Sign in / Join

ACL 2015 : Les favoris se font respecter

La Corée du Sud est la seule nation a avoir placé toutes ses équipes en huitièmes de finale de cette Ligue des Champions asiatique. Mais en finissant tous deuxièmes de leurs groupes, les représentants de K League se sont compliqués la tâche. Trop a priori... Des deux côtés de l'Asie les premiers de groupe se sont globalement bien lancés.

w3-soccer-a-20150520-e1432045315774

A l'Est, la Corée dans le dur

Oui la K League a fait un carton plein en phase de poules, mais les quatre équipes coréennes pourraient bien se faire éjecter dès les huitièmes. Deux en particulier ont quasiment dit adieu aux quarts de finale : le dauphin de K League qu'est Suwon et le FC Séoul. Les deux sont tombés à domicile face à Kashiwa Reysol et le Gamba Osaka, les deux qualifiés japonais. Leandro et Takashi Usami (ce puto crack) ont chacun inscrit un doublé pour leurs clubs respectifs qui se sont imposés (2-3) et (1-3). Les deux pensionnaires de J League n'ont plus qu'a conclure proprement l'affaire la semaine prochaine pour aller en quarts de finale.

Face aux deux pensionnaires de Chinese Super League, Jeonbuk Motors et Seongnam ont limité les dégâts en revanche. Jeonbuk, leader de K League, a du concéder sur la fin un match nul (1-1) sur sa pelouse qui les mets en grand danger avant d'aller à Pékin pour affronter le Beijing Guoan. En fait la meilleure performance coréenne est venue de l'équipe dont on avait le moins d'attentes. Seongnam a réussi l'exploit de battre Guangzhou Evergrande (2-1). Les joueurs de Fabio Cannavaro ont toutefois joué à 10 une bonne partie du match et n'ont finalement craqué que sur un penalty plus que gentil à la 95e. Le superbe but à l'extérieur marqué par Huang Bowen (rien à voir avec Bruce) minimise les conséquences de cette défaite pour le champion 2013 qui ont largement les moyens de renverser la vapeur.

2606793_full-lnd

A l'Ouest, c'est pour le moins compact

Lors des phases de poules de cette ACL 2015, il y avait bien moins de buts à l'Ouest qu'a l'Est. La tendance se confirme. Dans le duel des qataris, c'est Lekhwiya qui a pris un net avantage sur Al-Sadd en allant gagner (1-2) à l'extérieur grâce à des buts de Sebastian Soria et du tunisien Youssef Msakni. Autre choc entre compatriotes, émiratis cette fois, entre Al-Ahli et Al-Ain. Là tout reste à faire puisque les deux clubs se sont quittés sur un match nul et vierge (0-0).

Enfin on avait deux confrontations irano-saoudiennes pour conclure ces huitièmes de finale. Avantage Iran ! Persepolis a pris les devants face à Al-Hilal grâce à un but contre son camp du brésilien Digao dans les arrêts de jeu (1-0). La puissance offensive des saoudiens avec Thiago Neves, Giorgios Samaras et Nasser Al-Shamrani devra faire la différence au retour à Riyad. Même scénario pour Naft Téhéran contre Al-Alhi version Jeddah, victoire (1-0) des perses grâce à un but de Gholamreza Rezaei en première période. Une solidité à confirmer la semaine prochaine.

Récap'

aclrecap

@NikkoKei

(crédits photos; japan-times, fifa.com)

 

4 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :