Sign in / Join

Débats de Belgique : Un petit au pouvoir ! Jusqu'où Ostende peut-il aller ?

Après un peu plus de deux mois de championnat et alors que les compétitions européennes ont débuté, on accueille de nouveau les débats belges pour cette fois traiter des affaires internes au plat pays. .

Refaisons les présentations de la joyeuse bande. Honneur à nos invités tout d’abord. On souhaite la bienvenue à Jean Marie Pfouff qui tient par ailleurs la Jup’ Académie chez les copaings de HorsJeu.net, ainsi qu’à Yasmine qui porte Charleroi dans son cœur (qui ne sera pas des nôtres cette semaine malheureusement) et Zett’ qui de son côté voue un culte sans faille à Anderlecht depuis le passage de Pär Zetterberg. Quand à nos deux autres intervenants vous les retrouverez encore plus régulièrement sur TLMSF puisque nos amis Lothar Chullo et Lika le Rouche s’occuperont de vous faire des points réguliers sur la JPL et le Championship anglais tout au long de cette saison en plus de ces débats.

Cette semaine c’est deux débats qui nous attendent. Au sujet de deux équipes qui ne sont pas en Europe et qui connaissent des trajectoires aussi différentes que surprenantes. L'une est tout en haut, l'autre tout en bas, et on aurait plus parié sur des positions inversées. Honneur à l'actuel leader de la Jupiler Pro League pour commencer :

Un petit au pouvoir ! Jusqu'où Ostende peut-il aller ?

ostendehot

Chauds comme la braise même, de quoi passer l'hiver au chaud!

@Zett21 : Très bonne question (NDLR: on sait on sait. #melon). D'un point de vue général, je pense que ce club peut, à terme, venir se greffer au top 6 de notre cher championnat. Il y a un bel engouement, un investisseur intelligent, et, actuellement, un entraîneur surprenant. Surprenant parce que quand on connait le joueur qu'était Vanderhaeghe, personne ne se serait douté une seconde qu'en tant qu'entraîneur, il proposerait un jeu à des années lumières de la boucherie. L'année passée avec Courtrai, il avait déjà fait une mini sensation, en se qualifiant pour les PO1 au détriment de Genk, entre autres. Mais son bilan contre les gros était famélique. Cette année avec Ostende, il peut d'ores et déjà se vanter d'avoir tapé le Standard à Liège, et surtout, Anderlecht à la mer (ceci n'est pas le titre d'un "Martine" même si la prestation des Mauves pourrait le laisser penser).

Et puis Ostende a la tête de la bonne surprise : des jeunes, des vieux, des expérimentés, un entraîneur intelligent et surtout, pas de pression et rien à perdre. Alors être champion, je ne sais pas trop mais sans doute pas. Les défenseurs de cette théorie sortiront l'exemple de Gand de l'année passée mais cela faisait déjà plusieurs années que ce club se construisait, ici tout va un peu vite pour Ostende, trop vite. Et le contexte risque de ne pas leur être favorable. Certes ils se sont arrangés pour être déjà sorti de la coupe (contre l'Antwerp), mais les nombreuses contre-performances des ténors du championnat en Coupe d'Europe risquent de leur jouer un tour. En effet, pour la première fois depuis 11 années (quand même !), on se dirige, et ce après 2 journées seulement, vers un 0 pointé en Europe après l'hiver. Autant on ne peut pas en vouloir à Gand, autant Anderlecht et Bruges sont déplorables. Mais cela ne fera pas les affaires des Ostendais car les 2 clubs seront présents dans le rush final vu qu'ils n'auront plus rien d'autre à jouer. Et surtout ne pas faire l'erreur d'enterrer Gand, toujours seule équipe invaincue du pays.


@LotharChullo : Ostende ne calcule pas. Il n'a pas la pression et son président tout-puissant cherche avant tout à s'amuser lorsqu'il va voir un match de son équipe. Bref : tout le contraire des grosses cylindrées que sont Anderlecht, Bruges et le Standard, lesquels connaissent un début de saison mitigé pour les uns, catastrophique pour les autres. Mais puisque le Sporting et le Club seront quoiqu'il arrive en PO1 (cela devient vraiment chaud pour le Standard), on sait que leur championnat débutera vraiment à cette période. Il faudra donc voir combien d'énergie il restera du côté des Ostendais qui, à mon sens, seront la révélation de cette saison, un peu comme Zulte-Waregem il y a deux ou trois années, et qui auront bien mérité une place européenne sans pour autant pouvoir réellement jouer le titre au bout du suspens lorsque la différence de classe fera (ou devra faire) réellement la différence.

ostende2

Crédits photos : sport.be

@JMPfouff : Je me demandais en début de saison si Ostende allait déjà être capable d’accrocher le top 6. Le club est en pleine progression, et les arrivées de RozehnalCyriac ou Akpala confirmaient l’ambition à moyen-terme d’accrocher une place européenne. J’apprécie d’ailleurs particulièrement l’intelligence du développement, ou tout ne repose pas sur l’équipe première. Le président Marc Coucke n’oublie pas d’améliorer les infrastructures, de telle sorte qu’à son départ, le KVO gardera de solides fondations.

Individuellement, l’équipe en avait les moyens : Charleroi l’a fait avec des joueurs qui n’étaient pas supérieurs. Mais les Carolos avaient un jeu collectif au point. Avec le changement d’entraîneur et l’arrivée de Vanderhaeghe, il était compliqué de savoir ce dont le KVO serait capable de faire dès la première année de ce nouveau cycle. Malgré la bonne saison 2014-2015 de Vanderhaghe avec Courtrai (sa première en tant qu’entraîneur principal), on pouvait estimer qu’il profitait du travail de Vanhaezebrouck, parti à La Gantoise décrocher le titre de champion.

Désormais, après un tiers du championnat, Ostende est un leader solide et n’a pas volé cette première place. Le jeu direct et rapide lui a permis de surpasser Anderlecht (3-1) et le Standard (1-2). Il met en valeur Jordan Lukaku, dont les montées sur son côté gauche sont enfin bonifiées. Ses performances lui valent d’ailleurs une sélection en équipe nationale. Le mouvement permanent profite à Franck Berrier, qui semble retrouver un niveau proche de ce qu’il a pu montrer lorsqu’il était le maître à jouer du grand Zulte Waregem après une dernière saison peu satisfaisante. Si Cyriac revit après deux saisons à Anderlecht dans l’ombre de Mitrovic (déjà 7 buts), c’est aussi parce que Vanderhaghe offre énormément de libertés offensives. L’entraîneur reconnaissait d’ailleurs récemment que pour lui, « la tactique est surtout importante sur le plan défensif ». Ça fonctionne bien pour l’instant parce qu’Ostende ne perd pas bêtement des points et arrive à être performant face aux gros (bien que ceux-ci soient décevants). Mais je doute que les résultats puissent se maintenir à un tel niveau en gardant cette philosophie. Le match contre La Gantoise lors de la prochaine journée sera d’ailleurs intéressant, puisque ce sera le premier affrontement face à un top club en forme. Plus que le résultat, ce sera le contenu qui déterminera vraiment de quoi est capable Ostende cette saison. Les joueurs offensifs devront travailler beaucoup plus, peut-être se sacrifier, pour obtenir un bon résultat.

Si officiellement les PO1 ne sont pas l’objectif à atteindre dès cette saison, Ostende est clairement en avance sur le temps de passage. Avec 9 points d’avance sur le 7ème et tous les gros déjà dans le top 6 (hormis le Standard, avant-dernier et largement décroché), le KVO y a déjà un pied. Les trois prochains matchs (La Gantoise, Bruges et Genk) permettront sans doute de savoir si Ostende sera capable de jouer la dernière place européenne (c’est-à-dire terminer vers la 5ème place) ou si le podium est accessible pour les Côtiers.


ostendecoach

Veste moins bleue que celle de Michel, mais de meilleurs résultats. Crédits photo : voetbalprimeur.be

@Yasmine : Jusqu'aux PO1 (de justesse). 23 points sur 30, deux défaites (Zulte et l'Antwerp en Coupe), un attaquant meilleur buteur du championnat, tout va bien pour Ostende. Et ça peut encore continuer.

D'abord parce qu'Ostende dispose d'un bon staff qui a emmené Courtrai en Play Off 1 la saison passée. Adnan Custovic, le T2 actuel, a préféré suivre Vanderhaeghe à Ostende plutôt qu'être T1 à Courtrai.

Ensuite, Ostende a été très intelligent lors du mercato estival en recrutant des joueurs d'expérience qui connaissaient déjà la JPL et qui ont prouvé à Marc Coucke qu'il avait eu raison de mettre la main au portefeuille pour eux. Avec 7 buts en championnat, Cyriac revit après son échec anderlechtois.

Avec ce mercato, Coucke a montré qu'il était prêt à investir beaucoup dans le club pour le faire évoluer (contrairement à Courtrai, raison pour laquelle Custovic a préféré Ostende). Même si cet investissement peut mettre une pression sur les joueurs et le staff, je pense qu'ils n'ont rien à perdre et qu'atteindre les PO1 n'était pas la priorité absolue au début de saison. Maintenant, vu les bons résultats et et l'élimination en Croky Cup, ça sera dommage que ça ne le devienne pas.

Ostende la surprise de cette saison, j'y crois.

ostende

Ça plane pour moiiiiiii ! (Tous droits : Plastic B.)

Lika : Ostende sera en PO1, c'est tôt encore pour l'affirmer mais je me mouille. Ils n'ont pas encore fait les erreurs que ce genre d'équipe font en général, c'est à dire perdre contre les petites équipes et ne gagner que contre les têtes d'affiches du championnat. Mais, attention à ce mois d'octobre; Bruges, La Gantoise, Genk et le Sporting de Charleroi. Sans dire que ce sera le grand test pour Ostende, Gand et Genk sont en forme et Bruges reste Bruges. Si Ostende négocie bien ce mois, on peut vraiment penser que cette équipe sera toujours dans la course aux play-offs.

Pour ce qui est des places Européennes, c'est trop tôt pour le dire. Ostende est éliminé en Coupe de Belgique, ce que va leur offrir des jours de repos par rapport à leur concurrents directs et ils n'ont pas de coupe d'Europe a jouer, contrairement à Bruges, Anderlecht et la Gantoise.  Mais malgré tout, le championnat est encore très long et il faut voir si les joueurs, ayant pour certains échoué dans un "top" club de notre championnat (Cyriac, Berrier, Lukaku, Canesin) vont réussir à tenir le coup physiquement et mentalement. Le prochain gros moment pour Ostende, après ce mois d'octobre, sera le mercato hivernal. Si le club gère bien la période il faudra compter avec eux.

Laisser un commentaire