Sign in / Join

Bienvenue chez les Zens Biens E04 - Deuil, bagarre et corruption

En pleine Coupe du Monde brésilienne, TLM S'en foot vous fait le pari osé de vous parler de football zambien. Parce que même pendant la plus belle des compétitions du monde, le football en Zambie ne s'arrête pas, même si tout le monde s'en foot (ou presque).

Zambian Super League

Zambie football

Les résultats de la 11ème journée :

Nkana 5 - 1 Green Buffaloes

Zanaco 3 - 2 Nchanga Rangers

Konkola Blades 1 - 0 Power Dynamos

Napsa Stars 0 - 1 Zesco United

Roan United 0 - 1 National Assembly

Green Eagles 1 - 0 Red Arrows

Nakambala Leopards 2 - 0 Konkola Mine Police

Kabwe Warriors 1 - 0 Indeni

Le leader a changé en Zambie ! Après une attaque foudroyante dès le début du championnat, Power Dynamos est en train de caler comme en atteste cette première défaite de la saison chez Konkola Blades, qui en profite pour se rapprocher du podium. Zanaco en a profité pour prendre la place de leader en battant Nchanga 3 buts à 2. Nous avons peu parlé de Zanaco depuis le début de la saison, ce qui est un tort car ce club est un sérieux prétendant au titre. Leur attaquant Matthews Macha a marqué 4 buts au mois de Mai et se présente comme l'homme en forme du club avec Rodrick Kabwe ( 3 buts et 3 assists en 5 matchs). Le jeune gardien Allan Chibwe est aussi un élément majeur du XI de Zanaco avec peu de buts encaissés et des arrêts importants.

Nkana a honoré la mémoire de son défunt entraîneur Masauso Mwale au Nkana Stadium en explosant Green Buffaloes, qui n'y arrive décidément pas cette saison malgré la présence de l'international Félix Katongo. Musakanya montra la voie aux champions sortants dès la 3ème minute avant l'égalisation des Buffaloes (23ème). La suite fut une démonstration avec des buts de Simon Bwalya et Evans Kangwa notamment. Ce dernier a signé un contrat de 3 ans avec les Orlando Pirates (Afrique du Sud). Ce n'est pas la première fois que Kangwa passait un accord avec les Pirates : il y a 3 ans, le joueur de 19 ans avait déjà signé un contrat avec eux ... avant de se rétracter et ne jamais venir au club ! Preuve de sa valeur, Kangwa faisait partie de l'effectif vainqueur de la CAN 2012 contre la Côte d'Ivoire.

Deuil | Coach | Zambie

Les entraîneurs de clubs zambiens en ligne pour honorer la mémoire de leur collègue

En grande difficulté dans ce championnat, les Kabwe Warriors, derniers, respirent mieux après leur courte victoire contre Indeni. Pourtant, les joueurs n'ont pas préparé leur match dans les meilleurs conditions, puisque leurs propres fans les ont battu après avoir trouvé bon nombre d’entre eux en train de manger et de boire dans un endroit prisé de Kabwe nommé Big Bite. Ils ont approché les joueurs en leur demandant d’expliquer les mauvais résultats. Devant les invectives des joueurs, une bagarre s’est déclenchée. Selon une source locale, l’entraîneur des Warriors, Chitu Kampamba, présent sur les lieux, n’aurait pas été épargné et aurait été victime de quelques coups de poing. Les fans n’auraient pas digéré la volonté des joueurs de se divertir plutôt que de se concentrer sur le prochain match.

Après cette journée, j'ai choisi de ne pas vous faire un récapitulatif du classement qui est complètement faussé. Nkana a disputé 6 matchs, alors que Power Dynamos en a disputé 11 et Zanaco 9...  Attendons donc que les matchs en retard soient rattrapés pour se donner un réelle idée du classement !

Le moment fort :

Dans le cadre de la 8ème journée, Indeni, au bord de la relégation recevait Nkana. Ce qui aurait du s’apparenter à une promenade de santé pour les diables de Kitwe s’est transformé en calvaire. Nkana a été incapable de concrétiser ses occasions et concède son 4ème 0-0 de la saison (en 6 matchs). A la 83ème minute, un moment magique est intervenu quand le gardien d'Indeni a reçu une balle perdue par l'attaquant de Nkana. Il s'est alors mis à jongler avec le ballon, utilisant aussi bien ses jambes que ses épaules et ses genoux. Les supporters d’Indeni applaudissaient à tout rompre leur gardien qui jouait la montre à sa façon. Après 16 jongles, les attaquants de Nkana sont allés mettre la pression sur le gardien qui a du stopper sa belle série.

Indeni | Zambie | Tlms'en foot

 Coupe de la Confédération

Phase de groupe :

17/05 : Al Ahly 2-0 Nkana

24/05 : Nkana 1-1 Sewe Sport

07/06 ES Sahel 4-3 Nkana

Invité surprise de la phase de groupe, Nkana ne réussit malheureusement pas à créer la surprise. Après la phase aller, Nkana est dernier avec un tout petit point. Mais cela ne suffit pas à décourager le capitaine Sydney Kalume qui est persuadé de pouvoir encore se qualifier. "Les matchs restants seront décisifs et nous pouvons prendre 6 points lors des deux matchs à domicile", a assuré Kalume. "L'équipe s'améliore chaque jour et je suis convaincu que nous allons gagner."

Il est vrai que contre l'Etoile du Sahel, Nkana aurait du l'emporter après avoir mené à ... 3 reprises. Dès la 7ème minute, Nkana prenait l'avantage en faveur d'un énorme fail du défenseur Abdelrazzek Ghazi qui a dégagé dans ses filets un ballon aérien, sous la pression de Simon Bwalya. Alors que l'Etoile venait d'égaliser sur pénalty, Evans Kangwa réussit à se débarrasser de son adversaire pour crucifier le gardien dans un face à face. Après une nouvelle égalisations des tunisiens, Kampamba s'écroula dans la surface, offrande que convertissait sans trembler Derrick Mwansa. A la 81ème et à la 85ème, Jaziri et Brigui crucifièrent les zambiens qui ne méritaient pas ça dans ce match complètement fou.

Lors de la phase retour, Nkana accueillera l'Etoile du Sahel le 26 juillet à Kitwe et Al Ahly le 9 août avant de terminer la phase de poule en déplacement à Abidjan contre Sewe le 24 août. En attendant, il faudra penser au championnat pour rattraper les 6 matchs de retard et se placer dans le trio de tête.

L'histoire de la semaine

 Pour ce 4ème épisode, je ne vous ferai pas découvrir un joueur zambien mais le président de la FA, Kalusha Bwalya, accusé de corruption dans l'affaire de la Coupe du Monde au Qatar.

FIFA | Bwalya | Corruption | Zambia | TLM s'en foot

En effet, le boss de la fédé zambienne a été nommé parmi les 30 présidents de fédérations africaines qui auraient reçu des caisses noires de la part du l'ancien vice président de la FIFA, Mohammed Bin Hammam. La somme touchée par Bwalya pour voter "Le Qatar c'est bieng" s'élèverait à 80.000$ selon le Sunday Times qui a révélé toute l'affaire.  Bien aidé par les investigations de l'excellent bolazambia.com, le rapport détaille l'échange de mails entre Bwalya et Bin Hammam. Se basant sur les différents échanges électroniques et de nombreux documents, le Sunday Times avance que la somme de 5 millions d'euros aurait été débloquée au total pour augmenter les chances du Qatar.

Bin Hamman a utilisé sa société privée pour envoyer des dizaines de caisses noires allant jusqu'à 200.000$ sur des comptes plus ou moins cachés détenus par des présidents de fédérations africaines. Dans l'un des documents révélé par le Sunday Times, Bwalya, président de la fédération et ancien footballeur international, aurait écrit à Bin Hamman après une rencontre en 2009 : "Conformément à notre conversation, s'il vous plait Monsieur le Président, si vous pouviez m'aider avec 50.000$ pour mon association de football et mes dépenses personnelles, je vous en serai gré. J'espère vous rembourser dans un avenir proche, comme les temps sont un peu durs pour moi en ce moment," a t-il écrit.

Le personnel de Bin Hammam aurait alors versé la somme convenue sur le compte de Bwalya et aucune preuve suggère le remboursement de la dette. En Avril 2011, Bwalya implore de nouveau la pitié en assurant qu'il est "un peu mince sur les ressources". Plus tard, dans le mois, 30.000$ ont été versés sur le compte, d'après le journal anglais.

4 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :