Ligain – 2eme journée – La cuvée Sagnol, futur grand cru ?

Le Schizo comprend Brandao. Fuir après avoir asséné le premier coup ne fait pas de toi un lâche. A contrario, rester sur place et attendre la riposte des coéquipiers du fracturé fait de toi un véritable idiot !

 tlmsfschizo

Anecdotique leader suite à la première journée, les Malherbistes de Caen n'ont pas récidivé vendredi contre le LOSC. Une fois n'est pas coutume, le fait de la rencontre est l’œuvre d'un mauvais coup de sifflet de M. Desiage. Appiah prié de rentrer au vestiaire, Origi de se présenter face à Vercoutre, qu'il ajustera peu après. Les champions de Ligue 2 n'ont pu, lors des vingt minutes restantes, revenir au score. Sans faire l'apologie de la violence, Desiage aurait mérité lui aussi un coup de tête.

En clôture de seconde journée, les Girondins de Bordeaux attendaient l'AS Monaco qui se devait de réagir après la gifle Lorientaise. Si les 45 premières minutes ont été dignes du Bordeaux de Gillot, les 45 dernières ont été à l'image des 30 premières de samedi dernier, séduisantes ! Mené à la pause, les changements tactiques de Sagnol ont été payants.

Un poil plus tôt dans la journée dominicale et en simultanée, Marseillais et Stéphanois recevaient Montpellierains et Rémois.

Dans le Forez, les Verts, sous la ferveur de leurs supporters, se sont imposés. Le stade de Reims a eu beau rentrer au vestiaire avec un but d'avance, il n'ont pu contenir en seconde mi-temps l'envie des buteurs Gradel, Monnet-Paquet et Erding.

Sur la Canebière, les Phocéens, sous les sifflets de leurs supporters, se sont inclinés. Toujours avec une défense à trois dont Morel, les Olympiens ont encaissé rapidement un premier but. Du banc de touche, Samba a apprécié. La désillusion Corse n'aura pas fait évoluer la réflexion tactique du fou Bielsa. Toujours à courir derrière le score à l'heure de jeu, le fou nous sort un Dja Djé Djé, élément défensif pour Batshuayi, l'attaquant Belge... Et cinq minutes plus tard, Montpellier doublait la mise.

Sans faire l'apologie de la violence, Bielsa aurait mérité lui aussi un coup de tête.

Sans doute par solidarité, l'autre Olympique a également souffert ce week-end. Le Stadium, bête noire des Lyonnais... Neuf ans que ça dure. Après la déroute au Stade du Ray, le Téfécé débloque son compteur point. Sorti à la demie-heure de jeu pour rejoindre à l'infirmerie bon nombre de ses camarades, le patron défensif Samuel Umtiti ne pourra aider les Rhodaniens jeudi dans le match aller du tour préliminaire de la Ligue Europa.

Lorient – Nice, nul. Metz – Nantes, nul. En résumé.

Défait à l'issu de la première journée et toujours sans possibilité de recruter, le RC Lens, qui reçoit à Amiens le temps que son stade soit rénové, a tenu le score jusqu'à la 93ème et le dernier coup de rein Guingampais.

Deux matches, deux défaites... la troisième journée, les Nordistes iront à Gerland. Pendant ce temps, tranquillement, Sochaux évolue en Ligue 2. Fabuleux.

Défait à l'issu de la première journée, Evian TG a pris l'eau en Bretagne, pléonasme. Rennes – Evian, huit buts, quatre doublés, fallait pas voir double.

Deux matches, deux défaites (et pas des moins sévères)... la troisième journée, les Savoyards accueilleront le Paris Saint-Germain. Pendant ce temps, tranquillement, Sochaux évolue en Ligue 2. Fabuleux.

Forcément, et même si c'est pour le côté extra-sportif - comme trop régulièrement avec les Corses – la rencontre qui alimentera toute cette semaine les papiers est ce PSG – Bastia. Le PSG de Pastore a négocié sans trop de difficulté la partie. David Luiz, acheté pour trois francs six sous à l’inter saison a découvert le Parc. Brandao aura frappé une seule fois mais n'a pas manqué le cadre, pour une fois. Quant à Thiago Motta, il lui reste encore la bouche pour respirer. C'est ce qui a de plus grand.

Allez, ce n'était que la deuxième journée... Le Sporting Club de Bastia a encore 36 journées pour convaincre les derniers réticents que le foot est un noble sport.

Jean Laurent Pélissier pour TLMS'en Foot

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :