Sign in / Join

Balade irlandaise S17 E2, Achille Campion: "Cork City FC, un vrai club de passionnés !"

La President's Cup, équivalent irlandais du Trophée des Champions en France, a lieu ce vendredi en Irlande. En marge de la rencontre TLMSF a pu échanger quelques mots avec Achille Campion attaquant français fraîchement débarqué à Cork, au bord de la Lee.

Ce globe-trotteur de 26 ans nous livre ses impressions sur le choc à venir entre son équipe : Cork City FC (victorieuse de la FAI Cup) et Dundalk, champion en titre. L'attaquant des leesiders en profite aussi pour nous parler du début de championnat ainsi que de ses objectifs personnels.

Tu viens d’arriver à Cork. Le club est depuis 3 ans le dauphin de l’ogre Dundalk FC (champion en 2014,2015 et 2016), que vous rencontrez pour la President’s Cup. J’imagine que la motivation est au rendez-vous !

Oui la motivation est au rendez-vous, on a des objectifs plus important cette saison que la President’s Cup, mais un trophée de plus au palmarès, ce n’est pas négligeable. Dans le football, on est toujours aussi bon que son dernier match, donc on va faire de notre mieux.

La dernière confrontation entre les deux équipes n'est autre que la finale de la FAI Cup 2016, que Cork a gagné (1-0) lors des prolongations. Cela vous donne-t-il un avantage psychologique ?

Un avantage psychologique, oui. Je ne sais pas quel onze de départ le boss va mettre, en tout cas c‘est une belle affiche pour les fans et pour les joueurs. C'est aussi une occasion de se mettre en jambes pour la saison.

Il y aura un avantage clair par contre, c’est que le match se déroule à Cork devant votre bouillant public. Tu es d’accord avec moi ?

Oui c’est un public particulier que j’ai découvert l’an dernier. Un vrai club de passionnés !

 

Le président avec la President's cup, la classe à l'irlandaise.

Malgré les départs de Daryl Horgan, Andrew Boyle (partis à Preston), de Ronan Finn (Shamrock Rovers), et le recrutement de Mc Grath, Sean Hoare et Conor Clifford, penses-tu le club de Dundalk affaibli ?

La League of Ireland va être intéressante cette année. Je pense que Dundalk était vraiment dépendant de Horgan dans beaucoup de matchs. Je trouve aussi que pas mal d’autres clubs ont bien recruté. Les points vont être répartis de façon plus équitable cette saison, ce sera intéressant à voir. Mais Dundalk peut toujours se renforcer au mercato…

Dans une semaine c’est la reprise du championnat, à Finn Harps. Tu dois avoir hâte? L’intersaison est longue en Irlande.

Oui c’était long. Mais j’ai donc eu l’opportunité de préparer mon corps sur mes objectifs long terme. Le « peak » (sommet) de ma carrière est devant moi, j’ai commencé le foot pro en 2014 et je me sens encore loin du maximum de mes capacités.

Les États-Unis, la Suède, l’Angleterre et aujourd’hui l’Irlande, tu as un sacré parcours de globe-trotteur malgré ton jeune âge, comment tu vis ces changements de culture, de style footballistique ?

C’est la vie du footballeur ! Je profite de chaque moment et de la chance que j’ai. Footballistiquement, je vois des choses complètement différentes et j’ai l’impression que c’est ma force.

Cork

Devinette: d'où vient sa chemise? Irlande, Etats-Unis, Suède ou Angleterre?

Comment es-tu arrivé à Sligo, club dans lequel tu as signé l’été dernier ?

Après mon contrat a Port Vale, j’avais besoin de temps de jeu. Plusieurs offres sont venues mais Dave Robertson m’a séduit dans son discours et aussi la durée du contrat de 2-3 mois. Au final j’ai rencontré plein de super personnes et ce fut une belle expérience humaine.

Est-ce que c’est dur d’être un « étranger » en Irlande ? Dans un championnat où on retrouve 90% d’irlandais sur les pelouses ?

On est tous des amoureux du ballon, c’est la seule chose que je regarde.

Ensuite tu passes donc de Sligo Rovers, club ambitieux mais ancré dans le ventre mou, à Cork City FC, favori au titre avec Dundalk. Y-a-t-il une réelle différence de niveau entre ces deux clubs ?

Il me semble que Sligo a gagné le titre en 2012, mais quand je suis arrivé là-bas on était 8ème. Donc oui il y a une sacrée différence de niveau malgré le fait qu’on ait fini 5ème en battant Cork 2-1 et Dundalk 3-0.

Les installations sont au top ici à Cork, tout est fait pour gagner.

As-tu été surpris, ou déçu, par le niveau des joueurs en général (en Irlande) ?

Surpris par le niveau de certains joueurs et du jeu en général. Mais déçu de certaines équipes qui "garent le bus" même si ça fait partie du jeu et que ce n’est pas une excuse.

Cette année tu vas jouer l’Europa League, quelles sont tes impressions ? Quand on voit que Dundalk l’an passé a failli sortir de la phase de poules ça doit vous motiver !

Bien sûr c’est une des raisons pour lesquelles je joue en Irlande cette année. Cork a fait de super matches l’an dernier et a perdu contre Genk qui est en 16ème de finale et bien parti pour le prochain tour.

4 buts en 11 matchs avec Sligo en 2016. Aujourd’hui, quelles sont tes ambitions avec Cork, puis personnelles, genre un nombre de buts, de distinctions ?

Je pense qu’il faut se concentrer match par match tout en gardant les objectifs possibles en tête. Le football va tellement vite. On en reparlera…

Pour finir, Cork, et plus généralement l’Irlande, d’un point de vue « lifestyle », ça te plait ?

Oui Cork et l’Irlande c’est vraiment top, les gens sont d’une gentillesse et les paysages sont magnifiques.

Ici son magnifique but face à Galway (à partir de 5 min):

Leave a reply