fois à l’entrainement avec une batte de baseball, d’un homme qui était capable de déshabiller un de ses coéquipiers pour cramer tous ses vêtements et danser la danse de la pluie. Une Cup remportée contre Liverpool restera son seul trophée majeur. La suite de sa carrière l’enmenera vers Leeds, Chelsea et QPR. Il reste le détenteur du carton le plus rapide, il est averti au bout de 3s de jeu. Il fera également le buzz avec une vidéo intitulée  Soccer's Hard Men dans laquelle il vante le jeu rugueux, virile. Cette vidéo rencontrera un énorme succès. La Fédération Anglaise lui infligera une amende de 30000€.

92 cartons et 12 cartons rouges plus tard (Seul Roy Keane aura fait "mieux"), Vinnie Jones prend sa retraite en 1999 pour se lancer dans sa nouvelle carrière, le cinéma. Son coté incontrôlable attirera le futur grand réalisateur Guy Ritchie qui le fera jouer dans son film « Arnaques,Crime et Botanique » ou il y interprète un cinglé des armes puis suivront une vingtaine de films comme 60 secondes chrono, Snatch ou X-Men dans lesquels il fera, encore une fois, preuve de son énorme coté déjanté et parfois même inquiétant. Bien ancré dans la famille du cinéma et doté d'un réel talent d'acteur, Vinnie Jones se consacre désormais à sa nouvelle et prometteuse carrière.

Cadeau bonus (comme dans la lessive), voici la vidéo en question

4 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :