Ricardo Rodriguez, une tête d'attardé sur un corps de surdoué.

La Suisse a bien (péniblement) entamé son itinéraire brésilien qui devrait, selon le slogan officiel imprimé sur le bus, se terminer le 13 juillet au Stade du Maracana. Soit. Mais sur la pelouse ou en tribune ? La question reste ouverte.

Bien loin de moi l'idée de m'enflammer bêtement sur un éventuel parcours de l'équipe de Suisse, juste l'occasion de vous en présenter un joueur qui pour mes lecteurs assidus ne sera point une découverte. Direction la Bundesliga et le couloir gauche du Vfl Wolsburg, un joyau nous y attend.

Ricardo Rodriguez, et si la star de la Suisse se cachait sur le côté gauche ?

Dans une équipe de Suisse cosmopolite à outrance (n°1 du tournoi brésilien sur ce point là) Ricardo trouve très vite ses marques. Lui qui, malgré des parents chilien et espagnol, est estampillé formation suisse (tout comme 100% de ses coéquipiers) fait partie de l'épopée magique de l'été 2009 qui voit la Suisse envahir le Nigéria ... et son Mondial des -20 ans dont elle sort gagnante, le joufflu latéral gauche en est déjà un taulier.

Bel homme.

Bel homme.

Loin d'être rassasié il s'impose la saison suivante dans son club formateur où, au fil de la saison, il pousse l'international Ludovic Magnin sur le banc ... puis à la retraite.

Pareil pour l'équipe nationale où la concurrence ne résiste pas longtemps à la fulgurante explosion. Concédons toutefois que le poste était très mal pourvu (Reto Ziegler, autant mauvais dans ses choix capillaires que sur le terrain était le titulaire en place).

Bref après 1 saison et demie à arpenter le couloir gauche du FC Zürich il rejoint la Bundesliga et le Vfl Wolsburg où le "grand" (dépensier) Félix Magath l'attend avec des éloges plein la bouche. Pour la petite histoire Magath a également tressé des louanges à Thomas Kalhenberg. Venant de certains les compliments peuvent déplaire. Rodriguez s'imposera contrairement au petit Thomas qui est actuellement porté disparu.

Désormais tireur de penaltys (6 cette saison) et passeur (décisif) hors pair il est prêt pour le grand envol, longtemps en discussions avant le PSG avant le recrutement de Lucas Digne, il est annoncé dans le viseur de tous les grands clubs à la recherche d'un DG de qualité, Liverpool, Manchester United (Evra, RIP), Real Madrid, quoique vu sa tête un transfert à l'Ajax semble être la piste privilégiée.

Un grand Mondial lui permettra sans doute de signer dans un club de son envergure ce qui n'est plus le cas du club des Loups qui malgré une puissance financière non négligeable ne permet pas de rêver de victoire en championnat, ou de participer à la LDC dans les prochaines années.

En attendant, vous lecteurs français qui à 99% ignoriez l’existence de ce grand Monsieur prenez note ce vendredi dans l'équarrissage qui s'annonce. (haha, quel arrogant, on va te botter les fesses, note de l'éditeur)

rodriguze

6 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :