Sign in / Join

Equateur : L'Independiente gagne le sommet... puis se fait surprendre !

On le sentait venir, l'Independiente del Valle a pris la tête en Equateur dans le Clausura... avant de se faire sévèrement punir par le Deportivo Quito ! Retour sur les principaux enseignements des deux dernières journées.

equateur-

Tout s'accélère et devient fou dans le championnat équatorien ! Alors que le Barcelona SC semble à la dérive, le club de Sangolqui a pris la tête du Clausura et file droit vers la finale du championnat puisqu'il compte désormais 2 points d'avance sur Barcelona (et un match de moins !), et 10 sur l'autre club guayaquileño ! Pourtant, les hommes de Pablo Repetto n'ont certainement pas course gagnée, preuve en est avec ce tout récent revers 3-0 contre le Deportivo Quito !

La semaine avait pourtant bien commencé pour l'IDV puisque dans le match au sommet face à Barcelona, alors leader de la phase de fermeture de la Copa Pilsener, les hommes de Repetto s'imposaient sur le score de 2 buts à 1 après avoir été pourtant menés en début de match.

Mais 4 jours plus tard, l'IDV s'est donc fait surprendre face au club de Quito en lutte pour le maintien et où la crise financière couve toujours : le Deportivo. "Nous n'avons pas joué un bon match, reconnaissait d'ailleurs le coach de l'IDV au lendemain de la défaite. Aujourd'hui nous sommes d'ores et déjà concentrés sur le prochain match. Mais ce match nous coûte cher (...) et nous rappelle ce qu'est la défaite après un certain temps où on ne l'avait plus connue. (...) Quand nous gagnons, les petites erreurs que nous commettons ne se remarquent pas. Il nous faut à présent les corriger, faire notre auto-critique et nous améliorer." Sur le match en lui-même, Repetto n'en revenait toujours pas : "C'est incroyable d'encaisser 3 buts contre la plus mauvaise attaque de la division ! (...) Sans manquer de respect à la prestation de l'adversaire, nous n'avons pas été à la hauteur pour une équipe qui occupe la tête du classement."

Toutefois, dans le même temps, Barcelona ne profitait pas de l'aubaine et perdait une seconde fois en quelques jours, cette fois contre le modeste club de Manta, lui aussi à la lutte pour la relégation ! "Cette défaite est totalement de notre faute, pestait Ruben Israël, le directeur technique de Barcelona. Nous avons mal joué et n'avons aucune excuse. Manta a joué avec ses armes et cinq milieux récupérateurs. Dans le football équatorien, personne ne donne de points !"

Deux défaites en 4 jours : le Barcelona abandonne la tête. Et la finale du championnat d'Equateur ?

Deux défaites en 4 jours : le Barcelona abandonne la tête. Et la finale du championnat d'Equateur ?

Les défaites conjuguées des deux premiers au classement font finalement l'affaire de... la Ligua de Quito ! Revenue à 4 points de la tête (mais un match de plus, donc), les Albos gardent un léger espoir de qualification pour la grande finale face à l'Emelec Sports Club puisque après leur victoire face au club de Gustavo Qunteros, laquelle a précédé une seconde victoire 4 jours plus tard contre le Nacional de Quito.

Dans le bas de tableau, statu quo pour les possibles repérables puisque Manta, malgré sa victoire contre Barcelona, et Cuenca semblent à chaque journée qui passe un peu plus proche de la Serie B. Le Deportivo Quito et la U. Catolica ont en effet pris leurs distances avec les deux dernières places, au point de concerner à nouveau des clubs comme Mushuc Runa, Olmedo ou Loja, qui pensaient sans doute trop tôt avoir assuré leur maintien ...

Leave a reply