Sign in / Join

Saint-Marin : le bilan de mi-saison

A la mi-saison, La Fiorita est en tête du groupe A du championnat de Saint-Marin après 12 journées, malgré sa défaite sur la pelouse de Fiorentino (1-2). Dans le groupe B, Tre Fiori, vainqueur de Faetano (2-1), est revenu à un point du leader Tre Penne, tenu en échec par Cosmos (2-2). San Marino Calcio s'est pour sa part imposé contre Lentigione (4-0) puis à Romagna Centro (1-0) en Serie D.

stmarin

Le championnat de Saint-Marin prend sa pause hivernale annuelle. De retour le 6 février, il nous a toutefois laissé quelques surprises au pied du sapin de Noël. Dans le groupe A tout d'abord. Juvenes/Dogana second du classement avant cette 12ème journée mais exempté (il y a 15 équipes dans le championnat), La Fiorita pouvait en profiter pour conforter sa position de leader. Une occasion manquée. En déplacement à Montecchio pour y affronter Fiorentino, le leader du groupe A a cédé (2-1) sur un but tardif de Paglialonga (88ème). Le mythique Andy Selva, 39 ans, recordman de sélections avec 71 matchs disputés et meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale (8 buts), avait égalisé pour La Fiorita (27ème), une minute après l'ouverture du score de Ceccoli. Avec 23 points, La Fiorita en compte six d'avance sur son dauphin à la mi-saison.

Dans le groupe B, c'est Tre Fiori qui en a profité. Le club le plus titré du pays, avec sept championnats remportés dont le dernier en 2011, s'est imposé face à Faetano (2-1) à Montecchio. Mené à la pause grâce à une réalisation de Mattia Giardi (30ème), les joueurs de Sperindio se sont ressaisis après l'heure de jeu grâce à Lini (62ème) et Buda (66ème) pour finalement s'imposer. Et profiter du faux pas du leader du groupe B Tre Penne, tenu en échec par Cosmos (2-2) à Domagnano. Mené au score par l'équipe de Lasagni suite aux buts de Maurizi (23ème) et de Neri (69ème), l'équipe de Protti est revenue par deux fois dans la partie grâce à Cesarini (59ème) et un penalty de Valli (76ème). Un point sépare désormais les deux premiers d'un groupe B toujours autant indécis. Le champion en titre Folgore/Falciano suit à six points du leader, grâce à son large succès contre San Giovanni. Les buteurs de la rencontre sont Achille Della Valle (3ème), Perrotta sur penalty (25ème), Hirsch (28ème) et Domeniconi (57ème) pour les joueurs de Berardi, contre un but sur penalty de Siuni (66ème) pour l'équipe entraînée par Zonzini.

Match fou entre Murata et Cailungo

 Pennarossa et Virtus se sont séparés sur un match nul et vierge (0-0), même si les occasions de buts n'ont pas manqué dans cette rencontre. Match nul aussi entre Domagnano et Libertas (1-1). Valle (22ème) avait ouvert le score pour les visiteurs avant que Domagnano n'obtienne un penalty en fin de match, transformé par Chiarabini (86ème). Enfin, Calilungo s'est imposé à Murata (5-3) dans un match incroyable. Après une grande première mi-temps, les hommes d'Uraldi méritaient amplement leur avantage de deux buts inscrits par Semprini (15ème) et Iuzzolino (18ème). Polidori (55ème). Bartoli (58ème) et Renzi (91ème) répondront à Marco Casadei (52ème) et au doublé de Friguglietti (59ème et 74ème) pour Murata après la pause. Cailungo reste ainsi accroché aux places qualificatives pour les playoffs en fin de saison.


Le classement du groupe A :

1. La Fiorita 23 points

2. Juvenes/Dogana 17 points

3. Pennarossa 15 points

4. Libertas 14 points

5. Cailungo 11 points

6. Faetano 10 points

7. Cosmos 8 points

8. San Giovanni 3 points

Le classement du groupe B :

1. Tre Penne 26 points

2. Tre Fiori 25 points

3. Folgore/Falciano 20 points

4. Fiorentino 16 points

5. Virtus 16 points

6. Murata 15 points

7. Domagnano 15 points

En Serie D enfin, San Marino Calcio enchaîne les succès. Le club local s'est ainsi largement imposé contre Lentigione (4-0) à l'occasion de la 18ème journée. Un doublé de Buonocunto (10ème et 24ème) ainsi que des réalisations d'Olcese (14ème) et de Braccini (61ème) ont permis à l'équipe de Filippo Medri de l’emporter largement. Un succès conforté par un dernier succès en 2015, sur la pelouse de Romagna Centro (1-0) ce dimanche grâce à une nouvelle réalisation de Buonocunto avant la pause (40ème).

« L’équipe est bien et elle est en train de prendre conscience de son potentiel, affirme avec enthousiasme le coach Filippo Medri. Les gars s’amusent mais sans perdre leur concentration. Nous avons montré encore une fois une attitude correcte. C’est un championnat difficile pour tous et je continue à dire aux joueurs de penser seulement au match suivant. Le classement semble scindé en deux mais il n’y a pas de match facile. Parme est en tête en ayant démontré qu’elle était la meilleure équipe. Mais le 6 janvier débutera un nouveau championnat. J’espère qu’après deux années difficiles, les gars pourront continuer à donner des frissons aux supporters. » San Marino Calcio boucle ainsi la première partie de saison avec 38 points, en quatrième position dans le groupe D.

De quoi embrayer sur l’année 2016 avec le plein de confiance.

Laisser un commentaire