Sign in / Join

A League : Acte V

Un Perth Glory seul leader de A League, une équipe de Wellington en très bonne forme qui revient à la hauteur du groupe de tête grâce à leur victoire. Puis une équipe de Brisbane et du Sydney Wanderers qui continuent de patauger sur les deux dernières places du championnats sans proposer du renouveau, surtout pour Sydney qui peut glaner une pancarte de "Champion d'Asie 2014".

australie

Wellington Phoenix @ Western Sydney Wanderers | 1-0

Le retour des champions d’Asie 2014 en A-League se jouait contre la nouvelle équipe « sexy » du championnat. Un jeu vers l’avant, une attaque efficace. Rien de mieux pour ravir le 7'000 spectateurs néo-zélandais présent au match, surtout quand leur équipe vient de gagner leur troisième victoire en cinq matchs et que Sydney enchaîne une troisième défaite en trois matchs et continue à décevoir en championnat.

Wellington ne s’est donc pas laissé impressionner par le titre suprême de Champions d’Asie 2014 de leur adversaire. Le dernier match de Wellington contre Melbourne Victory nous avait montré qu’elle était restée en retrait contre l’ex-leader du championnat. Leçon tirée de cet échec, Wellington a gardé son cap de jeu et retrouve le chemin de la victoire.
Le tout début de rencontre aurait pu être en faveur des Nix, dès la première occasion de jeu pour les jaunes et noirs. Une main dans la surface non-sifflée par l’arbitre de la rencontre sur une tête de Durante. Il est vrai qu’en vitesse réelle le choix de l’arbitre est totalement justifié, la balle heurte l’omoplate du défenseur de Sydney.
Sur la suite de la première mi-temps les deux équipes ont cherché les intervalles pour trouver leurs attaquants mais c’est sûr coup de pied arrêté que Wellington est le plus dangereux. Sur un coup franc de Nathan Burns, McGlinchey est à deux doigts d’ouvrir le score, malheureusement surpris par le rebond il se retrouva trop court pour redresser la trajectoire de la balle.

Le Sydney Wanderers toujours derrière.

Le Sydney Wanderers toujours derrière.

La suite de la rencontre sera toujours en faveur de Wellington. A la 69ème minute Krishna est à deux mètres d’ouvrir le score mais Spiranovic, le défenseur de Sydney, fait un retour incroyable pour « smasher » le n°21 des Nix. Ce dernier se rattrapera juste après, au lieu de retenter sa chance il préfère servir intelligemment Nathan Burns – totalement oublié par Adekele - pour le 1-0. Wellington bénéficiera d’un pénalty à cause d’une faute peu évidente de ce même Adekele mais Covic – élu meilleur joueur de la Ligue des Champions Asiatique 2014 – arrête le pénalty de McGlinchey.

Avec cet unique but, Nathan Burns est l’actuel deuxième meilleur buteur du championnat et Wellington parvient à revenir proche du trio de tête du championnat.

Adélaïde United @ Sydney FC | 0-0

Un match choc entre deux équipes du haut du tableau qui n’ont toujours pas perdu en championnat. Cette rencontre pouvait permettre à une des deux équipes d’écarter un concurrent direct pour la suite du championnat mais cette rencontre s’est neutralisé sur un 0 à 0.
De ce match, un hommage a été rendu à un ancien « Socceroos », Johnny Warren dit « Captain Socceroos » décédé il y a 10 ans jour pour jour le 6 novembre 2004. A la 74ème minute le stade s’est mué en tonnerre d’applaudissement et en une chanson « I never walk alone » très émouvante dédiée pour cet ancien joueur du pays.

Sur ce match les deux attaques ont terriblement manqué de justesse devant le but comme Cirio, l’attaquant d’Adélaïde, qui voit sa frappe toucher le montant du but adverse en première mi-temps et Mark Janko l’attaquant de Sydney FC qui fera de même dans les dernières 20 minutes. Le gardien et la défense de Sydney auront eux été mis longtemps à contribution lors de la première mi-temps en sauvant coup sur coup deux balles sur la ligne.

Au début de la seconde période Adélaïde attaque toujours aussi fort mais la défense de Sydney est bien présente et capte les derniers ballons dans les 5 derniers mètres. Cependant l’attaque de Sydney prendra elle aussi sa chance comme à la 64ème minute où Boogaard sauve du bout du crâne la tête d’un joueur de Sydney. Adélaïde animera la fin du match persuadée qu’elle peut débloquer la situation comme avec cette tête de Mabil superbement bien capté par Janjetovic. Sauf que Sydney FC marquera le seul but du match sur coup-franc, mais un but refusé. Petkovic frappe le coup-franc, lobe Galekovic mais l’arbitre le refuse du fait qu’il n’avait pas sifflé. Janjetovic sortira encore une frappe de Cirio et Ferreira s’emmêlera les pinceaux à deux mètres du but en toute fin de rencontre.

Les deux équipes se séparent donc sur un score nul et vierge qui ne satisfera personne. Une rencontre très frustrante pour les deux attaques qui auront eu une palette d’occasion mais rassurant auprès des défenses et surtout aux gardiens adverses qui auront sorti un match de très grande qualité. C’est sûr, Janjetovic ne laissera pas son titre de « meilleur gardien 2013/2014 A-League» l’échapper.

Newcastle Jets @ Melbourne Victory | 2-2

Le Victory de Melbourne se rendait à Newcastle pour prendre les trois points chez une équipe qui peine à remporter sa première victoire en championnat et qui est défensivement friable comme l’ont pu montrer leur dernière rencontre perdu 2-1 après avoir mené 1-0. Quand à Newcastle, l’équipe s’était préparée psychologiquement à cette rencontre pour essayer de créer la surprise. C’est d’une forte préparation et des points positifs acquis auparavant que les Jets ont mené 2 à 0 en première période … pour une nouvelle fois se faire rejoindre à 2 partout.

C’est Newcastle qui va jouer ses chances toute la première période en essayant plusieurs techniques comme les frappes de loin avec Sam Gallagher. Pourtant c’est sur corner que Newcastle ouvre le score. Après une balle déviée au second poteau le capitaine de Newcastle, Kew Jaliens, vient couper la trajectoire pour inscrire le premier but de la rencontre et son premier but en championnat. Quelques minutes plus tard Newcastle bénéficiera d’un pénalty transformé par Joel Griffiths.

Le problème de Newcastle est le manque de concentration après qu’ils aient marqué un but. Comme contre Perth Glory, Newcastle se fera rejoindre avant la mi-temps juste après leur doublé par Fahid Ben Khalfallah qui marquera de la tête sur un centre de Finkler. L’ancien de la Ligue 1 et de la Ligue 2 s’offre son deuxième but sous ses nouvelles couleurs. Aux dernières trente secondes de la première mi-temps Melbourne manque de peu de revenir au score avec Berisha d’une frappe croisée qui s’écrase sur le poteau de Mark Birighitti. Cependant l’albanais marquera son cinquième but en A-League seulement deux minutes après le début de la seconde période grâce à une passe de Ben Khalfallah et une défense de Newcastle très (très !) laxiste.

Frustrés les Jets enchaînent les fautes bêtes et méchantes avec de sévères tacles qui viennent hacher complètement le jeu de Melbourne et qui provoque un début d’échauffourée en toute fin de rencontre après un dernier tacle violent de Flores.

Melbourne repart avec un point mais garde leur première place au classement avec une différence de but plus forte. Pour Newcastle ce point contre le Victory est positif, mais leur prestation en deuxième mi-temps n’est pas du tout à reproduire.

Brisbane Roar @ Melbourne City | 1-3

Melbourne City se rendait à Brisbane sans David Villa qui est retourné de prêt au New-York City FC. Melbourne était aussi à Brisbane dans l’idée de prendre les trois points chez une équipe en total manque de repère. Brisbane, handicapée au plus haut point dans ce début de saison catastrophique ont voulu reprendre les devants avec une victoire qui aurait « semble-t-il » pu donner un nouveau souffle à cette équipe engluée dans son style de jeu barcelonais. Mais malheureusement pour les Roar, Melbourne City n’en a eu que faire et a étrillé Brisbane 3 à 1.

Le Melbourne City n’était pas dans une grande forme en venant défier Brisbane : deux défaites d’affilés et toujours aucune victoire avec, en prime, la moins bonne défense en ce début de championnat. Sauf qu’en face c’est Brisbane avec une défense beaucoup plus fragile lorsque ses derniers sont pressés. Alors les gars de John van’t Schip ont produit un jeu tout en pressing pour étouffer les joueurs de Brisbane. Leur effort ont été récompensé dès le début du match à la 7ème minute par un but de Williams assisté par Dugandzic. Cette action de but résume bien le jeu en pressing de Melbourne. Williams reçoit une longue passe aux abords de la surface mais pris entre les deux derniers défenseurs de City, ce dernier perd la balle. Sauf que Williams se bat pour récupérer la balle dans les pieds d’Hingert. Dugandzic récupère et sert ainsi Williams qui est seul, absolument seul. Il contrôle, frappe. But.

Le premier but sur un "anti-défense" de la part d'Hingert qui laisse tout le temps et la place à Williams.

Le premier but sur un "anti-défense" de la part d'Hingert qui laisse tout le temps et la place à Williams.

Le deuxième but de City est une énième balle en profondeur qui va prendre la défense de Brisbane de vitesse. Alors que North a joué seul le hors-jeu, ce dernier laisse ainsi un boulevard pour Dugandzic qui va marquer en plaçant le cuir entre les jambes de Young. Tout ça en même pas 10 minutes de jeu.

Incompréhension entre North qui joue le hors-jeu et ses défenseurs qui ne le suivent pas. Dugandzic a donc un boulevard pour marquer.

Incompréhension entre North qui joue le hors-jeu et ses défenseurs qui ne le suivent pas. Dugandzic a donc un boulevard pour marquer.

Malgré que Brisbane baigne à la dernière place du classement, l’équipe n’a jamais vraiment lâché son match et a proposé quelques frappes pour essayer d’inquiéter un minimum Reydmane et peut-être relancer la partie. Le match est relancé dans le dernier quart d’heure avec une frappe de McKay qui partait loin du cadre de Reydmane mais Borrello qui est sur la trajectoire coupe cette frappe pour prendre Reydmane à contrepied. City reste malgré ça le plus dangereux en phase offensive et vient marquer un troisième but toujours grâce à une défense de Brisbane a la ramasse et un Mariano qui a tout son temps pour pousser la balle de but que James Brown lui offre.

L'image parle elle même de la défense de Brisbane. Nulle.

L'image parle elle même de la défense de Brisbane. Nulle.

Melbourne City gagne enfin leur premier match en championnat, une victoire nettement méritée. De leur côté, Brisbane doit absolument arrêter de jouer le titi-kaka qu’Ange Postecoglou avait importé auparavant qui avait permis de tout faire gagner à cette équipe. Sur l’ensemble du match les Roar avaient 68% de possession de balle.

Central Coast Mariners @ Perth Glory | 0-1

Le dernier match de cette 4ème journée de championnat avec une équipe du Central Coast Mariners qui n’a plus joué depuis deux semaines et accuse la moins bonne attaque de A-League. Seulement 2 buts mais qui possède une défense correcte. De leur part Perth Glory est sur une très bonne prestation contre Newcastle avec un Maclaren en feu qui s’est vu appelé pour représenter les Olyroos (les U23 Australien) en match amicaux contre le Brésil et le Corée du Sud. De plus Perth venait à Gosford pour remporter les trois points. Glory pouvait monter à la première place s’ils remportaient cette rencontre. Objectif fixe, la victoire.

Perth s’est fait malmener durant une grande partie du match par une équipe de Gosford qui n’allait pas laisser une victoire tranquille à leur adversaire. Par le fait que Perth soit contrôlée et un peu incapable de reprendre la main sur la rencontre, les joueurs ont haussé le ton et provoqué 15 fautes contre 7 pour le CCM mais les joueurs du Central Coast Mariners ont eu beaucoup de mal à inquiéter le portier de Perth Glory, Vukovic qui a tenu fermement ses cages. L’unique but du match parvient sur une faute du milieu de terrain du Central Coast, Hutchinson sur Nichols. Au 30 mètres c’est Nebojsa Marinkovic, l’international U21 serbe, qui se charge de frapper pour claquer un sublime coup-franc pleine lucarne. La suite de match ne donnera plus rien. L’attaque de Perth emmené par Keogh/Maclaren reste muette tout le long du match et le Central Coast Mariners dans l’incapacité de débloquer la situation.

Nebojsa Marinkovic, tout simplement.

Nebojsa Marinkovic, tout simplement.

Perth Glory prend donc la première place du championnat avec un point de plus que leur dauphin le Melbourne Victory. Quant aux Central Coast Mariners, leur longue période sans jouer leur a sûrement posé problème. Un problème à corriger dès la semaine prochaine en allant chercher leur première victoire contre Melbourne City.

Le classement de A League de cette cinquième journée

Perth Glory seul en tête de A League et Brisbane/Sydney seules en bas.

Perth Glory seul en tête de A League et Brisbane/Sydney seul en bas à déjà 12 points de retard.

 

Sixième journée

Newcastle Jets @ Brisbane Roar (Vendredi 14 Novembre, 09h40)

Adélaïde United @ Wellington Phoenix (Samedi 15, 07h00)

Sydney FC @ Melbourne Victory (Samedi 15, 09h30)

Perth Glory @ Western Sydney Wanderers (Samedi 15, 11h30)

Melbourne City @ Central Coast Mariners (Dimanche 16, 07h00)

3 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :