Sign in / Join

Balade irlandaise S17 E1 : le futur des Boys in green.

Bonne année à tous !!!

Le Championnat irlandais ne reprenant que fin février, je vais vous présenter aujourd’hui quatre joueurs dont vous entendrez parler d’ici quelques années (mois ?) dans la presse anglaise et internationale. Ils sont à mes yeux le futur des Boys in green, la sélection irlandaise. Certains de vous connaissent déjà Daryl Horgan et Chris Forrester, moins Ryan Manning et Liam Kelly, pour les autres voici leur présentation :

Daryl Horgan (Preston North End – Championship)

Après une superbe campagne en Europa League avec son club de Dundalk FC (oui pour un club irlandais, atteindre les poules d’EL et y jouer la qualification jusqu’à la dernière journée est un exploit historique au pays du trèfle, ndhc), Daryl Horgan a signé libre à Preston North End en janvier, ainsi que son compatriote Andy Boyle, lui aussi, défenseur central de Dundalk FC.

C’est le 7 janvier 2017 que Daryl Horgan disputa ses premières minutes sous ses nouvelles couleurs, pour ce qui pourrait être le jour le plus important de sa carrière outre-manche. Opposé à des gunners venus à Preston avec l’impression de tomber dans un piège – sacrés tirages au sort des coupes nationales qui t’envoient jouer des matchs coupe-gorge chez des clubs de divisions inférieures – Daryl Horgan aurait pu avoir la pression. C’est sans compter sur son caractère qui le sublime dès que l’opposition s’élève. Remplaçant au coup d’envoi, il fit son entrée en jeu à la 81ème minute, à la place de Daniel Johnson. Prêt physiquement, il fit passer à Maitland-Niles (défenseur d’Arsenal FC) la pire fin de match de sa jeune carrière. Crochets dévastateurs, accélérations le long de la ligne de touche, grands ponts, l’irlandais a littéralement « fait l’amour » au petit londonien, fracassé sur les réseaux sociaux par ses propres fans : « Maitland-Miles est à des années-lumières du remplaçant du remplaçant du titulaire des gunners », « Mais pourquoi Maitland-Niles est encore sur le terrain ????? », « Maitland-Niles n’est pas défenseur droit c’est pas possible ! » ou encore « Il faut dégager Maitland-Niles du club ». Sympa…. Surtout quand ces mêmes fans parlent de son adversaire « Horgan est en train de violer Maitland-Niles », « Les joueurs de Preston ont compris, ils passent la balle à Horgan et concentrent leurs attaques sur Maitland-Niles », mieux encore, certains fans (après la victoire d’Arsenal 2-1) ont voté Daryl Horgan pour l’élire « Man of the match » !!!

Les fans de Prestons étaient quant à eux dithyrambiques : « Excellent Horgan ! Un mini Damian Duff ! », « Très très prometteur ce numéro 7 ! », « Trop bonne recrue que ce Daryl Horgan ! », « Vraiment pressé de revoir Horgan jouer ! », et j’en passe…

Convoqué en tant que titulaire pour la réception de Brighton & Hove Albion, leaders du Championship, l’irlandais a démontré qu’il avait les épaules pour jouer à ce niveau. Puisqu'il fut passeur décisif sur une magnifique ouverture pour le but de Callum Robinson, le second de son équipe, victorieuse 2-0, avant de sortir sous une magnifique standing ovation. L’aventure démarre bien, à lui de la rendre encore plus belle.

Liam Kelly (Reading FC – Championship)

Seul irlandais de cet article à ne pas être passé par l’Airtricity League, Liam étant parti très jeune se former à Reading FC. Quelques apparitions en novembre, puis le déclic en décembre : c’est le 17 que Liam connut sa première titularisation sous les couleurs de Reading, pensionnaire de Championship.

Ce jeune numéro 10 organise depuis ce jour-là (victoire 3-2 sur le terrain de Blackburn) le jeu de son équipe et régale Yann Kermogant, attaquant français, auteur de 2 buts sur des passes décisives du petit irlandais de 21 ans. Même lors de la défaite 4-0 face à Manchester United en FA Cup, il a régalé les fans. A Old Trafford, il s’est sublimé, créant le danger à chaque balle touchée. Porté vers l’avant, se jouant d’un Carrick qui a pourtant connu beaucoup d’adversaires plus prestigieux que le petit protégé de Jaap Stam, coach des « Royals ».

Défaits face au Queen’s Park Rangers de Ryan Manning, Liam Kelly et ses coéquipiers sont 4ème du championnat, toujours en course pour les playoffs. [Plus récemment, Liam Kelly est à créditer de deux autres passes décisives lors de la défaite 3-2 sur le terrain de Derby County samedi 21/01:]

Ryan Manning (QPR – Championship)

Transition toute faite, parlons de Ryan Manning. Né à Galway en 1996, il a largement contribué à la montée de son club, le Galway Utd, en Airtricity League en 2014. Âgé de 18 ans, il est convoité par de nombreux clubs anglais et décide de s’engager avec les Queen’s Park Rangers (QPR) en janvier 2015, sans découvrir l’élite irlandaise donc. Ailier gauche ou attaquant central en Irlande, c’est au poste de milieu offensif centre que Ian Holloway (engagé le 11 novembre 2016 à la place de Jimmy Floyd Hasselbaink, lui-même remplaçant Droopy Redknapp) l’a positionné lors de son premier match en équipe première. Le 31 décembre 2016, soit pratiquement deux ans après son arrivée au club.

Le jeune Ryan, fort de ses deux années d’expérience en équipe U23 des QPR, n’a pas gâché cette opportunité et s’est rendu indispensable. Depuis QPR est invaincu, et Ryan cumule un but et une passe décisive en plus d’énormes prestations sur les quatre matchs disputés en tant que titulaire. Il faut préciser que le discours d'Holloway, à son arrivée au club, a été simpliste mais primordial pour Ryan: "Si vous vous défoncez pour moi, alors vous jouerez". Le jeune gaucher irlandais, qui brillait en réserve, a donc directement intégré le groupe de l'équipe première pour le résultat que l'on connait. Son club sorti de la zone de relégation, Holloway voit désormais défiler les scouts dans les tribunes, ainsi que les articles élogieux sur Manning dans les journaux.

Son but face à Fulham :

Son inspiration décisive contre Reading, quelle vista !

Chris Forrester (Peterborough Utd – League One)

S’il y a bien une personne qui reçoit des scouts de Premier League et Championship depuis un an c’est Darragh Mac Anthony, le Président de Peterborough United. La cote de son capitaine Chris Forrester ne fait que de grimper en flèche au rythme de ses prestations majuscules en League One mais aussi en FA Cup. Que ce soit l’an passé contre West Bromwich Albion ou cette année face au Chelsea d’Antonio Conte.

Passé par les Bohemians et St Patrick’s Athletic en Irlande, ce milieu axial, défensif ou relayeur, organise, temporise et éclaire le jeu de son équipe, qui rêve d’une montée en Championship. Malgré une position actuelle hors de portée des playoffs, mais avec seulement sept points de retard, tout est possible. Appelé parmi les 33 joueurs sélectionnés en équipe nationale irlandaise par Martin O’Neill pour préparer l’Euro 2016 en France, il n’a pas fait partie du squad final des boys in green. A 24 ans, il lui manque un palier à franchir pour accéder à ce but ultime, et je ne doute pas de lui, il y arrivera.

(crédit Joe Dent)

Leave a reply