Sign in / Join

Vu d’Italie #2 – 3/4 : En matière de football, la ville de Rome a-t-elle structurellement dépassé celle de Milan?

Vous en avez désormais l’habitude, TLMSenFoot traite des championnats peu médiatisés qui nous passionnent.
Cette ligne éditoriale nous est chère et ne sera pas bouleversée au profit du football buzz (qui ferait pourtant bien plus de vues).
A plusieurs reprises, la question du non-traitement de la Serie A nous a été posée.
La vraie raison à cela tient au fait que TLMSenFoot n’apporte aucune plus-value aux lecteurs en faisant des points hebdomadaires sur ce championnat, ceux-ci étant déjà bien réalisés ailleurs sur le web.

La plus-value serait par contre de proposer un traitement en profondeur de ce championnat, chose que l’on ne retrouve que sur les sites spécialisés, pas forcément connus des non-initiés.

A ce titre, nous avons décidé de réunir plusieurs experts, supporters de différents clubs, afin de récolter leurs avis sur différents sujets d’actualité.

Pour ce 2e numéro de Vu d’Italie, 4 sujets seront mis en lumière.

1- Après Parma, le Genoa également interdit de licence UEFA par la FIGC. Pourquoi cette décision et va-t'on vers une généralisation de faillite des clubs italiens ?

2- Les joueurs à aller chercher en Serie A pour la Ligue 1.

3- En matière de football, la ville de Rome a-t-elle structurellement dépassé celle de Milan?

4- Mihajlovic est-il le coach qu'il faut à Milan? (quel serait le meilleur coach pour Milan?)

italie

En matière de football, la ville de Rome a-t-elle structurellement dépassé celle de Milan?

@AcMilan_France (Milan AC, donc):

Certes, cette année, les deux romaines ont terminé devant les deux milanaises, pour la première fois depuis 2001, et donc il est un peu tôt pour parler de mouvement structurel...
De plus, Milan semble de retour grâce aux nouveaux investisseurs, l'Inter devrait enfin avoir un peu de continuité avec le maintien de Mancini.
Quant à la Roma, le cycle Garcia semble déjà essoufflé, et la Lazio est, par nature, trop instable pour être régulière plusieurs années durant, et le fait de participer (peut-être ?) à la Champions League va l'obliger à franchir une marche encore trop haute.
Et la puissance des milanaises, en matière d'histoire, de notoriété, d'image de marque, reste incomparable avec celle des romaines, donc la supériorité des clubs de la capitale ne devrait pas durer.... Et notre Milan mettra tout le monde d'accord l'an prochain.

@enzocalcio (Juventus) :

Depuis que les clubs de Milan ne sont plus sous le feu des projecteurs et doivent se contenter d'une course à l'Europa League, les clubs de Rome tentent tant bien que mal de prendre leurs places, du moins au classement parce même si la Lazio et la Roma jouent la C1, les clubs de Milan sont des institutions sur le plan européen, une réputation que ni la Lazio ni la Roma ne possèdent. Avant que cela ne change il faudra que les clubs de la cité éternelle s'installent en Europe c'est-à-dire être présents plusieurs années de suite et ne pas être ridicules (7-1 #NeverForget) tout en visant au minimum les quarts de finale pour ensuite espérer mieux. De plus que les clubs Lombards ont de nouveaux investisseurs et comptent bien récupérer leurs places sur le podium de Serie A. Mais attention, Rome a le profil parfait en tant que ville pour y installer des clubs de niveau européen. Même si le projet de la Roma a l'air plus crédible que celui de la Lazio notamment car James Pallotta (investisseur américain de la Roma) a des ambitions, il a dejà commencé le projet du nouveau stade qui devrait voir le jour d'ici 2019. La Lazio a quant à elle plus le look de surprise d'une saison, elle mérite sa place en C1 après une bonne saison grâce à son coach Stefano Pioli qui a su gérer son groupe tout au long de la saison avant le match dantesque dont ils sont sortis vainqueurs, 4-2 à Naples pendant la dernière journée de championnat pour arracher sa qualification. Alors en attendant le retour des Milanais sur le devant de la scène les Romains continuent de creuser leurs trous.

Le futur stade de la Roma. Crédits : football365.com

Le futur stade de la Roma. Crédits : football365.com

@Monsieur_Mehdi (AS Roma) :

Je pense qu'il est un peu tôt pour dire ça. Aujourd'hui, la Roma a un cadre, certes, mais il n'est en place que depuis deux ans. Et les remous de cette année ont montré à quel point il pouvait être fragile.
Si les Romains sont devant les Milanais aujourd'hui, c'est avant tout, à mon avis, à cause de la très mauvaise gestion dans les clubs de Milan. Quand on voit les effectifs qu'avaient ces clubs, et ce qu'ils ont aujourd'hui sur le terrain, on peut se demander ce qu'il s'est passé.
Le Milan n'a pas su gérer "l'après" de ses légendes, tandis que l'Inter a eu beaucoup de mal à revivre après les années Mourinho.
Mais avant de penser que Rome est passé devant Milan, il faudra encore attendre quelques années, et vérifier que la tendance actuelle se confirme.

@LeCalcioFoot (Inter Milan) :

Pour moi, les meilleurs résultats de ces dernières années sont dus à une politique sportive plus intelligente, pas structurelle. Mais après faut voir les cas Roma-Lazio séparément. La Roma construit un gros truc: internationalisation, nouveau stade en cours, elle consolide sa place pour le long terme et une fois son stade en main, là oui, elle pourrait dépasser "structurellement" les Milanais s'ils se bougent pas entre temps. Mais au jour d'aujourd'hui, elle est plus forte car elle a géré plus intelligemment. La Lazio, c'est très loin de tout ça. Leur place sur le podium est pour moi due avant tout au très faible niveau moyen de la Serie A 2014/2015. Terminer avec 69pts à la 3ème place, je me demande si c'est du déjà vu d'ailleurs. Si par malheur ils échouent en barrages de C1, je les vois bien retomber dans une année anonyme.
Donc pour répondre à la question, je ne regarderais pas trop les résultats sportifs de ces dernières années. Le foot ça va vite. Et vu les noms qui circulent pour les mercato de Milan et Inter, je serais pas super confiant en tant que romain.

@ParmaFC_France (Parme):

Même si l'équilibre est encore fragile Rome à structurellement dépassé Milan. De mauvaise gestion en mauvaise gestion, Milan (départ Ibrahimovic – Thiago Silva) et Inter (l’après Mourinho) sont en chute libre dans le paysage du foot italien. Choix d’entraîneurs, de joueurs, querelles internes … des petits ou gros détails mis boutàa bout qui perturbent la vie d'un club et inexorablement les résultats suivent cette chronologie.
Certes ils font face à l'irrégularité des concurrents pour s'installer en haut mais à l'inverse la Roma et la Lazio par une organisation réussie et un recrutement intelligent (surtout pour la Lazio) obtiennent et confirment leurs bons résultats depuis 2 ans en championnat. Maintenant attention l'équilibre reste fragile. Je pense que cette 3ème saison à la Roma sera déterminante pour Rudi Garcia, les résultats oui mais il faut ramener des titres maintenant. Pour la Lazio, groupe à fortement étoffer avec l'arrivée de la ligue des champions qui comme beaucoup le savent fatigue les organismes.
Et attention au nouveau projet milanais qui pourrait chambouler cette nouvelle hiérarchie
Personnellement je reste persuadé que la Roma et Milan sont structurellement mieux organisés (projet nouveau stade en cours) que la Lazio et l'Inter pour se mêler au podium et essayer d’embêter le plus possible la Juventus dans la quête au Scudetto

9 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :