Sign in / Join

Equateur : Barcelona, rey del Astillero !

La semaine dernière, nous revenions sur les préparatifs du fameux derby de Guayaquil connu sous le nom de "Clásico del Astillero" et opposant le Barcelona SC à Emelec. Et ce sont les joueurs du président Noboa qui se sont imposés sur le plus petit score.

Après la mini-trêve internationale de début-septembre, la Copa Pilsener, division 1 équatorienne, a repris ses droits en Equateur le week-end dernier, avec notamment en ouverture un partage de frères entre les promus de Mushuc Runa, surprenant deuxième au classement du Clausura, et l'Independiente del Valle, véritable révélation au pays depuis bientôt deux saisons. Mais c'est évidemment le sommet de dimanche soir, opposant les deux clubs rivaux de Guayaquil, qui a retenu notre attention.

Tandis qu'Emelec peine à trouver son rythme de croisière en ce début de Clausura, le Barcelona a lui complètement inversé la tendance par rapport à la première phase de championnat qu'il avait terminée à une décevante quatrième place. Le coach Ischia dehors, les Canaris ont retrouvé sous la houlette de leur nouveau mentor Rubén Israël le cash qui caractérise les sociétaire du Monumental. N'ayant pas le droit à l'erreur, les joueurs du Barcelona SC n'ont pas cédé sous la pression et sont donc sortis vainqueur du derby, en remportant le match sur un but inscrit dans le dernier quart d'heure par Ismaël Blanco.

Source : Planet Amarilla

Source : Planet Amarilla

Le but d'Ismael Blanco :

Grâce à ce succès, le club du président Noboa garde la tête du Clausura, qu'il occupe désormais seul compte tenu du nul enregistré par Mushuc Runa.

Dans les autres rencontres, on notera la nouvelle contre-performance de la Liga de Quito. En effet, la Casa Blanca a une nouvelle fois dû se contenter d'un partage de ses joueurs, face cette fois au Deportivo Cuenca. On notera aussi et surtout la victoire du Deportivo Quito sur Olmédo, un concurrent direct pour la relégation. Après les affres qui ont émaillé le récent quotidien du club et, notamment, la grève des joueurs qui ne sont plus payés depuis plusieurs mois pour certains, le Deportivo a donc relevé la tête et a entamé sa course au maintien. Car si Manta semble se diriger vers la relégation, la seconde place de descendant risque d'être disputée jusqu'au bout ! Si Mushuc Runa et le Deportivo Cuenca ont pris les devants en ce début de Clausura, le Deportivo Quito et Olmédo sont donc actuellement à la lutte pour quitter ce second fauteuil basculant qui menace plus que jamais également un autre club de Quito, l'Universita Catolica, battue par El Nacional dans le derby quiteño du week-end.

EQU-CL-2014-7

COPA PILSENER A - Clausura (après 7 journées)

EQU-TA-2014-7

COPA PILSENER A - Tableau accumulé (après 7 journées) : les deux derniers descendent au terme des 44 matches joués.

Leave a reply