Sign in / Join

Celta Vigo - FC Séville : Les Andalous calent à Balaidos

Apres sa victoire 3-0 contre la Fiorentina en Ligue Europa, le FC Séville se déplace avec confiance en Galice pour affronter le Celta Vigo, 10e de Liga BBVA. Un Celta qui vient de faire match nul 2-2 sur la pelouse d’Almeria et qui est décimé par les absences : Hugo Mallo, Larrivey, Alex Lopez, Nolito, Cabral, Radoja, Borja Oubina et Planas manquent à l’appel. Pour Seville, Beto, Pareja et Mbia sont blessés alors que Trémoulinas et Reyes sont au repos. Deulofeu fait son retour dans le groupe.

Note : Unai Emery n’était pas sur le banc du FC Seville contre le Celta suite au décès de son père plus tôt dans la journée. Toutes nos condoléances. C’est Juan Carlos Carcedo, son adjoint, qui a coaché.

La compo : Retour au 4-4-2 – qui avait bien fonctionné contre le Rayo (victoire 2-0) – et retour de plusieurs joueurs dans le 11 de départ : Coke, Arribas, Navarro, Denis, Iago Aspas et Gameiro sont titulaires. Tout comme Rico, Kolo, Iborra, Krychowiak et Diogo (au milieu de terrain).

Sur le banc : Barbosa, Carriço, Banega, Aleix Vidal, Deulofeu, Vitolo et Bacca.

Première mi-temps :

Comme souvent lors des matchs à l’exterieur, la stratégie est de laisser la possession à l’adversaire et de contre-attaquer et faire mal grâce à la vitesse des ailiers. Et ça fonctionne d’entrée de jeu. 8e minute, Gameiro, suite à un une-deux sublime avec Iago Aspas, fusille Sergio et ouvre le score. Le doublé d’attaque est d’emblée décisif. La première période est tres équilibrée, alternant attaques placées du Celta et contres de Seville. Lors des offensives des galiciens, les joueurs de couloirs sont beaucoup sollicités et centrent sur Charles qui, à défaut d’inquiéter Sergio Rico, passe son temps à tomber et à réclamer des penaltys… Juste avant la pause, Denis Suarez tire un coup-franc lointain dans la boîte, Arribas reprend de la tête mais trouve le poteau de Sergio. Avantage d'un but à la mi-temps.

Seconde mi-temps: 

Et c’est reparti pour 45 minutes, autant de minutes pendant lesquelles les sévillans sont méconnaissables… L’impression de voir la pauvre équipe de Cordoba. Ca avait pourtant bien commencé avec une frappe de Gameiro apres une belle passe d’Aspas. A part ce tir, toutes les occasions de la seconde période sont galiciennes. À la 56e minute, Charles, qui avait essayé sans reussite pendant toute la premiere mi-temps, provoque un penalty suite à un TRES léger accrochage avec Arribas. Santi Mina transforme, le Celta égalise. Suite au but, Carcedo effectue son premier changement : Bacca remplace Aspas. Les 2 autres suivent en moins de 10 minutes : Aleix et Vitolo remplacent Diogo et Denis. Seville doit s’en remettre – comme souvent – à Sergio Rico pour les sauver et ne pas concéder de but jusqu’à la fin du match. Le jeune gardien espagnol a écoeuré les attaquants du Celta. Les 3 minutes de temps additionnel ne change rien au score final : 1-1.

Conclusion :

Mauvaise opération car suite au match nul de Valencia contre le Real Madrid, on aurait pu revenir à 1pt de la 4e place significative de qualification pour les barrages de Ligue des Champions. Excellent match de Sergio Rico – encore – et très mauvais match d’Arribas.

Laisser un commentaire