Sign in / Join

On était à Belfast pour Glentoran FC - Crusaders FC, et "Oval" dire à tout le monde.

Pour suivre les conseils de @FromParisToUk, je me suis programmé un week-end à Belfast avec un petit derby entre le Glentoran FC et les Crusaders FC. Comme je ne connais rien du championnat nord-irlandais (NIFL), j'ai effectué quelques recherches pour poser les bases, en voici les principales infos.

Les équipes évoluent généralement à un niveau de semi-pro, comme au Pays de Galles. Le Glentoran FC est un club qui a remporté 23 championnats nationaux, ce qui est bien mais pas top. Surtout quand on sait que son plus grand rival, lui aussi de Belfast, le Linfield FC détient 51 titres. Les Crusaders, adversaires du jour, n’ont soulevé que 6 fois le trophée mais ils sont la meilleure équipe du championnat depuis quelques années. Si tout se passe bien pour eux, ils devraient remporter leur troisième championnat consécutif cette saison. Le succès seulement récent de ce club n’en fait pas un gros rival historique du Glentoran FC.

Pour ce match, l'entrée est à 10£. Je laisse mes habitudes de stades anglais pour un stade très désuet et inimitable. Deux tribunes couvertes se font face, l’une avec les supporters Home et l’autre avec les Away. Elles seront bien occupées en première mi-temps du fait d’une météo horrible. Derrière les buts, des terrasses circulaires prisées des supporters en seconde mi-temps. Cette forme particulière donne son nom au stade : “The Oval”.

The Oval pouvait historiquement compter jusqu'à 22 000 supporters, dont un record de capacité de 55 000 supporters contre les Rangers en 1966. J’ai d’ailleurs vu dans la ville quelques établissements de supporters des Rangers. Aujourd’hui, ce même stade a une capacité d’accueil estimée sous les 8 000 places, dont 5 000 pour les deux tribunes couvertes.

Je suis arrivé en avance et j’ai pu apprécier le rituel des fans des deux équipes : une vingtaine de drapeaux sont accrochés derrière un but par les supporters de Glentoran. Et une autre dizaine derrière l’autre but par les fans des Crusaders. Pendant la rencontre la présence visuelle et sonore de la ville se faire ressentir : depuis notre place on peut voir des vieux trains passer, ou profiter du ballet aérien des avions. L'aéroport n'étant qu'à quelques minutes du stade, l'aéroport... George Best.

Je me suis placé au milieu des supporters de Glentoran pour la première mi-temps. La moyenne d'âge semblait facilement tourner autour de la cinquantaine et plus. Pas de chant mais un public bien réactif du fait d’un arbitrage favorable aux visiteurs. Pour le deuxième acte, j’ai été voir du côté des Crusaders et j'y ai trouvé une dizaine de gars, plus jeunes, qui chantaient de temps en temps.

Pour le contenu du match, après un bon début qui m’a laissé croire que Glentoran serait la meilleure équipe sur le terrain, les Glens se sont effondrés en deux minutes face aux champions en titre. On passe d'un 0-0 à la 15e à 0-2 à la 17e (Caddell et Whyte). Les 31 points d'écart entre les deux équipes en seulement 25 journées ne sont pas là par hasard. Dans la continuité du jeu rugueux proposé, Nacho Novo de Glentoran, décide de se faire justice et assène un coup de tête, rouge direct mérité juste avant la mi-temps. Cet ancien des Rangers (6 ans et 179 matchs) avait, il faut le dire, subit une vilaine faute. Son adversaire ne l'épargne pas et le chambre après le rouge en frottant son ventre. Ce qui selon moi, ressemblait à une très belle interprétation de la carte du Time's Up : “Tu manges bien à la cantine, gros sac.”. Une interprétation qui correspondrait en tout cas au profil “quelques kilos en trop” de Nacho Novo. Les coéquipiers des deux joueurs essayeront de les calmer. Ce sera le dernier fait important du match. La rencontre est pliée et la seconde mi-temps n’y changera rien, les visiteurs ajoutant même un troisième but par Heatley, deuxième meilleur buteur du championnat.

Je vous conseille pour finir de regarder ces plus belles photos du match de Nick Giles, ici et .

Leave a reply