Sign in / Join

On était à Chelsea - Swansea

Week-end de finale de League Cup au Royaume-Uni, mais sans Liverpool... Je me suis donc rabattu sur des matchs de Premier League à Londres. La première rencontre opposant Chelsea à Swansea, j'en ai profité pour me mettre avec les supporters des Swans. Comme à Manchester City, cela m'a coûté 20£.

En prenant à pied la route vers Stamford Bridge (seul club de PL "dans la ville") depuis le quartier de Victoria, on comprend vite le "standing" de Chelsea. Le club étant situé au cœur d'un quartier (au même nom, of course) huppé, on ne trouve que des magasins de luxe sur le chemin.

Puis, lorsque nous arrivons à proximité de l'enceinte, les quelques pubs de supporters ressemblent plus à des restaurants de luxe. Côté visibilité, des hôtels entourent et cachent le stade jusqu'aux derniers mètres. Les contours de ce dernier continuent de nous offrir une très bonne impression avec un long mur en pierre rendant hommage aux grands événements et joueurs de l'Histoire du Club. Vu que ces événements sont extrêmement récents, on peut dire qu'un quart des hommages mettent en avant Didier Drogba.

En revanche une fois de l'autre côté du stade, face à la devanture principale, on peut être assez déçu. Pour qui attache des valeurs sacrées à ces enceintes ainsi qu'à l'histoire des clubs, on peut légitimement considérer que Chelsea ne représente rien. Je n'ai aucune considération pour ce club donc je ne ne suis pas déçu. Je dresse seulement un constat de ce que j'observe. On retrouve les nombreux sponsors du club directement affichés sur les murs. La devanture principale derrière la statue de Peter Osgood (vainqueur de la C2 en 1971), étale sur sa largeur un affreux partenariat avec une célèbre marque de casques et oreillettes. Les joueurs représentent autant les marques que le Chelsea FC.

De l'intérieur, le stade perd encore de son standing avec un toit qui nécessiterait bien une rénovation. Au global, c'est tout de même acceptable mais loin d'être impressionnant ou de posséder un quelconque charme. Un sentiment qui se renforce évidemment par des supporters amorphes et qui arrivent à peine à donner un accueil mérité à Lampard, présent aujourd'hui. Les supporters n'ont aucun chant et doivent se contenter, sur quelques situations, de chanter "CHELSEA". Le club ne peut pas plus compter sur son histoire (au contraire d'Old Trafford) pour améliorer l'expérience du fan ou du touriste.

De notre côté, sans que cela soit significatif le parcage de Swansea était un peu plus actif que les autres fois avec quelques chants gallois parfois bien repris, et des applaudissements dans le respect pour Lampard [Note du correcteur : normal, Lampard a joué à Swansea]. On a au moins pu espérer obtenir un résultat de Stamford Bridge, grâce à l'égalisation de Llorente (sur un nouveau coup-franc millimétré de Sigurdsson) juste avant la mi-temps. Mais Chelsea réussira assez logiquement à créer l'écart pour l'emporter sereinement 3-1. Le titre ne leur échappera pas.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :