Sign in / Join

A-League (J23) : Melbourne City, a grands pas vers les play-offs.

Le Melbourne City fait un très grand pas vers la qualification en play-off. Kerem Bulut tape le 5 sur 5 avec 5 buts en 5 titularisations tandis que Jacques Faty ouvre son compteur but contre Wellington Phoenix qui chute 3 à 0 chez lui. Une fin de saison quasiment sûre pour la fin de tableau mais qui reste de plus en plus incertaine pour les premières places.

MCYFC

Brisbane Roar 1-4 WS Wanderers (Aspropotamitis c.s.c. 41’ // Rukavytsya 20’, Bulut 44’, 88’)

Match en retard de la 11ème journée. Eliminé la journée passée de toute possibilité à l’accession en zone play-offs, le WS Wanderers se déplaçait chez un adversaire qui les avaient battu 3 journées auparavant mais qui devait, de ce match, en retirer le meilleur pour rester en course à la 6ème place.
Une rencontre 10 sur 10 pour ce WS Wanderers qui a exploité à merveille les lacunes défensives de Brisbane, lacunes qui tiennent de l’inexpérience (marquage complètement oublié) en laissant des boulevards à Kerem Bulut qui s’en est servi pour inscrire un doublé et faire taire le parcage des supporters des Roars. Victoire des rouges et noirs qui se donnent un peu d’air et qui lance Kerem Bulut en meilleur buteur du club avec 4 buts en 4 matchs.

Melbourne Victory 2-1 Central Coast Mariners (Finkler 40’, 77’ // Cernak 32’)

Toujours à l’affut de la première place en championnat, ce Melbourne Victory a pêché dans les derniers instants et se sont vu prendre de vitesse par Cernak dans l’unique occasion sérieuse du Central Coast. Il n’a fallu attendre seulement 8 minutes pour que le Victory retrouve le chemin des filets grâce au pied droit brésilien à Guillherme Finkler qui plaça le cuir deux fois consécutivement dans la lucarne de Liam. Un résultat sans appel mais qui aurait pu être acquis déjà très tôt par les marines et blancs. De l’autre côté, le Central Coast à 5 points de Brisbane pourrait très bien d’ici la clôture de la saison doubler les anciens champions.

Melbourne City 1-0 Brisbane Roar (Germano 5’)

Sans leur maître à jouer Aaron Mooy qui s’en est allé avec les Socceroos en Europe, la “mini-finale” de la 6ème place se jouait entre ces deux franchises. Certes avantagé par le nombre de points, le Melbourne City ne devait pas trébucher comme contre le WS Wanderers à défaut de voir Brisbane revenir dangereusement à leur hauteur. Crainte non subit puisque les Citizens ont pris l’avantage dès la 5ème minute avec Germano. Les joueurs de Melbourne auraient même pu inscrire d’autres buts avec le bon match du français Harry Novillo qui n’a cessé de tenter sa chance et distribuer de bon centre à ses coéquipiers. Melbourne peut sereinement croire aux play-offs.

Bulut

Perth Glory 3-2 WS Wanderers (Sidnei 54’, Griffiths 68’, Risdon 88’ // Castelen 13’, Bulut 72’)

Hamill, Poljak et Spiranovic blessés c’est le jeune Jonathan Aspropotamitis qui prit le relai dans la défense centrale du Western Sydney Wanderers et qui pourrait être l’avenir de la défense centrale des Socceroos. En effet, du haut de ces 18 ans, « Aspro’ » jouait son 4ème match en tant que titulaire : 100% de duel aériens gagnés dont 3 interceptions, un bon match et un bon renfort pour Tony Popovic plombé par les blessures. Dans le jeu, Perth a mis beaucoup de temps avant que Sidnei ouvre enfin le score pour les violets – ces derniers ont longtemps butté contre Covic – surtout que Castelen a donné l’avantage aux WS Wanderers en début de partie. S’en suit une deuxième période de folie avec un second but de Griffiths avant que Bulut marque son 5ème but en 5 matchs, pour le 2-2. Au dernier quart d’heure, le WS Wanderers fermait de plus en plus le jeu en jouant le match nul et préserver ce bon score. Fut le temps où Risdon envoya une mine à Covic dans sa lucarne, aux 25 mètres. Imparable pour le meilleur goal de l’AFC 2015. Perth renoue avec la victoire et reste en course.

Wellington Phoenix 0-3 Sydney FC (Faty 9’, Smeltz 28’, Muscat C.S.C. 40’)

Sans Nathans Burns et McGlinchey partis en sélection, c’est le 2/3 de l’attaque de Wellington qui n’était pas présente à la réception de Sydney FC. Sydney qui se devait aussi de jouer sans leur buteur Marc Janko également partit avec sa sélection autrichienne. 1, 2 puis 3-0 c’est le score à la fin de la rencontre en faveur de Sydney, bien aidée par la défense des ‘Nix qui n’était pas au rendez-vous. Avec cette victoire, Smeltz retrouve le chemin des filets. L’australien marque contre son ancienne équipe qu’il a côtoyé de 2007 à 2009 et met fin à un mois de disette mais se fait expulser après un saut d’humeur contre Sigmund. Wellington se fait perdre. Certes inactif en attaque, les 3 buts auraient pu éviter. Moss qui se troue sur le premier bu de Jacques Faty. Le deuxième but, Smeltz est couvert par Ridenton s’en suit le C.S.C de Muscat. Une défaite qui met encore plus la pression sur cette fin de saison.

Newcastle Jets 0-1 Adélaïde United (Marcelo Carrusca 28’)

C’était la 60ème titularisation de Marcelo Carrusca avec Adélaïde United. Titularisation prolifique pour l’argentin qui dépasse son meilleur total de but en une saison avec Adélaïde (7) et donne la victoire aux siens dans un match où Newcastle, mené par Montaño aurait réellement pu créer la surprise. Mais le manque de confiance offensif engrangée durant la saison est un facteur qui handicape fortement cette équipe actuelle lanterne rouge de la A-League. Adélaïde ramène les trois points chez eux et reste également en piste pour la tête du championnat avant d’aller affronter le Sydney FC.

 

MEILLEURS BUTEURS :

  • Marc Janko (Sydney FC) 16 buts
  • Nathan Burns (Wellington Phoenix) 13 buts
  • Besart Berisha (Melbourne Victory) 11 buts

 

PROCHAINE JOURNÉE (J24) :

Brisbane Roar v. Central Coast Mariners (02/04 - 11h)

WS Wanderers v. Melbourne City (03/04 - 10h40)

Sydney FC v. Adélaïde United (04/04 - 10h30)

Wellington Phoenix v. Melbourne Victory (05/04 - 09h)

Newcastle Jets v. Perth Glory (06/04 - 09h)

 

Laisser un commentaire