Sign in / Join

On était à Aston Villa - Leeds United (Championship)

Villa Park m’a toujours intéressé avec son architecture bien particulière et qui témoigne aussi d’une Histoire et d’une certaine richesse : C’est le cinquième club le plus titré d’Angleterre (7 championnats, 1 LdC en 1982). C’est un type de stade, avec celui de Fulham, que j’ai souvent gardé en tête. L’occasion s’est donc présenté d’y aller pour une grosse affiche d’EFL Championship. Deux clubs historiques, deux clubs qui visent au moins les playoffs avec un petit avantage pour Leeds. Et encore et toujours, les supporters de Leeds que j’ai vu à Anfield puis à Elland Road.

En revanche, je partais vraiment pessimiste pour l’ambiance avec les supporters hôte. J’avais en mémoire ce dossier qui de mon vécu était assez fiable. Il positionnait les supporters d’Aston Villa parmi les pires de PL.

J’arrive à Villa Park quelques heures avant le match. Le stade est bien excentré de la ville (1h de marche) mais il a au moins un Tesco à proximité. Ce qui est potentiellement une qualité pour celui qui ne veut pas consommer parmi les stands autour du stade. Le stade a une bonne allure. Je tombe en premier sur la statue de William McGregor. Cela m’apprend qu’il est le premier Président d’Aston Villa mais surtout le fondateur de la Football League. Chaque club anglais semble porter un gros bout d’Histoire avec lui.

C’est en dernier que je verrais la tribune qui m'intéresse le plus : Holte End et sa façade en brique. Superbe. Dommage que la vue ne nous soit pas dégagé par la faute du parking qui y est collé. Cela nous retire un peu son charme. Chaque club anglais a une grande Histoire à raconter.

Je vais être superbement bien placé, dans les premiers rangs de la tribune latérale. Parfait pour notamment apprécier l'engagement des joueurs ou l'activité des coachs. D’ailleurs pour me procurer une place j’ai pour la première fois eu à passer par un système de revente des billets mais qui restait partenaire officiel du club. Le club refusant de mettre en vente générale ce match contrairement aux autres. La peur de voir les tribunes envahies de supporters de Leeds ? L’affluence finale sera de 37 078 supporters soit la deuxième meilleure affluence de l’année après le match du Boxing Day contre Burton (41 337). C’est toujours impressionnant d’aller voir un match de seconde division et se retrouver avec autant de monde.

L’atmosphère de ce match va me surprendre. Cela commence par un hymne repris par tous, des encouragements et quelques chants qui touchent là aussi toutes les tribunes. Principalement, les chants semblent venir de The Holte End. Mais en face, un petit groupe de la tribune Nord est également bien motivé puisqu’ils ont les supporters de Leeds en voisin. Ils vont passer le match à se répondre. Les “loiners” vont encore montrer qu’ils sont parmi les meilleurs supporters d’Angleterre. Ils ne sont pas pris à la légère puisqu’une centaine de stadiers les surveilleront en seconde mi-temps.

Sur le terrain je vais retrouver quelques têtes bien connues de notre championnat français : Amavi et surtout Jordan Ayew, techniquement très au dessus sur ce match. C'était vraiment agréable de le voir évoluer en étant très proche du terrain. Ou par exemple de voir Steve Bruce passer de la crise cardiaque au rire après avoir cru au but de Leeds. C'est pourtant bien Leeds qui finira par ouvrir le score dans un match tendu mais ouvert. Aston Villa est invaincu à domicile et comptait bien le rester. Dans un dernier quart d’heure euphorique fait de contre-attaques, ils reviendront au score grâce à un pénalty. Cette combinaison de deux grands clubs, deux bonnes équipes, de supporters fidèles et dans ce stade plein va me laisser de très bons souvenirs.

https://twitter.com/Sscrew49/status/814595443351048192

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :