Bienvenue chez les Zens Bien E06 - Zanaco, Zesco ou Power Dynamos ?

Zambian Super League

Zambie football

Les résultats de la 25ème journée

Roan United 0 - 0 Kabwe Warriors

National Assembly 0 - 1 Red Arrows

Green Eagles 0 - 0 Power Dynamos

Zanaco 0 - 0 Konkola Mine Police

Nkana 1 - 2 Nchanga Rangers

Konkola Blades 0 - 1 Zesco United

Nakambala Leopards 2 - 0 Indeni

Napsa Stars 2 - 1 Green Buffaloes 

Quels enseignements tirer de cette journée ?

1 - Un Big Three en lutte pour le titre

On vous l'avait dit, Zesco United possède de grands joueurs. Ils l'ont encore prouvé lors de cette 25ème journée en étant la seule équipe du Big Three Zambien à obtenir les 3 points. Cela leur offre l'occasion de revenir à un petit point de Power Dynamos qui a concédé un énième match nul, et à deux points de Zanaco en méforme totale. En effet, le leader du championnat zambien n'a pu faire mieux que match nul contre l'équipe déjà reléguée de Konkola Mine Police. Cela a énervé les supporters du club souhaitant déjà le départ de l'entraîneur en place.

Avec un match en retard à disputer contre Red Arrows, Zesco pourrait avoir l'occasion de tenir son destin entre ses mains et de justifier enfin son statut de favori. Le suspens est à son comble en Zambie avec un top 3 se tenant en deux points à 5 journées de la fin.

2 - Une nouvelle déroute pour Nkana

Juste avant de perdre contre Nchanga Rangers, les supporters de Nkana avaient massivement voté "Nkana" à un sondage de la Ligue à propos de l'identité du futur champion. Nul doute que les diables rouges zambiens sont aujourd'hui moins optimistes après cette 6ème défaite de la saison. Malgré un beau parcours en coupe africaine, les champions sortants semblent moins forts que leurs adversaires pour le titre et l'écart est trop important avec le Big Three. Les fans devront s'y faire, leur club ne sera pas le roi cette année et n'est même pas sur de doubler la surprise de la saison, Napsa Stars, 4ème.

3 - Red Arrows lutte pour sa survie

Même avec une victoire, Red Arrows reste dans la zone rouge. Toutefois, cette victoire contre National Assembly, passé de la 4ème à la 12ème place en l'espace de 7 semaines, fut cruciale. Sans celle-ci, les flèches auraient pu faire leurs adieux à leurs rêves de maintien. Revenus à un point de leurs adversaires du soir, Red Arrows relance la lutte pour le maintien.

Le classement

ZSL Zambie

Nkana Zambie

Beau bordel au Woodlands Stadium (c) Jude Moraes

A chaque fin de match de Nkana au Woodlands Stadium, c'est la folie. Les supporters escaladent les barrières pour tenter d'accéder aux joueurs, forçant la sécurité à systématiquement intervenir. Cette saison, à la fin d'un match contre Napsa Stars, certains joyeux supporters ont "séquestré" l'entraîneur de Nkana, Masautso Mwale, pour l'emmener dans leur voiture. Des agents de sécurité sont alors arrivés pour extirper l'entraîneur de la voiture.

L'histoire de la semaine

Pourquoi le sponsoring de la Zambian Super League est-il parmi les plus faibles en Afrique ?

"83.000 dollars seulement ?!"

Cette exclamation spontanée nous vient d'un fan présent lors de la ZSL Fanzone au pavillon de Zamcom, boîte de communication qui a noué d'étroits liens avec la ligue.

"Mudala, le football de notre championnat est passionnant, comment se fait-il que la ligue soit aussi faiblement sponsorisée?" poursuivit ce fan.

Ses sentiments sont intervenus après la publication d'une liste contenant le TOP 15 des ligues les mieux sponsorisées du continent. Il s'avère que la ZSL truste la dernière position du classement. Des recherches plus approfondies nous apprennent même que le championnat est moins bien doté que bon nombre de ceux de pays non énumérés dans la liste tels que le Sénégal,  le Rwanda, la Namibie ou le Libéria entre autres.

Cela semble surprenant de voir la ZSL si bas dans le classement.

Est-ce en raison de l'économie ? Certainement pas car toutes les équipes de la ligue ont des parrainages plus élevés que ceux de la ligue. Parmi les meilleurs, Zesco possède un sponsoring à hauteur de 3.6 millions de dollars. Cela s'élève à 2.5 millions pour Zanaco et 1.7 pour Power Dynamos. Le revenu sponsoring le plus bas est pour National Assembly qui amasse 160.000 dollars soit ... 2 fois plus que la ligue. Même certaines équipes de l'échelon inférieur gagnent un montant plus important que celui de la ligue.

Alors comment les clubs peuvent avoir jusqu'à 40 fois un meilleur sponsoring que la ligue?

Tout d'(abord il faut comprendre comment le sponsoring est arrivé en Zambie. Il existe deux types de parrainage :

- Le sponsoring à base d'association : le sponsor associe simplement son nom à la ligue. Dans ce cas, le sponsoring requiert peu d'efforts et d'argent. C'est le cas appliqué en Zambie. La FAZ MTN League vient de la FAZ (fédération zambienne) et MTN (société de télécommunication). Cette dernière paye pour associer son nom à la ligue et ainsi bénéficier d'une visibilité. Cela ne va pas plus loin et ne donne donc pas la vraie valeur d'une ligue.

- Le sponsoring à base de Valeur ajoutée qui est la solution la plus rentable. Le cadre est le prix réel du produit ou d'un service, basé sur les bénéfices que cela pourra engendrer. Le meilleur exemple est la Barclays Premier League en Angleterre. La banque Barclays a payé des millions de dollars à la ligue et aux clubs. En contrepartie, les clubs ont ouvert des comptes à la Barclays, ont réalisé les transferts à travers la banque. Cela a enrichi et continue d'enrichir la Barclays. Ce type de sponsoring nécessite beaucoup de transparence car le sponsor a besoin d'évaluer les recettes des clubs et l'argent que peut lui rapporter les clubs de la ligue.

Le problème est que les clubs zambiens ne disposent pas d'une totale transparence, loin s'en faut. Une recherche complète sur les trois dernières années prouve toutefois que le sponsoring total des 16 clubs de ZSL est estimé à 12 millions de dollars, ce qui est confortable. Quelle banque ne serait pas heureuse de sponsoriser la ligue en sachant que toutes les opérations des clubs et leurs sponsors auront lieu via la banque?

L'obstacle majeur à ce progrès en Zambie est que la ligue est sous tutelle de la FAZ. En Angleterre la FA posait le même problème jusqu'à ce que l' EPL commence à voler de ses propres ailes. Et la FA en est particulièrement satisfaite, étant donné son enrichissement soudain.

Sans un changement de politique, la ZSL restera une des moins dotées d'Afrique. Dans la triste logique du football business actuel, il en va de l'avenir du football zambien.

2 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :