Sign in / Join

Au pays de Moussa Maazou - Journées 8 et 9

HOOOOOOOOY, ME REVOILA. De retour après une semaine bien chargée comme il faut, et tout ça pour quoi ? POUR PAYER VOS PUTAINS D’ALLOCATIONS. Alors maintenant tu payes la redevance, tu colles bien ton cul dans ton siège et tu fais ce retour vers le passé avec moi. Puissance 2 en plus.

portugal

Et oui puissance 2, puisque nous allons tenter l’incroyable exploit de résumer 2 semaines en 1 article. C’est parti mon kiki, on va leur chatouiller le zizi. (NDLR : envoyer cette phrase à Cyril Hanouna.)

LE POINT MAAZOU & LES RESUMES

Et s’il y en a un qui nous a bien chatouillé le zizi sur ces 2 semaines, c’est notre grand buteur MOUSSA MAAAAAAAAAZOUUUUUUUUU. Si le CS Maritimo a concédé deux défaites, dont une inattendue face au promu Moreirense, le grand Moussa a brillé. N’en déplaise à Willy Sagnol (qu’on embrasse quand même <3), l’ex monégasque a réussi à inscrire un doublé sur la pelouse du grand, que dis-je l’énoooooooooooormissime, club européen du Sporting Portugal.  Pour une défaite 4-2 certes, mais qui permet à Moussa de prendre la 2e place du classement des buteurs. C’EST FOU. Autant que les résultats des gros clubs sur ces deux semaines. Ou que le but de Fredy Montero, de retour dans sa forme olympique.

 

Bon, autant le Sporting a gagné brillamment son 1er match & Montero a marqué un des buts de ce début de saison, autant le Sporting a perdu gros : son appel contre Schalke (le Sporting réclamait le point et/ou l’argent du match nul voire un replay, suite à la défaite des Lions sur un pénalty imaginaire), et le match pour remonter sur le podium. Face à un bon Vitoria Guimaraes (3e avant le match), le Sporting avait l’occasion de remonter sur la 3e place du podium. Et bien c’est à la faveur d’un 3-0 aussi cinglant qu’inattendu que le Vitoria Guimaraes a gardé sa seconde place… Et possiblement écarté le Sporting de la course au titre (déjà oui !). Côté Sporting, on a cherché des explications et une d’entre elle est sortie : le Sporting a joué en jaune, et a donc perdu. C’est évident putain.

 

http://www.record.xl.pt/Futebol/Nacional/1a_liga/Sporting/interior.aspx?content_id=913022

 

Mais ce faux pas du Sporting ne fut pas le seul en tête : le SL Benfica a très mal commencé cette période, en allant s’incliner 2-1 à Braga et ce malgré un but précoce d’Anderson Talisca. Victoire incontestable de Braga, qui n’a pas de soucis à se faire pour le titre de champion du foot en folie. Oui vous savez, le foot qu’on fait quand on est gamin et où on peut défoncer l’autre sans souci.

FOOT EN FOLIE.

FOOT EN FOLIE.

 

Malgré une victoire douloureuse, et acquise uniquement grâce à un nouveau très beau but d’Anderson Talisca (toujours meilleur buteur du championnat avec 8 réalisations en 9 matchs), face à Rio Ave le SL Benfica a donc lâché des points précieux à ses deux rivaux qui sont le FC Porto… Et le Vitoria Guimaraes. Aujourd’hui le FC Porto est la seule équipe encore invaincue, et il ne cesse d’impressionner : une victoire 5-0 lors d’un déplacement attendu risqué à Arouca, avec notamment le premier but d’Aboubakar et un doublé de Jackson Martinez, et une autre victoire 2-0 face au Nacional de Madeira. Avec encore un but ESSEPTIONNEL de Yacine Brahimi. Allez, mange ça Mark Landers.

Du coup, on passe pour des crétins

 

Le Vitoria Guimaraes quant à lui a donc réussi à laminer le Sporting Portugal, pour revenir à 2 petits points de la tête. Eux qui avaient déjà accrochés le FC Porto en début de saison, ont pu compter sur un jeu de contres parfaitement au point… Et une efficacité sans faille sur coup de pieds arrêtés (2 buts sur corners). C’est d’ailleurs sur un corner que les joueurs de Guy Marèche avaient emporté la mise sur la pelouse du Vitoria Setubal 7 jours plutôt. Porto & Benfica sont prévenus.

En parlant de prévenu, il y a peu on vous disait que le retour de Paulo Fonseca à Paços pouvait les amener à faire une nouvelle saison exceptionnelle. Même si on est loin de la fin du spectacle, devinez qui on retrouve à la 4ème place du championnat ? Paços de Ferreira. A la faveur d’un des plus beaux jeu de ce championnat, et malgré des moyens limités, ceux qui ont sauvé leur peau d’extrême justesse l’an passé ont donc obtenu 6 points également. Les 3premiers au terme d’un déplacement abordable à Boavista, conclu par une victoire 2-1 toute en contrôle. Et les 3 autres avec une éclatante victoire 4-1 à domicile face au Vitoria Setubal. Point commun entre les 2 matchs : buts de Bruno Moreira pour conclure deux belles actions. Quelque chose qui pourrait devenir un classique du côté de Paços.

Juste derrière Paços, on retrouve Belenenses. Eux qui auraient dû être relégué l’an passé, ne se sauvant que par un incroyable concours de circonstance, semblent donc décider à faire amende honorable. Eux aussi ont pris 6 points (victoire à Estoril 2-1 en première semaine), eux aussi ont battu Boavista (3-1 à domicile)… Et la comparaison s’arrête là. C’est à la faveur d’un des jeu les plus dégueulasses du championnat que Belenenses compte désormais 17 points. On leur souhaite d’ailleurs de se faire poutrer chaque semaine, à l’instar d’Evian Thonon en France. Bonne continuation quand même.

Allégorie : A gauche, le jeu de Paços. A droite, celui de Belenenses. Faîtes vos jeux.

Allégorie : A gauche, le jeu de Paços. A droite, celui de Belenenses. Faîtes vos jeux.

Derrière Belenenses, on retrouve donc le Sporting Portugal (voir plus haut) avec 16 points, et juste en dessous le SC Braga. S’ils étaient bien présents pour taper (dans tout les sens du terme) le SL Benfica la première semaine, ils ont encore échoué à faire la passe de 2 : match nul sur la pelouse d’une équipe de l’Academica qui va de mieux en mieux. Mais but d’Eder tout de même. Son 4e. Moussa à 7 buts, Eder à 4… De quoi se poser des questions quand même. Carlos Eduardo serait capable de marquer 5 buts dans sa saison, lui qui brille dans l’incroyablement fort championnat de France ?? #OhWait

A la 8e position, on retrouve Rio Ave. Même s’ils sont loin de leur début de saison euphorique, les joueurs retrouvent un niveau correct, et les résultats suivent. 3 points en 2 matchs, avec une victoire (trop ?) compliquée face à Penafiel sur le score 3-2, puis une défaite un peu sévère face au SL Benfica donc. Encourageant pour eux !

Si l’on a surtout parlé des bonnes affaires en haut de tête depuis le début de saison, l’équipe qui a le plus tiré son épingle ces 2 semaines est donc… Moreirense. Après 2 matchs nuls 0-0, les promus ont décidé de s’éloigner de la zone de relégation (9points d’avance sur le 1er relégable) : 2 victoires, dont une 2-0 face à Gil Vicente à savoir la lanterne rouge et donc concurrent au maintien. La seconde fut face au Maritimo de Moussa Maazou… Qui se retrouve donc derrière Moreirense. Avec les 2 défaites dont nous avons déjà parlé, le Maritimo reste donc scotché à 12 points. Et à la 10e place.

3 points devant Estoril, en tête d’un peloton de 5 équipes qui devraient passer une saison tranquille (à l’exception faite de Boavista). Si Estoril a perdu son 1er match face à Belenenses, la bonne surprise de l’an passé n’a pas manqué le coche face au prétendant numéro 2 à la descente : Penafiel. Malgré un bon retour des locaux, Estoril a donc remporté 2-1 ce match qui permet d’affirmer qu’Estoril passera une saison tranquille (et longue.). Autre équipe qui a gagné son match test : le Nacional Madeira, qui a remporté 1-0 son match face à l’Academica. De quoi se donner un peu d’air après leur début de saison bien compliqué. Peu importe qu’ils aient perdu face à Porto derrière donc.

Finalement, les 2 équipes suivantes savent désormais à quoi s’attendre non pas parce qu’elles ont gagnées mais parce que les équipes d’en bas n’ont pas su en profiter. Le Vitoria Setubal a concédé 2 défaites, face au Vitoria Guimaraes et Paços (voir plus haut) tandis que Arouca n’a pas manqué le match important : après avoir été humilié sur sa pelouse face à Porto, les jaunes ont réussi à prendre un point sur la pelouse de la lanterne rouge. Qui n’arrive donc toujours pas à gagner, et reste coincé en bas du classement avec 3 points (soit 5 de retard sur Arouca)

Et finalement, on a le trio de chute.  Boavista a perdu ses 2 matchs également, face à Belenses et Paços, Penafiel en a fait de même face à Estoril et Rio Ave. Le seul point récolté par les mal classés fut donc celui du nul de Gil Vicente face à Arouca. Résultat, Gil Vicente compte 3 points, Penafiel 4 et les panthères de Boavista 7. Le football vrai messieurs.

Dîtes, vous le sentez que je vais vous chier une bonne grosse saison de merde ?

Dîtes, vous le sentez que je vais vous chier une bonne grosse saison de merde ?

Laisser un commentaire