Sign in / Join

Qui es-tu Melbourne City FC ?

Manchester City FC, New-York City FC, ainsi que désormais le Melbourne City FC (A-League) et  le Yokohama F. Marinos (J-League) sont passés sous l’égide du City Football Group. Depuis  l’achat d’un club (Manchester City en 2008), l’homme d’affaires émirati Khaldoon Khalifa Al Mubarak veut maintenant investir dans un club de football sur chaque continent afin de promouvoir l’émergence des  Emirats Arabe Unis grâce au groupe ADUG (Abu Dhabi Group for Development and Investement). Ainsi, les sommes injectées pourraient permettre de faire passer le groupe émirati de simple investisseur à une entreprise multinationale de football et par la même occasion, imposer une publicité omniprésente du groupe dans le monde entier.

australie

En 2008, le groupe ADUG prend possession de Manchester City et investit de très grands fonds monétaires au développement du club. Le succès est au rendez-vous avec 2 titres de champions d’Angleterre en six ans (saison 2011/12 ; 2013/14), une League Cup en 2014 et une FA Community Shield en 2012. Seul tâche sur le tableau : les parcours assez décevants en Ligue des Champions.

Le 21 mai 2013, le groupe crée un partenariat avec la franchise américaine de base-ball des New-York Yankees pour introduire une nouvelle franchise, la 20ème, dans le championnat de football états-unien (Major Soccer League – MLS). Ainsi naquit le New-York City FC. Pour propulser ce nouveau club sur les devants de la scène internationale, les joueurs de Manchester City participèrent à un clip vidéo.

Mais, un club connaît souvent une reconnaissance internationale grâce à l’arrivée de grands joueurs. Les arrivées de Beckham aux Los Angeles Galaxy ou de Thierry Henry au New-York Red Bulls ont ainsi contribué à la renommée de ceux-ci. C’est pourquoi le club boucle l’arrivée de l’international espagnol David Villa, prêté dans la foulée au Melbourne City FC.

Le  groupe émirati ne souhaite pas arrêter son extension à la frontière du Pacifique. Il décide de le traverser pour rejoindre la A-League (championnat australien) et le club de Melbourne Heart. C’est peut-être ce club qui pourrait révéler les véritables envies du groupe ADUG : pour information, le club a terminé dernier du classement de la saison 2013/2014. La méthode efficace appliquée lors de la création de New-York City FC est réadaptée en Australie avec un partenariat conclu avec l’équipe de rugby de Melbourne Storm comme ce fut le cas pour l’équipe de baseball des Yankees.

Une nouvelle identité est créée à l’arrivée du groupe, effaçant par la même le blason des Heart et allant même jusqu’à changer le nom, pour apposer la nouvelle signature identitaire du groupe, le Melbourne City FC. Les anciennes couleurs (rouge et blanche) sont remplacées par les couleurs officielles du City Football Group soit le maillot « third » de Manchester City, les investisseurs ont été « bons princes » : ils gardent l’ancien maillot domicile pour jouer à l’extérieur.

A la suite de cet achat, le groupe y a transféré en prêt David Villa (qui a inscrit son premier but contre le Sydney FC lors de la première journée) en attendant la création et la mise en course du New-York City FC en MLS pour la saison prochaine. Parmi les nouvelles recrues figurent l’ancien international irlandais Damien Duff (Fulham) et quatre joueurs de A-League (James Brown, Connor Chapman, Aaron Mooy et Jacob Melling). L’ancien effectif est malgré tout dégraissé de 4 joueurs (Gerhardt, Mitchinson, Walker et Jeggo) pour l’instant. L’idée est claire : ne plus côtoyer le fond du championnat et donner une nouvelle ère à ce club.

La « quête » se poursuit au Japon avec l’achat du Yokohama F. Marinos le 20 mai 2014. Reste à savoir si dans le futur le club verra son identité détruite  pour prendre celle du City Football Group, comme ce fut le cas pour le club australien.

Par ailleurs, le groupe n’a pas encore fait mention d’investissement dans un club africain ou sud-américain, les deux seules régions du globe restantes à ne pas avoir un club sous l’égérie du City Football Group. Qui sait : les Kaiser Chiefs ou le TP Mazembé d’un côté et le Independiente Medellin ou le Nacional Montevideo de l’autre pourraient peut-être complètement changer dans un futur proche ?

Que peuvent faire ceux qui sont opposés à ces changements ? Des supporters pourraient recréer l’ancien club comme l’ont fait des supporters de Manchester mécontents de l’arrivée de riches investisseurs (Glazer) au club de Manchester United qui ont créé le FC United pour retrouver l’identité originale et populaire de leur club.

Les saisons prochaines nous montreront si le groupe d’investissement veut vraiment faire de ses clubs des places fortes du football mondial ou simplement des panneaux publicitaires pour diffuser la capacité du groupe émirati à investir là où il le souhaite. Nous pourrions peut-être voir dans quelques années une finale de Ligue des Champions Asiatiques entre l’équipe de Yokohama et Melbourne! Affaire à suivre…

5 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :