Sign in / Join

On était à Suita pour Gamba Osaka - FC Tokyo

Konnichiwa [A tes souhaits, Note du Correcteur] ! Comme vous ne le savez peut être pas, votre serviteur est au Japon pour cette saison 2017 ! Je compte bien vous faire profiter quelque peu de l'expérience de la J League vue des gradins ! Après trois petits jours au Pays du soleil levant et un gros jetlag dans la tête (toujours présent d'ailleurs alors que j'écris ces lignes), il est temps, en ce samedi soir, d'aller voir mon premier match de J League ! Pour l'occasion la programmation a fait les choses en grand. Un duel entre le Gamba Osaka en quête d'un deuxième succès de rang et le FC Tokyo qui se présente en leader.

Le match est en prime-time, le seul du jour à être joué à 19h pour la télé. La raison pour laquelle tous les autres se jouent en après-midi est assez simple : le froid. Ca caille sévère ici.

Car oui, le Japon bénéficie d'une météo assez capricieuse. Sortir au mois de Mars peut être très agréable par un après-midi ensoleillé, mais il peut aussi être étonnamment froid une fois en soirée ! Vivement dans un mois [Et le prochain tremblement de terre sévère suivi d'un tsunami, enjoy]!

Today is the day, départ peu après 16h de Kobe avec mon collègue et ami Lionel pour une grosse heure de train jusqu'à Suita. Endroit où joue le Gamba. La station où l'on descend donne le ton, remplie de pubs et de rappels au club que ce soit par terre ou sur les murs. Un dernier petit quart d'heure de marche nous emmène au pied du Suita City Stadium. Un écrin superbe dans lequel évolue le Gamba Osaka depuis un peu plus d'un an. L'extérieur est améliorable (trop gris), mais en revanche l'intérieur est environ [presque] parfait. Avant le match on passe rapidement au musée du club où sont présentées les grandes heures du Gamba à travers la présentation des trophées et un hommage aux anciens (dont Yasuhito Endo, même si lui joue toujours!).

On voulait également faire un tour de la boutique, mais la file d'attente assez énorme nous dissuade finalement, direction la tribune. Ah oui, aussi, une chose assez remarquable quand on arrive de France : la fouille est tout simplement inexistante. On demande juste d'entrouvrir nos sacs le temps d'un rapide coup d’œil et ça s'arrête là. Ça change des périmètres de sécurité Vigipirate et des doubles fouilles. On peut aussi rentrer toute la bouffe ou la boisson qu'on veut. Bref c'est très cool.

Nous sommes en place peu avant l'échauffement des joueurs ! Le virage est quasi plein déjà, la plupart des gens qui sont là viennent très tôt.

Pas de place réservée dans le virage, ce qui force un certain nombre de supporters à venir dès l'ouverture des portes (16h30 là) pour réserver leur place et aller se balader autour du stade ensuite. Et par réserver j'entends laisser son sac sur le siège et puis s'en aller calmement. Personne ne le volera en leur absence, oui on est bien au Japon et ça se passe ainsi. Qui aurait l'idée de tenter ça en France...?

L'échauffement se termine et nous découvrons une petite surprise!Une animation préparée pour l'annonce des joueurs du Gamba, faite dans le noir avec une vidéo-projection sur une moitié de la pelouse :

C'est l'heure de débuter le match ! La première mi-temps ne restera pas dans les annales. La faute à un FC Tokyo ayant la possession de balle mais trop peu inspiré balle au pied. Le Gamba les attend sans se découvrir et joue des contres. Sur l'un d'entre eux Ademilson punit les tokyoïtes et ouvre la marque. Les chants repartent de plus belle côté Gamba; tandis que leurs homologues de Tokyo, présents en nombre, ne lâchent pas l'affaire non plus. Mi-temps, 1-0.

La deuxième période sera tout à fait différente. Le Gamba Osaka sur-domine les débats et Tokyo est étouffé. Résultat, les locaux doublent rapidement la mise par Shu Kurata à la retombée d'une frappe sur le poteau d'Akihiro Hayashi. Deux buts puis bientôt trois après que Kento Hashimoto envoie dans sa propre lucarne un bon centre d'Ademilson.

Le score en restera là. Il faut noter au passage l'extraordinaire match de Masaaki Higashiguchi. Le gardien du Gamba a multiplié les parades lors de la seconde mi-temps, notamment en repoussant un penalty de Yoshito Okubo. D'ailleurs il fut blessé sur la seconde chance d'Okubo en se prenant l’attaquant sur le coin de la tronche. Fracture de la pommette qui ne l'a pas empêché de finir le match mais qui va lui coûter plusieurs semaines de repos après coup. Un vrai héros.

Le match se termine tranquillement. Les locaux l'emportent donc 3-0 et revient à deux points du leader qui n'est autre que le voisin du Vissel Kobe ! On reparlera d'eux prochainement d'ailleurs... En attendant on en a pas fini avec le Gamba Osaka et la semaine va être très chargée avec deux nouveaux matchs où je serai présent au stade contre Jiangsu et Urawa [La chance]! Donc see you soon !

(Après la fin du match, et un clapping dans la pénombre, le spectacle continue avec la suite du show vidéo projeté sur la pelouse. On ne l'a pas vu mais je vous le pose ici quand même. Parce que ça vaut le coup d'oeil.)

Le résumé du match :

Leave a reply