Sign in / Join

Vu d'Italie #1 - 1/3 : Pourquoi Verratti n'est pas encore titulaire indiscutable en Nazionale?

Vous en avez désormais l'habitude, TLMSenFoot traite des championnats peu médiatisés qui nous passionnent.
Cette ligne éditoriale nous est chère et ne sera pas bouleversée au profit du football buzz (qui ferait pourtant bien plus de vues).
A plusieurs reprises, la question du non-traitement de la Serie A nous a été posée.
La vraie raison à cela tient au fait que TLMSenFoot n'apporte aucune plus-value aux lecteurs en faisant des points hebdomadaires sur ce championnat, ceux-ci étant déjà bien réalisés ailleurs sur le web.

La plus-value serait par contre de proposer un traitement en profondeur de ce championnat, chose que l'on ne retrouve que sur les sites spécialisés, pas forcément connus des non-initiés.

A ce titre, nous avons décidé de réunir plusieurs experts, supporters de différents clubs, afin de récolter leurs avis sur différents sujets d'actualité.

Pour ce premier numéro de Vu d'Italie, 3 sujets seront mis en lumière.

Voici le premier.

italie

1- Pourquoi Verratti n'est-il pas encore titulaire indiscutable en Nazionale?

Mr Mehdi (AS Roma) : Clairement, l'Italie n'est pas prête. Quand tu passes des années à jouer avec en milieu défensif des joueurs comme Gattuso, De Rossi ou Ambrosini, passer à un joueur bien plus fantasque reste difficile dans un pays où le résultat a longtemps primé sur le contenu.
Ensuite, Verratti paie son choix de club. Là où la plupart des jeunes Italiens jouent au pays, lui s'est expatrié rapidement, et n'a finalement jamais mis les pieds en Serie A. Un gros manque sur le CV d'un joueur pour devenir un vrai cadre de la sélection.
Pour Verratti, il faudra toujours faire plus, faire mieux, et être réellement irréprochable, surtout avec le système établi de Conte, qui tend à adapter les joueurs à son schéma plus que l'inverse.

crédits : www.giornalelora.com

crédits : www.giornalelora.com

Julien C (Parma) : Il y a une trop grosse attente envers Verratti au regard de ses performances avec le PSG. D'une part parce qu'il est attendu comme le remplaçant poste pour poste de Pirlo alors qu'ils n'ont pas le même profil et d'autre part parce que les schémas tactiques en Nazionale et au PSG sont différents.
A Paris, le milieu s'articule autour de Motta qui est la 1ère relance. Verratti profite aussi de la philosophie de jeu basée sur la possession et du travail à la récupération de Matuidi pour exprimer ses qualités techniques balle aux pieds. Tout le contraire en Nazionale où lors de ses titularisations il fut seul le 1er relanceur et pas aidé par le choix des joueurs autour aux profils plus offensifs qu'à Paris !

Walter (Inter) : Titulaire, il l'est parfois. Indiscutable, pas encore, mais c'est pas très compliqué à expliquer. Déjà, au-delà de la question Verratti, les jeunes ont toujours beaucoup plus à prouver en Italie qu'ailleurs, que ce soit en club ou en sélection. C'est déjà partir avec un handicap.
Deuxièmement, jouer à l'étranger, et encore pire, en Ligue 1, et ce à un poste qui n'est pas un poste à "highlight" vine ou youtube. C'est le combo mortel. Moi qui suis francophone, c'est à peine si je connais les résultats du week-end. Imaginez si vous êtes résident en Italie et que vous sources sportives sont Sky, Mediaset, Gazzetta, Corriere, qui quand l'étranger est évoqué, ça se résume à Barça, Real, Premier League et limite Guardiola au Bayern. Et même quand ils s'intéressent à Verratti, ils n'ont pas d'images de but à montrer. Ok, c'est un sélectionneur et pas un spectateur qui fait la compo, mais la pression médiatique joue un rôle, comme dans tout pays de foot. Et je doute que Conte se refasse PSG - Lens en rediff le lundi matin.
Enfin, le poste, c'est le poste de Pirlo, même si Verratti est meilleur. C'est juste pas de bol. Si Pirlo avait 4 ans de plus, Verratti serait probablement le numéro 1 aujourd'hui. Mais tant que Pirlo aura pas mis un terme à sa carrière internationale (de manière définitive), un poste de titulaire indiscutable sera très compliqué.
Mais tout ça n'est qu'une question de temps. Le Verratti en C1, faut être aveugle pour pas avoir vu qu'il est tout simplement au-dessus. La Gazzetta l'a même intronisé "meilleur joueur italien" récemment. La consécration n'est plus très loin. Et puis à son âge, la carrière en club est de loin plus important.

3 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :