Tu débarques à Montpellier, mais qui es-tu Keagan Dolly ?

Alors qu'il ne reste que quelques détails à régler avant son officialisation à Montpellier, et sauf retournement de situation incroyable, on devrait voir arriver du côté de la paillade un sud-africain ! Non ce n'est pas un énième trois-quart aile qui signe sous l'influence d'Altrad, on parle bien là d'un élégant milieu gauche pour venir renforcer l'équipe de Loulou Nicollin. Portrait de Keagan Dolly, the kid of Westbury.

Westbury, Johannesburg, n'est assurément pas le quartier le plus accueillant de la mégalopole sud-africaine. Source: Daily Mail

Keagan Larenzo Dolly, de son nom complet, est un footballeur sud-africain de bientôt 24 ans (né un 22 janvier). Ce jeune homme, discret dans la vie, a grandi dans le quartier de Westbury, comme un certain Steven Pienaar. Puis comme ce dernier, Keagan a débuté le football à Westbury Arsenal. Comme ce dernier, Keagan joue milieu gauche...  Mais ne lui parlez pas de cette comparaison "Steven Pienaar est mon idole. Je suis un très grand fan ! [...] Cependant je ne veux pas rester dans son ombre. Je ne veux pas que les gens m'associent directement à lui quand je joue" affirmait-il au site goal.com en décembre dernier.

En Afrique du Sud être comparé à l'ex milieu offensif de l'Ajax, du Borussia Dortmund ou d'Everton, c'est un peu comme la demi-douzaine de "Futur Zidane" que l'on a pu observer du côté de la Ligue 1. Le poids est énorme, surtout pour un joueur à la personnalité introvertie comme Dolly  "Beaucoup de coaches ont été importants dans mon développement. Mon entourage m'aide à garder la tête froide, à ne pas prendre le melon, ma petite-amie joue un rôle important également" avouait-il au site sud-africain kickoff.com, juste après sa première sélection avec les Bafana Bafana.

A bientôt 24 ans, Keagan Dolly est vu comme la future star du football sud-africain. Il fait aujourd'hui partie intégrante de la sélection nationale et est devenu un pion essentiel du système de Pitso Mosimane au Mamelodi Sundowns. Il faut dire que Dolly sort d'une saison éclatante avec les Downs (surnom du Mamelodi Sundowns) avec un doublé historique Championnat - Ligue des Champions, mais également avec les Amagluglug (nom de l'équipe U-23 sud-africaine) qu'il a emmené aux Jeux Olympiques de Rio.

Keagan Dolly, époque Ajax Cape Town à ses débuts en PSL. Source: Kickoff.com

Réputé travailleur, Dolly est un milieu gauche très fin techniquement. Il possède un gros coffre et ne rechigne pas à fournir les efforts défensifs pour soutenir son latéral. Le principal bémol sera sa capacité d'adaptation à la vie française, ce qui est toujours un risque quand on recrute un jeune joueur n'ayant évolué que dans son pays natal. Keagan Dolly n'a connu que deux clubs auparavant :  l'Ajax Cape Town pour sa formation, puis le Mamelodi Sundowns, avant d'être prêté ... à Cape Town avant de revenir du côté de Chloorkop.

Concernant le fait d'avoir un président caractériel me direz-vous ? Aucun problème ! Avec Patrick Motsepe, propriétaire des Sundowns et magnat de l'industrie minière, Dolly sait à quoi s'en tenir en ce qui concerne les sorties tumultueuses dans la presse. La dernière en date fut un échange très vif entre... le père de Keagan et Motsepe. Le premier reprochant au président de bloquer le départ de son fils, malgré une offre ferme du City Group (Manchester, Yokohama, New-York et Melbourne). Alors qu'il ne s'agissait là que d'un essai proposé par Manchester City.

En espérant que le transfert soit validé et que l'on puisse voir Dolly arriver Place de la Comédie, TLMSF croise les doigts afin qu'il puisse rapidement s'adapter et réaliser son potentiel. Surtout, qu'il ne fasse pas comme un autre sud-africain, le rennais Kermitt Erasmus qui a disparu des radars.

montpellier

Laisser un commentaire