Sign in / Join

Comme Brahimi, ils ont marqué un hat-trick pour leur premier match de LDC

Mercredi soir, Yacine Brahimi a ébloui l’Europe lors de la victoire de son équipe, le FC Porto, face au BATE Borisov (6-0). Un match où l’Algérien a particulièrement brillé, inscrivant un « hat-trick » pour son premier match en Ligue des Champions. Une performance étincelante qui lui permet de rejoindre un cercle très fermé des joueurs ayant réussi cette performance auparavant.

Wayne Rooney : Manchester United – Fenerbahce (6-1 ; 28 septembre 2004)

Après son transfert en provenance d’Everton, Wayne Rooney dispute son premier match en Ligue des Champions sous les couleurs des Red Devils à l’âge de 19 ans. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le gamin va se montrer à la hauteur du prestige de la compétition. En 35 minutes, il claque trois buts (17eme, 28eme, 54eme) et justifie déjà son transfert exorbitant (37M€) en rentrant dans le cœur des supporters mancuniens


 /

Marco Van Basten : AC Milan – Goteborg (4-0, 25 novembre 1992)

Vous me direz que le néerlandais avait déjà joué et marqué en coupe d’Europe auparavant avec le Milan et l’Ajax. Mais jamais en Ligue des Champions (Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, Coupe des clubs champions), où il va inscrire un quadruplé – excusez le du peu – lors de son premier match face à Goteborg. Durant ce match, il va notamment inscrire un sublime retourné acrobatique qui est resté gravée dans les annales. Fabio Capello, son entraineur à l’époque, dira d’ailleurs cette phrase mythique après le match concernant sa performance : «  Je donnerais une note de 9,5/10 à Van Basten ce soir, mais seulement parce que je ne crois pas en la perfection »

.

 .

Faustino Asprilla : Newcastle – FC Barcelone (3-2, 17 septembre 1998)

Le Colombien n’aura pas marqué l’histoire des Magpies. Trois saisons pour 59 matchs et 18 buts : pas de quoi faire oublier Alan Shearer. Mais Faustino Asprilla aura réussi une très grande performance face au FC Barcelone un soir de septembre 1998, en inscrivant les trois buts de son équipe à Saint James Park. Ironie du sort, ce seront ses trois derniers buts avec le club anglais, lui qui retournera d’où il vient, à Parme, la saison suivante.

.

 .

Aiyebeni Yakubu : Maccabi Haifa – Olympiakos (3-0, 24 septembre 2002)

Ce n’est pas le hat-trick le plus glamour de ce classement mais il a le mérite d’être relevé. Yakubu, inconnu au bataillon à cette époque, réussi une campagne européenne de grande qualité avec le Maccabi Haifa en marquant un hat-trick dès son premier match, et en réussissant un pénalty lors de la victoire surprise face à Manchester United (3-0) par la suite. Des performances qui vont lui ouvrir les portes de la Premier League où il restera neuf ans (Porsmouth, Middlesorough, Everton, Leicester, Blackburn entre 2003 et 2012).

.

Vincenzo Iaquinta : Udinese – Panathinaikos (3-0, 14 septembre 2005)

A 25 ans, Iaquinta découvre la Ligue des Champions avec l’Udinese face aux grecs de l’Olympiakos. Capitaine à l’époque, l’italien ne va pas décevoir ses partenaires et inscrire un hat-trick qui va lancer la campagne européenne de l’Udinese. A noter que sur le deuxième but c’est le légendaire Antonio Di Natale qui va lui offrir la passe décisive. Tout un symbole.


2005 (September 14) Udinese (Italy) 3... par sp1873

 .

Grafite : Wolsburg – CSKA Moscou (3-1, 14 septembre 2009)

Grafite, de son vrai nom « Edinaldo Batista Libânio », a du attendre ses 30 ans pour découvrir la Ligue des Champions. Champion d’Allemagne en 2009 avec Wolsburg, où il forme l’un des duo d’attaque les plus prolifiques d’Europe au côté de Dzeko, l’ex manceau va également se distinguer en Europe. Face au CSKA, il inscrit les trois buts de son équipe…pour ce qui seront ses trois uniques buts dans cette compétition. Un bon souvenir pour le brésilien qui intégrera par la suite la Selecao lors du mondial 2010 grâce à ses belles performances.


2009 (September 15) Wolfsburg (Germany) 3-CSKA... par sp1873

2 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :