Chinese Super League : Guangzhou sacré, en attendant l'ACL !

Le rideau s'est couché le week-end dernier sur la Chinese Super League ! Le nom du champion ne change pas depuis cinq ans, mais la manière dont Guangzhou Evergrande fut sacré est cette fois différente car le réel soulagement n'arriva qu'à la 87eme minute de l'ultime match de la saison ! Car entre polémique arbitrale et adversaires valeureux, les hommes de Scolari ont été plus bousculés que jamais.


gimmeivecsl

High five guys ! Five CSLs in a row !

Nous nous étions quittés il y a quelques semaines avec une équipe d'Evergrande en position de force après sa victoire contre son rival Shanghai SIPG. Les coéquipiers du glorieux capitaine Zheng Zhi avaient alors deux points d'avance à trois journées du terme. Et lorsque le week-end d'après cet écart passa à quatre points grâce au nul de SIPG à Shijiazhuang Everbright, on se disait alors que Guangzhou allait fêter son nouveau titre à domicile en toute sérénité.

Mais ce dernier match à domicile de la saison face à Shandong Luneng ne se passa pas comme prévu.

Un match fou, ultra dominé par GZE, fini à 10 contre 11 et qui se finit sur une erreur d'arbitrage aussi flagrante que pénalisante. Bien que hors jeu le but à la 93eme minute de Han Peng est validé et annule toutes les célébrations prévues puisque SIPG a gagné 2-0 à Changchun dans le même temps.

Plus que deux points d'avance donc et un déplacement ardu à la capitale pour y affronter un Beijing Guoan qui doit absolument gagner pour espérer finir 3eme, son seul moyen pour aller en ACL en 2016.

Un penalty de Ricardo Goulart en première mi-temps, pour sa 19eme réalisation de la saison, et donc ce second but de la 87eme minute par Paulinho pour tuer le suspense. Encore et toujours c'est la colonie brésilienne qui porte le club de Canton sur ses épaules ! C'est bien une chose qui ne change pas d'une saison à l'autre ça. Et ça mérite bien une petite vidéo entre cariocas afin d'immortaliser le titre ensemble pendant quelques secondes !

Bref tout ce petit monde sera frais, heureux et dispo pour la grande finale de l'ACL 2015 dont le match aller se tiendra ce samedi à Dubai.


Les bons points de la saison :

Shanghai SIPG 

sipg

Ils étaient attendus comme une équipe forte mais sans doute pas à ce point là. Les investissements ont vite porté leurs fruits avec une deuxième place. Un petit manque d'expérience à ce niveau de compétitivité leur a manqué encore pour garder leur avance sur Guangzhou dans les dernières semaines. Les acquisitions de Dario Conca et d'Asamoah Gyan (en cours de saison pour le ghanéen) cumulées avec le bien connu Sven Goran Eriksson sur le banc et le meilleur joueur chinois avec Wu Lei laissent de grands espoirs pour les années à venir. Il sera intéressant de les voir faire leurs premiers pas sur la scène continentale. Du moins s'il n'y a pas d'accident en barrages...

Aloisio 

Il a porté son équipe jusqu'au podium, volant la vedette à Diego Tardelli et terminant au passage meilleur buteur de cette saison 2015 de CSL. Arrivé de Sao Paulo début 2014 et auteur de 10 buts pour sa première saison, Aloisio a passé la vitesse supérieure cette saison en inscrivant 22 buts en 28 matchs de championnat. Son doublé contre Shijiazhuang lors de la dernière journée a offert pour de bon à Shandong la 3eme place et, comme pour SIPG, une place en barrages d'ACL !

Les promus !

Deux jolies saisons pour les deux promus ! Shijiazhuang et Chongqing terminent finalement la saison dans la première moitié du classement en ayant assuré leur maintien bien avant les ultimes rendez-vous. Il faut remonter à 2012 pour voir les deux montants obtenir leur maintien dans l'élite. Et puis également, un petit mot à un promu de la saison 2014, Henan Jianye, qui s'était maintenu et qui a terminé 2015 à une superbe 5eme place. C'est tout le bien qu'on souhaite aux deux nommés plus haut pour 2016.


Les cancres de la saison :

Guizhou Renhe

L'histoire de la chute d'une place forte. On peut la comparer à celle du Cerezo Osaka en J League 2014. Habitué à être plutôt bien placés depuis un paquet d'années, c'est en deuxième division qu'évoluera Guizhou la saison prochaine. Et il serait étonnant que ça soit avec Misimovic et Salihovic.

Shanghai Shenhua

Autant la performance en CSL de Shenhua est globalement une déception, autant ils ont encore une occasion de sauver la saison dans son ensemble. L'équipe de Francis Gillot peut en effet encore se qualifier en ACL en s'adjugeant la Coupe. Elle se déroulera à la fin du mois contre Jiangsu Sainty. D'ailleurs les deux équipes se sont affrontées lors de la dernière journée pour une victoire de Shenhua grâce à un doublé de Demba Ba. En cas de succès, leur place dans cette rubrique sera à relativiser vous l'aurez compris.

Guangzhou R&F

Là par contre il n'y a rien à relativiser. Passer du podium et de l'ACL à premier non-relégable en un an témoigne d'une saison ratée à tous les niveaux qui soient. Joueurs qui ne confirment pas comme dirigeants qui font n'importe quoi avec le staff. Au final seulement deux points d'avance sur Guizhou. Très gros avertissement pour le second club de la ville...

Les attaquants chinois

La CSL 2015 voit seulement 5 joueurs sur les 29 ayant marqué au moins 7 buts être de nationalité chinoise... Et trois d'entre eux sont les remplaçants des brésiliens de Guangzhou Evergrande. Seuls Wu Lei (14 buts) et Yang Xu (7 buts) sortent leur épingle du jeu ailleurs. Une tendance inquiétante pour la sélection quand on sait que tous les joueurs chinois qui la compose évoluent au pays. Les mêmes restrictions de joueurs étrangers de l'AFC sont en vigueur en Chine autant qu'ailleurs mais c'est bien en CSL que la mainmise des buteurs étrangers est la plus forte (sans parler des championnats du Golfe persique).

Les joueurs chinois sont ils condamnés à être les sparring-partners des finisseurs étrangers ? Les clubs dans leur recrutement s'y retrouveraient ils du point de vue de la compétitivité en attirant des étrangers performants à d'autres postes ? Au vu de leurs décisions on peut penser que non. Le bon côté des choses étant de se dire qu'au contact d'attaquants étrangers de qualité les chinois apprennent forcement. Reste néanmoins à pouvoir le démontrer sur le terrain ...


Classement final

csl15

 

Résumé de la saison :

Qualifiés directs pour l'ACL : Guangzhou Evergrande et le futur vainqueur de la Coupe de Chine.

Qualifiés pour les barrages de l'ACL : Shanghai SIPG, Shandong Luneng

Relégués en League One : Guizhou Renhe, Shanghai Shenxin

Promus en Chinese Super League : Yanbian Changbaishan, Hebei Zhongji

Meilleur buteur : Aloisio, 22 buts (Shandong Luneng)

Moyenne de buts par match : 2.80

Affluence moyenne : 22 193 spectateurs (+16.8% par rapport à 2014)

Laisser un commentaire