Sign in / Join

Le Deportivo Quito a rejoué, marqué et pris un point !

La journée 12 du Clausura avait pour spécificité de proposer les matches retours de ceux disputés quelques jours plus tôt. Une manière pour certains de prendre leur revanche et d'autres de confirmer.

C'est ainsi qu'après avoir partagé l'enjeu à Ambato contre Mushuc Runa, la Liga de Quito a pris sa revanche à domicile, et de quelle manière ! Vainqueur 5 buts à 1 face aux promus, les Quiteños n'ont fait qu'une bouchée des pauvres Quichuas.

Mais la plus belle revanche n'est-elle pas celle du Deportivo Quito ? Après avoir déclaré forfait la semaine dernière, le Deportivo se présentait cette semaine avec la ferme intention de laver cet affront. Au bout des 90 minutes face au Club Sport Emelec, le club de Quito s'est quelque peu rassuré en empochant un précieux point dans la course au maintien qui le concerne désormais à nouveau. Il reste à présent dix finales aux joueurs afin de maintenir le prestigieux club au sein de l'élite nationale et l'attaquant Jonathan Hansen l'a bien compris : "Nous avions une bonne avance et nous avons eu la possibilité de l'augmenter. Mais en football, vous ne savez jamais de quoi sera fait le futur. A présent, nous ne voulons qu'une chose, c'est battre l'Universidad Católica ! Et en cas de succès, nous pouvons espérer remonter au classement."

Car en face, l'Universidad Católica est occupée à effectuer une belle remontée. Preuve en est avec le 6 sur 6 qu'elle vient de réaliser face à la U. de Loja et qui a permis aux Universitaires de recoller à ses rivaux pour le maintien.

A l'opposé du tableau, Barcelona mène toujours la danse. Mais l'Independiente del Valle suit à un petit point avec un match de retard. Autant dire que leur confrontation de la prochaine journée s'annonce comme un tournant majeur de la saison. "Ce match s'annonce en effet important mais ne sera pas décisif à cent pour cent, annonce le coach de l'IDV, Pablo Repetto. Nous allons aborder les matches qu'il nous reste avec la plus grande détermination et le courage de vouloir gagner chacun d'eux. Ce match va nous permettre de voir si nous sommes capables de rivaliser pour le titre et d'atteindre les finales. Mais il ne sera pas définitif à cent pour cent."

Selon Repetto, le match de dimanche est important, mais pas capital.

Selon Repetto, le match de dimanche est important, mais pas capital.

Toujours est-il que ce 1er novembre, tous les projecteurs seront tournés vers la petite ville de Sangolqui où les locaux de l'Independiente tenteront de ravir la première place du Clausura à l'ogre jaune de Barcelona !

Leave a reply