Sign in / Join

Critique du livre "Onze mètres - La solitude du tireur de pénalty"

Titre :
Auteur :
Prix :
Edition :

Introduction


Chapitres


Avis de la rédaction


Commander le livre


Intérêt Football8
Style9
Accessibilité 8
Deux hommes, un ballon et une foule d'histoires. Un recueil entre psychologie des auteurs et analyses. A lire !
8.3
Reader Rating: (3 Rates)9.3

Onze Mètres : Touche pas à mon péno.

Réaliser un ouvrage de 380 pages sur un fait de jeu d'un match peut s'avérer périlleux. Ben Lyttleton, journaliste anglais du Guardian, propose avec « Onze Mètres : la solitude du tireur de penalty » une anthologie du penalty. Cet acte si important d'un match de football peut se distinguer en deux groupes : les penaltys simples et les tirs au but.

11
Grâce à un regroupement de travaux scientifiques, d'entretiens palpitants et d'explications psychologiques, l'auteur nous livre un véritable roman passionnant qui recouvre 80 années de football. Les fans de ballon peuvent se réjouir, Ben Lyttleton a fait la place belle aux anecdotes. On retiendra celle du gardien portugais Ricardo qui en 2004 arrêtera un tir au but à mains nus contre l'Angleterre ou les confidences émues des tireurs français de la fameuse demi-finale de coupe du monde contre l'Allemagne en 1982.

Le penalty, c’est le football dans sa forme la plus pure : le tireur, le gardien, le ballon. Rien d’autre.

Pour un premier ouvrage le journaliste anglais n'a pas pris de risques au niveau du style littéraire. Il débute toujours par un entretien accrocheur avec un joueur qui lui sert de postulat de base. Par ces déclarations il remonte vers la psychologie du tireur, le but de son étude, tout en incorporant des données statistiques. Que ce soit Panenka, Zidane, Abreu ou Buffon le schéma reste le même mais la qualité des retranscriptions nous remémore nos plus belles années de football. On retiendra notamment Pirlo face à Joe Hart lors de l'euro 2012. Le milieu de la Juve avait ajusté le portier anglais d'une subtile panenka lors de la séance des tirs au but. Pirlo témoigne alors sur son geste "jusqu'au moment où je pose le ballon je voulais tirer en force à droite. C'est en voyant Hart bouger de manière anarchique que j'ai décidé de marquer d'une petite balle piquée." L'ancien du Milan AC prouve ainsi qu'il n'y a pas de réflexion exacte pour un tireur.

L'alternance de longues interviews et de graphiques détaillés a de quoi surprendre. Par ce mélange audacieux, l'auteur parvient à mettre la science statique au service de l’intérêt littéraire. Le taux de conversion des tirs au but, la différence du comportement d'un joueur en club et en sélection ou encore le pourcentage de joueurs qui évitent le regard adverse paraissent au départ abstrait.
Par la qualité de son écriture et la remise en situation, Ben Lyttleton nous replonge aux coeurs des plus grandes rencontres. Comme le dit si bien l’auteur : « le penalty, c’est le football dans sa forme la plus pure : le tireur, le gardien, le ballon. Rien d’autre. »

Onze mètres
La solitude du tireur de penalty
Ben Lyttleton
Hugo Sport, 380p, 19,50e

 

Avis de la rédaction8.3/10

 

Si ce livre vous intéresse, désactivez svp Adblock sur ce site pour afficher le lien vers le livre.

 

8 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :