Sign in / Join

Copa America 2015 : brillante vainqueur du Paraguay, l'Argentine rejoint le Chili en finale !

A Concepcion, l'Argentine a offert un récital en nous gratifiant de six buts. Le trio Di Maria-Messi-Pastore a surclassé une équipe paraguayenne dépassée. Le Chili connait désormais son adversaire de dimanche pour la finale de cette Copa America 2015.

rojoparaguay

Lors de son entrée dans la compétition, l’Argentine avait facilement dominé le Paraguay. Léo et ses potes menaient tranquillement à la pause de deux buts mais c’était sans compter sur Derlis Gonzalez, Lucas Barrios et Nelson Valdez qui avaient brillamment arraché le nul.

Alors cette fois-ci, l’Albiceleste a fait le travail. En plus d’avoir été très réaliste, la sélection de Tata Martino a également produit du beau jeu: Lucas Biglia en sentinelle, Mascherano en vrai « jefecito » et surtout un trident Pastore-Di Maria-Messi des grands soirs. Seule une Albiceleste aussi flamboyante sera en mesure de faire chuter le Chili, favori de sa Copa America.

La triple entente 

Comme en poule, l’Argentine menait déjà de deux buts, cette fois-ci grâce à Rojo sur coup de pied arrêté et Pastore, bien servi par Messi. Seule ombre au tableau, le nouveau but de Lucas Barrios, suite à un mauvais dégagement de Nicolas Otamendi. A la pause, l’Argentine menait d’un but et le score n’était pas scellé. Mascherano et ses potes connaissaient la capacité de réaction des guerriers Guaranis qui ne lâchent jamais.

Seulement, les hommes du Tata avaient tellement appris du match aller qu’ils ont dominé de la tête et des épaules la seconde période. Sur un délice d’éxter de Javier Pastore, Di Maria a inscrit le premier de ses deux buts. Le second est venu d’un petit exploit de Léo Messi qui a récupéré le ballon, dribblé, fixé puis distribué, alors qu’il aurait très bien pu essayer d’inscrire son petit but.

Une finale sans surprise

Après les changements et un léger sursaut des Paraguayens, Agüero a finalement inscrit son but d’une belle tête suite à un centre de Di Maria. Enfin, un Higuain toujours aux aguets et profitant du moindre espace et de la moindre opportunité a clos la marque pour enfin montrer au monde du ballon rond que l’Argentine était bel et bien digne de remporter cette Copa America.

Sans surprise donc, la finale de la Copa America vera le pays hôte, le Chili, affronter la meilleur équipe sud-américaine de ces dernières années. Car n’oublions pas que l’Albiceleste n’était pas loin d’une victoire finale lors du dernier Mondial brésilien. La logique a été globalement respectée dans cette Copa, et on peut d’ores et déjà annoncer que le vainqueur final sera un beau champion.

Crédits photos: Andres Stapff/Reuters,

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :