Sign in / Join

A League : Acte VI

Une journée de A League amputée de 27 joueurs partis en sélection nationale. Brisbane qui se relance enfin en championnat alors que le Western Sydney Wanderers coule toujours un peu plus. Perth Glory prend la tête du championnat, Newcastle tombe dans une crise de sérieux défensif et un "The Big Blue" derby pas au rendez-vous.

australie

Newcastle Jets @ Brisbane Roar | (0-4)

Deux petits points séparaient ses deux équipes en mal de victoire. Avant ce match Brisbane était sur 4 défaites d’affilées avec une défense sérieusement mise à mal contre Melbourne City. De leur côté Newcastle sortait d’un match nul contre Melbourne Victory après avoir mené 2-0.

Avant le match, Newcastle, menée par leur défenseur et capitaine Kew Jaliens se sentait prêt à gagner leur première victoire. Les joueurs de Newcastle sont sûrement partis un peu trop victorieux à Brisbane où ils ont lourdement chuté 4-0.

Tout le match a été sous le contrôle des joueurs de Brisbane, ces derniers ont toujours gardé la possession de balle (comme à leur habitude). Leur première mi-temps a été test. Ils ont essayé plusieurs techniques pour battre la défense de Newcastle et pour ne pas changer, la défense des Jets a été prise de vitesse par de longues passes en profondeur. C’est Brattan qui ouvre le bal par une longue passe pour son latéral gauche Shane Stefanutto qui passe ensuite pour Henrique pour marquer le premier but du match (48’). Le second but de Brisbane vient après un très joli une-deux entre Henrique et Lustica. Ce dernier adresse à la fin de l’action un plat de pied qui bat Birighitti pour la deuxième fois de la rencontre.

Newcastle est à terre, Newcastle n’y arrive pas, n’y arrive plus. L’équipe est submergée par un Brisbane qui se retrouve offensivement et défensivement. Newcastle n’aura pu adresser seulement 2 tirs à Young sur 3 tirs tentés. Alors que leur adversaire ont tenté par 24 fois de tromper Bririghitti, un nombre assez élevé mais correct dans l’ensemble des 5 derniers matchs de Brisbane, mais surtout une démonstration de l’ex-double champion de l’année suivante sur des Jets en perdition. Le calvaire des rouges et bleus continuent avec le brésilien Henrique, qui, après avoir éliminé Regan adresse une frappe qui finit au même endroit que le deuxième but. Le début de l’action était encore parti du camp des Roar par une passe de Thomas Broich. Le quatrième but, identique au troisième. Henrique bat Regan puis bat à l’identique Birighitti (88’). Triplé pour le brésilien. 4-0.

Toute l'équipe autour de leur buteur brésilien qui offre clairement le match à son équipe.

Toute l'équipe autour de leur buteur brésilien qui offre clairement le match à son équipe.

Un score lourd, mais tellement justifié. Heureux de voir Brisbane retrouver les chemins de la victoire et se rattraper des quatre dernières défaites en quatre matchs même avec une équipe diminuée. Pour Newcastle, c’est un autre problème qui faudra régler dès le prochain match et peut-être arrêter de se voir prêt à battre quiconque.

Adélaïde United @ Wellington Phoenix | (2-1)

Un beau match sur le papier. Une des deux meilleures défenses du championnat et une équipe néo-zélandaise très plaisante sur ses cinq premiers matchs avec deux défaites pour trois victoires. Ce match aura aussi été le premier de A League à se dérouler sous une petite pluie. Bref.

Un match serré mais à sens unique dominé par l’équipe d’Adélaïde qui a contrôlé Wellington en bloquant quasiment toutes leurs actions offensives. Pour Adélaïde, les joueurs ont commencé à attaquer très tôt. Dès le premier quart d’heure Cirio pénètre dans la surface de Wellington pour adresser une dernière passe à Sanchez mais Moos arrête le boulet de canon de l’espagnol. La balle est renvoyée de la surface pour une contre-attaque éclair de Wellington menée par Krishna sur son côté gauche. L’ailier traverse tout le camp d’Adélaïde pour trouver Bonevacia qui contrôle et ajuste Galekovic (15’). Adélaïde frappe pourtant beaucoup plus que leur adversaire mais Moss est bien vigilant sur sa ligne comme sur ce coup-franc d’Isaias dévié en corner. Mais sur le corner qui suit Nigel Boogaard seul au centre remet les deux équipes à 1-1 (35’).

La suite de la rencontre est toujours en faveur d’Adélaïde qui tente des frappes mais aucune ne rentre. Pourtant à la 94e c’est de nouveau sur coup de pied arrêté qu’Adélaïde trouve de nouveaux le chemin des filets sur un coup franc de Goodwin. McGowan récupère le cuir pour Cirio qui n’a plus qu’à dévié la trajectoire de la balle, 2-1. Joseph Gombau sort de sa chaise pour aller fêter ce but et cette victoire avec ses joueurs.

Une très bonne victoire arrachée sur le fil par les joueurs d’Adélaïde qui signe une quatrième victoire en six matchs. Cela permet de mettre à distance Wellington de 6 points de leur deuxième place. Pour Wellington, l’équipe perd mais fait un assez bon match en sachant qu’Adélaïde est une très bonne équipe en championnat. De plus Wellington est toujours dans la zone de qualification des plays-off malgré cette défaite.

 

Sydney FC @ Melbourne Victory | (0-0)

La ville de Sydney et de Melbourne connaisse depuis de nombreuses années une rivalité, et les deux équipes sont aussi sur cette lignée. Surtout après la finale des plays-off de A League gagnée par Sydney en 2009/2010 contre Melbourne. En bref ce « The Big Blue » derby (en raison de la couleur des maillots des deux équipes) a été nul. De part ce 0-0.

Un derby très long à voir, plus long que le « F3Derby », peu d’occasion, deux équipes qui n’ont pas vraiment voulu se découvrir. Bon cependant il y a eu deux buts. Deux hors-jeu. Mais dans l’ensemble du match, le nombre d’occasion loupées alors qu’elles étaient « données » peuvent vraiment se compter sur les doigts de la main.

En conclusion un match très décevant qui ne plaît à aucune des équipes puisqu’elles se font légèrement distancer devant et les concurrents derrières sont prêt à prendre les places.

 

Perth Glory @ Western Sydney Wanderers | (2-1)

Le Western Sydney Wanderers était tout comme Brisbane : sur une très mauvaise posture. Plongée dans le bas du classement avec aucun point engrangé. Un match pour se relancer, mais Perth Glory pouvait prendre la tête du classement en cas de victoire. Malheureusement pour ces nouveaux champions d’Asie, une nouvelle défaite est venue s’inscrire dans leur pauvre parcours.

Pourtant Sydney essaye de provoquer le score. Tout au long de la rencontre ils ont essayé de prendre les devants, mais quel manque de réalisme. C’est le problème majeur de cette équipe. Surtout que leur seul but a été marqué sur un malentendu entre Vukovic et sa défense après une tête de Sotirio après un coup-franc de Saba (88’).

Surtout que Sydney n’a absolument pas été aidé dans la rencontre puisque les violets de Perth ont marqué dès l’entame du match sur corner avec Djulbic (9’). La semaine passée en championnat plus FFA Cup nous avions pu admirer les splendides coup-francs de Marinkovic. Cette fois-ci c’est Jamieson qui s’est exercé au 30 mètres avec une frappe plongeante qui bat Covic.

Scott Jamieso très heureux de son coup-franc.

Scott Jamieso très heureux de son coup-franc.

Perth Glory prend donc la tête du championnat avec 15 points. De leur côté, le Wanderers de Sydney doit impérativement trouver un buteur pour inscrire ses trop nombreuses occasions ratés et vite revenir au classement.

 

Melbourne City @ Central Coast Mariners | (2-1)

Melbourne sortait d’une belle victoire contre Brisbane à la journée passée et présentait une des meilleures attaques du championnat en recevant le Central Coast Mariners. Pour les joueurs de Gosford, leur seule victoire fut lors du « F3 Derby » puis ont enchaîné trois défaites d’affilées. Mais les joueurs pouvaient tout de même compte sur une assez bonne défense.

L’ensemble du match a été serré mais a clairement été divisé. Les soixante-quinze premières minutes ont été complètement contrôlées par les joueurs de Melbourne où ces derniers ont vraiment frappé de nombreuses fois au but (14 tirs tentés en première mi-temps) et ont par ailleurs trouvé le chemin des filets très tôt grâce au deuxième but de Dugandzic qui ouvre le score de la tête sur un centre de son latéral Ramsay. Le deuxième but de Melbourne survient juste après la mi-temps par Erik Paartalu de la tête sur un corner de Damian Duff.

Suite à ce but Melbourne a laissé le jeu au Central Coast Mariners et ont complètement arrêté de jouer à partir du dernier quart d’heure. Melbourne a donc eu l’erreur de se reposer sur leurs deux buts marqués. Pour le CCM, les joueurs ont repris espoir sur un super coup-franc de Trifiro (80’). Les jaunes ont, de ce but, continué à pousser en espérant pouvoir se créer l’occasion mais la défense de Melbourne défendait au plus bas et c’est sur une frappe de loin que les joueurs de Gosford sont revenus dans la partie grâce à l’idée de génie d’Hutchinson en toute fin de partie (94’).

 

En conclusion le Melbourne City perd 3 point et ont clairement laissé la fin de match aux joueurs du Central Coast Mariners qui ont réussi à accrocher le match nul. Sur le classement Melbourne garde sa sixième place mais concède leur troisième match nul en six journées.

Le classement de cette sixième journée

kjk

Septième journée

Melbourne Victory @ Brisbane Roar (21/11 09:40)

Perth Glory @ Wellington Phoenix (21/11 11:45)

Sydney Wanderers @ Newcastle Jets (22/11 07:00)

Melbourne City @ Sydney FC (22/11 09:30)

Central Coast Mariners @ Adélaïde United (23/11 07:00)

Match retardé de la troisième journée :

Sydney Wanderers @ Central Coast Mariners (19/11 09:30)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :