Sign in / Join

Débat Ligue 1 #2 : Sommes nous condamnés, à moyen terme, à vivre notre passion dans des stades de spectateurs et non plus de supporters?

Après le succès des débats entre autres sur le foot Italien la saison dernière, on a décidé de développer la chose. Pour cette nouvelle saison vous trouverez en plus deux nouveaux championnats européens traités de la sorte sur TLMSF (Belgique et Allemagne), votre championnat préféré : la Ligue 1.

Pour ce championnat si particulier, nous avons de faire les choses en très grand en ramenant 1 fan de chaque club ou presque (on cherche toujours Montpellier, Reims, Lorient, Angers et le Gazélec).

Faites donc place à FronceFatbool (Bastia), Scipionista (Bordeaux), La SM Académie (Caen), Gwen Tagrenmer (Guingamp), Jean le Vrai (Lille), Tristan Furious (Lyon), Sash (Marseille), Socrates Doutor (Monaco), Donass (Nantes), BobbyPSFC (Nice), Abdelinho (PSG), Hinho (Rennes), Adrien D42 (Saint Etienne), PantxiDurex (Toulouse) et Henri_IV (Troyes).

Pour lancer tranquillement la saison, nous traiterons tout d’abord de deux sujets cette semaine :

1- La L1 envoie valser la L2, que penser de cette situation unique au monde? Est ce un bon moyen de rendre la L1 compétitive?

2- Sommes nous condamnés, à moyen terme, à vivre notre passion dans des stades de spectateurs et non plus de supporters?

Débats

@SocratesDoutor : C'est une des très mauvaises alternatives qu'il faut que nous ayons à l'esprit. Alternative pour les décideurs. Je crains qu'un fossé ne se creuse de manière exacerbée entre les quelques "Ultras" qui subsisteront et le fan de foot qui passera de "consommacteur" de la rencontre à simple consommateur de match. C'est peut-être trop pessimiste mais ce scénario peut très vite arriver. Il suffit de voir toutes les interdictions de déplacement mises en place, même pour des matches de Ligue 2.

@Henri_IV : Pour être allé au Parc des Princes l'année dernière à deux reprises, il est typiquement devenu un stade de spectateurs. La différence d'ambiance entre le Parc époque Pauleta et le Parc époque Ibrahimovic est stupéfiante. Je prie pour que partout ailleurs, rien ne change. Il est pour moi quasi-impossible de retirer les supporters du Vélodrome ou de Geoffroy-Guichard. Puis, un stade de foot sans supporters, c'est comme la Ligue 1 sans Troyes, c'est ennuyeux et sans saveur.

@SashaBeckermann : Concernant le football, ma réponse est mitigée. D’un côté je dirai que oui pour plusieurs raisons, le football est devenu un spectacle et on assiste à un phénomène de gentrification des populations dans les stades, ce qui se voit en Angleterre mais aussi en France (PSG). Les prix des abonnements ont fortement été augmentés afin d’exclure une partie de la population catégorisée comme foutant la merde. Par ailleurs, il y a de nombreux préjugés sur les supporters «ultras » qui subissent les conséquences des conneries de leur prédécesseur (notamment à Paris). Des déplacements sont interdits etc. Certaines fois heureusement, (genre les Stéphanois à Marseille) d’autres sont plus contestables. D’un autre côté, et cela marche pour certains clubs, pas pour tous, on peut quand même garder espoir dans les groupes de supporters. Ces groupes font fonctionner une grande partie de la billetterie des virages comme à Lyon ou Marseille. Ce qui permet d’avoir des prix assez démocratiques. Et forcément, ces groupes apparaissent comme l’âme du club selon leur âge.

mfsainte

Crédits : furania-photos.fr

@FronceFatbool : Cette saison c'est la préparation à l'évènement de la fédération : l'Euro... On s'attend à voir des mesures fortes sur la façon dont vivent les tribunes en France. Les statistiques de dangerosité des stades avec violence et pyro entremêlés ont de belles années devant elles... L’amateur de football buvant son soda à 8€ recommencera à dire qu'il en a marre de ces hooligans qui "foot" la merde! La culture foot en France est marginale et elle n'aura de cesse que de diminuer. Je suis pessimiste mais je continuerai le combat! Liberté pour les Ultras !

@TristanFurious : Vivre sa passion en étant seulement spectateur, même si chacun l'exprime à sa manière, ça parait impossible. Le seul exemple de stade rempli de spectateurs en L1, c'est le Parc des Princes, mais dans une situation que tout le monde connaît. La ferveur présente à Marseille, Lyon, Nantes ou encore Saint-Étienne est impossible à endiguer, même avec les multiples restrictions. Et puis tout "spectateur" venant au stade est logiquement supporter pour moi, il ne paye pas sa place pour rien. Les supporters ne sont en rien condamnés à moyen terme, la question peut néanmoins se poser pour  les ultras.

@GwenTagrenmer : Le zèle que fait preuve la ligue avec un huit-clos pour un fumigène, un lancé de farine ou des ongles de pied mal coupés ou encore les prix exorbitant en parcage à Lille et au PSG illustrent la volonté des clubs de ne plus gérer la sécurité des visiteurs et des instances de condamner l’amusement chez le supporter. Ils découragent les déplacements de supporters depuis quelques saisons, se privant par-là de la présence d’une vraie ambiance mais garantissant un contexte aseptisé avec des bons pères de famille qui se contenteront bientôt de vivre le spectacle assis, en applaudissant la dernière égérie Nike, lorsque le chauffeur de salle affichera le panneau « applaudissez ». Exit les mordus de foot prêt à passer 90 minutes torse-nue en Janvier à Geoffroy-Guichard qui chavire sur un lob de Benjamin Nivet ou une tête plongeante de Gaëtan Charbonnier. Tant que les stades continuent d’être remplis malgré la hausse des prix, malgré les parcages vides, malgré l’absence de « koppeur », il n’y a pas de raison que la situation ne dépérisse d'avantage et que la passion disparaisse des stades.

France

@PantxiDurex : Même dans les sports US qui sont pourtant ultra business les stades sont remplis de vrais supporters. Le niveau de business atteint et les prix des places n’a rien à voir avec l’engouement du public. En revanche, l’histoire qui y est racontée et les valeurs de nos entités sportives sont des variables bien plus tranchantes dans ce débat. Et si c’était à cause des défaillances de notre football que les stades sont moins bouillants ? Et d’ailleurs, c’est quoi un supporter ? Le débat est plus subtil que ce que pensent beaucoup de gens.

@Donass09 : Le rêve d'un public de consommateur prôné par la LFP risque (et j'espère) d'être mis à mal l'an prochain avec l'organisation de l'Euro 2016. J'ose imaginer que les hordes (de bourrins) de l'est et les marées humaines (sympas) du nord font créer quelques vocations auprès des jeunes et vont ouvrir un débat pour le grand public. Histoire qu'enfin un dialogue puisse avoir lieu entre les autorités (in)compétentes et les organisations de supporters. Évidemment, si la situation est gérée comme en 1998 nous allons tous nous retrouver avec l'étiquette d'assassins sans cerveau et nous pourrons dire adieu à nos dernières libertés. 2016 sera donc déterminant pour l'avenir du supporterisme en France.

@Hinho_ : C'est quand même assez le cas en Ligue 1 déjà. Le fait est que la majorité des stades ont, mis à part les groupes de supporters, un public majoritairement spectateur. Le fait est qu'on préfère tous évidemment voir un stade rempli, avec 4 belles tribunes de supporters à pousser leur équipe, mais d'une part la ferveur n'est pas assez forte dans la majorité des stades, d'autre part les initiatives pour y remédier sont tuées dans l'oeuf par les pouvoirs publics. Tant que ces derniers auront une image du supporter « fouteur de merde », on ne pourra pas avancer.

@LaSMAcademie : J'ai bien peur qu'on n'aille pas dans le bon sens. Pour garder l'exemple du Stade Malherbe, on observe vraiment une baisse de la passion des supporters par rapport à l'époque Venoix ou les premières années à d'Ornano. Les gens ont pu être lassé par les résultats en dents de scie du club, mais il n'y a pas que ça. Ce phénomène, on l'observe un peu partout. Certaines décisions des instances du foot, la hausse des prix, la construction de stades pas adaptés aux supporters, l'essor des réseaux sociaux... Autant de facteurs de cette lente transformation qui semble inéluctable.

@Abdelinho92 : Joker

Laisser un commentaire