Un petit cours de Samba ? E24 – Ghana – Majeed Waris, la petite bombe.

Si vous suivez la Ligain, vous en avez entendu parler. Abdul Majeed Waris est entré dans notre championnat comme il joue sur le terrain, à 100 à l'heure. Auteur de 9 buts en seulement 14 matchs avec Valenciennes, il est l'une des révélation du championnat. La natif d'Accra s'est fait repéré lorsqu'il évoluait à la Right To Dream Academy dans son pays par les Forest Green Rovers, club de Conférence National, équivalent de la division 5 ! Evoluant en réserve de ce club, il inscrit 36 buts en 21 matchs joués. A 18 ans, ce petit gabarit quitte la perfide Albion pour se frotter aux vikings suédois en 2010., et là ce fut la révélation.

Sous les couleurs du BK Häcken il devient meilleur marqueur du championnat en 2012 avec 23 pions dans la musette. Cela marque un tournant dans la vie de ce jeune footballeur. Il est repéré par le Spartak Moscou chez qui il signe en novembre 2012 pour 2,2 millions d'euros. Barré par Yura Movsisyan ou encore Ari, il ne joue que très peu et marque un petit but en une saison chez les Moscovites. A la recherche de temps de jeu, il atterri chez Valenciennes en janvier 2013, surement la meilleur idée du club depuis des lustres.

wariss3-300x195

A Valenciennes, Majeed Waris se transforme en Magic Waris et ses qualités éclatent au grand jour. Rapide, percutant, doué techniquement et doté d'un très bon sens du but couplé à une puissance de frappe détonante, Waris devient vite le chouchou du Hainaut et l'attaquant dont les réseaux sociaux s'emparent. Le phénomène Waris marche tellement bien et son importance dans le jeu de son équipe et telle que lorsqu'il est absent, c'est la déroute. Seulement 14 apparitions mais 9 buts marqués, Majeed Waris a clairement réussi son pari, se relancer professionnellement et intégrer la sélection des Black Stars, chose faite le 12 mai dernier avec sa nomination pour le Mondial. Convoité par de nombreuses écuries, nul doute qu'il sera un atout indéniable en attaque et l'une des révélations du tournoi, sur la lancée de sa saison dans le Nord.

Waris-2

Les 23 ghanéens pour la coupe du monde : 

Gardiens : Adam Larsen Kwarasey (Strømsgodset/Norvège), Fatau Dauda (Orlando Pirates/Afrique du Sud), Stephen Adams (Aduana Stars).

Défenseurs : Samuel Inkoom (Platanias/Grèce), Daniel Opare (Standard Liège/Belgique), Harrison Afful (Espérance de Tunis/Tunisie), John Boye (Stade rennais/France), Jonathan Mensah (Evian Thonon Gaillard/France), Rashid Sumaila (Mamelodi Sundowns/Afrique du Sud).

Milieux : Michael Essien et Sulley Ali Muntari (AC Milan/Italie), Mohammed Rabiu (Kuban Krasnodar/Russie), Kwadwo Asamoah (Juventus/Italie), Emmanuel Agyemang Badu (Udinese/Italie), Afriyie Acquah (Parme/Italie), André Ayew (Marseille/France), Mubarak Wakaso (Rubin Kazan/Russie), Christian Atsu Twasam (Vitesse Arnhem/ Pays-Bas), Albert Adomah (Middlesbrough/Angleterre/2e division).

Attaquants : Asamoah Gyan (Al Ain/Émirats arabes unis), Kevin-Prince Boateng (AC Milan/Italie), Abdul Majeed Waris (Valenciennes/France), Jordan Ayew (Sochaux/France).

Calendrier du Ghana :

Ghana/Etats-Unis le mardi 17 juin à Natal

Allemagne/Ghana le  samedi 21 juin à Fortaleza

Portugal/Ghana le jeudi 26 juin à Brasilia

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :