Sign in / Join

Le CIES analyse les joueurs en Europe. Détails

Le CIES, jamais avare en terme d’études et de chiffres sur le football mondial, a compilé les données de tous les clubs du Vieux Continent sur l’âge, la taille, la permanence des joueurs au sein de leur club etc. Détails de l’analyse.

Age moyen

Capture d’écran 2015-11-17 à 17.10.44

Général

On remarque déjà qu’il y a de fortes disparités entre les différents championnats. Plus de 3 ans séparent par exemple la Turquie de la Croatie. Les joueurs évoluant en SuperLiga ont en effet 27.3 ans de moyenne, quand l’élite croate accueille des footballeurs âgés de 23.9 ans en moyenne. Sur le podium des championnats les plus ieuv : la Turquie donc, l’Italie (27.1 ans), et la Russie (27 ans). Top 3 des championnats avec le plus de minots : la Croatie, les Pays-Bas, la Finlande (24.4 ans), et la Slovénie (24.5 ans).

Au niveau des clubs, on trouve un club italien au top du classement : le Chievo Verone qui vit la crise de la trentaine avec ses 30.6 ans ( !) de moyenne d’âge, devant Belediyespor, le Rayo Vallecano, l’APOEL et Larnaca, tous à 28.9 ans. De l’autre côté, Hajduk Split et Senica se partagent le titre d’équipe la plus jeune (22.1 ans) devant Heerenveen et Twente (22.6 ans).

Ligain

En France, les promus sont à l’honneur en termes de vieillesse, avec le GFCO Ajaccio et ses 28.3 ans de moyenne d’âge, devant Guingamp (27.8 ans) et Angers (27.3 ans). Comme on l’a souvent entendu/lu depuis août, Nice a l’effectif le plus jeune (23.7 ans), avec Monaco (24.3 ans) et les Girondins (24.9 ans).

Taille moyenne

Genéral

Même si la taille ne fait pas tout, parlons-en quand même. Et à l’Est, c’est grand (re-coucou Bae). Avec les Allemands, les Croates mesurent 183.3 cm de moyenne. Juste derrière, les Serbes et les Tchèques (183.2 cm). Les plus petits étant les Israéliens (180.1 cm), les Bulgares (180.6 cm) et les Chypriotes (180.7 cm).

En termes d’effectif, c’est le VFL Wolfsburg qui remporte ce classement haut la main, avec 187 cm de moyenne, soit 9 cm de plus que Ludogorets, équipe la plus petite des 31 ligues analysées. Avec ses trois milieux représentant Les voyages de Gulliver comme il se doit, notamment Papy Mendy, Vincent Koziello et Jean-Michael Séri, Nice arrive en quatrième position. 178.7 cm de moyenne, comme le FC Barcelone. L’OGCN est le Barça de l’Hexagone, on vous dit.

Ligain

Après les Aiglons, les Lyonnais et les Merlus sont les plus petits de notre championnat de France (179.4 cm). A l’opposé, « la dalle angevine » domine avec ses 183.1 cm de moyenne, devant Bordeaux et Ajaccio.

Permanence moyenne

Général

Pour expliquer, la permanence moyenne représente le nombre d’années passées dans un même club par un joueur. Ainsi, en moyenne en Premier League, un footballeur passe 2.82 ans dans la même équipe, devant la Norvège (2.81 ans) et la Russie (2.80 ans). Beaucoup plus que le championnat serbe, qui accueille les joueurs pour 1.71 ans à peine au sein de la même formation.

Le CSKA Moscou est l’équipe qui converse le plus ses éléments, car ses joueurs sont présents depuis 5.67 ans en moyenne, et devance la Real Sociedad (4.62 ans) et Atvidabergs (4.30 ans). Tout l’inverse du Choromorets Odessa de l’Hapoel Tel Aviv ou de Moreiense, clubs dans lequel les joueurs ne restent guère plus d’une saison en moyenne (respectivement 1.20, 1.24 et 1.26 ans).

Ligain

En France, c’est le TFC qui garde le mieux ses joueurs au chaud, 3.68 ans en moyenne. Légèrement plus que Montpellier et le Stade de Reims. Sans surprise, en bas de classement : l’AS Monaco, avec le projet qu’on connaît, et qui ne conserve ses jeunes talents que 1.88 ans.

Expatriés

Général

Pour le CIES, les expatriés représentent les joueurs évoluant dans un autre championnat par rapport à là où ils ont commencé à jouer au foot. C’est le championnat chypriote qui peut difficilement se reposer sur ses forces locales, qui accueille le plus d’expat’, à hauteur de 66%, devant la Premier League (59.9%) et la Serie A (56.5%). Et ce sont les pays de l’Est qui comptent le plus sur leurs forces en présence. Seulement 15.7% d’expatriés en Serbie, 17.9% en Bulgarie et 18.8% en Ukraine.

Le NK Zarvc, club du nord de la Slovénie, est l’équipe qui accueille le plus d’expatriés : 88%. L’AS Rome et Chelsea suivent juste derrière, avec respectivement 85.2 et 83.3% d’expat. Des chiffres qui doivent faire tiquer le club de Helsinki, de Gomel (Bulgarie) ou de Pribram (République Tchèque), qui n’accueillent tout simplement pas d’expatriés.

Ligain

Sans surprise là aussi, l’AS Monaco truste la première place avec ses 76% d’expatriés, devant le PSG (68.2%) et l’OM (43.5%). De l’autre côté du classement, Caen, Reims et Saint-Etienne sont les clubs qui laissent le moins de places aux expat (9.5%, 14.8% et 15.4%).

Internationaux actifs

Général

Dernière catégorie, le pourcentage d’internationaux actifs dans chaque club. Les clubs de Premier League ont 41.4% d’internationaux au sein de leur club, devant l’Allemagne (30.9%) et la Russie (26.6%). Des chiffres qui doivent donner le vertige aux clubs slovènes, avec 2% d’internationaux, la Serbie (2.2%), ou la Slovaquie (5%).

Manchester United accueille 72% d’internationaux et se situe sur la première place, devant le CSKA Moscou (71.4%) et le Real Madrid (69.6%).

Ligain

Au PSG, 2/3 des joueurs du PSG sont internationaux. L’AS Monaco arrive en deuxième position avec 40% de ses joueurs étant internationaux, et le Stade Rennais (oui) complète le podium (38.5%). A l’époque de l’étude, l’OGC Nice était le seul club à ne pas avoir d’internationaux dans son équipe.

1 comment

Leave a reply