Sign in / Join

On est retourné au Gamba voir Jiangsu et le choc contre Urawa.

Gamba Osaka - Jiangsu Suning

Après notre première escapade face au FC Tokyo, nous sommes de retour au Suita City Stadium ! Comme nous ne faisons pas les choses à moitié, nous allons profiter de deux rencontres en quatre jours ! Les deux matchs sont d'une importance capitale pour le Gamba : choc asiatique, puis choc japonais. C'est d'abord pour la Champion's League asiatique et la réception du club chinois de Jiangsu Suning FC que nous arrivons dans une bien fraîche soirée. Le Gamba Osaka sort d'une grosse déconvenue face aux coréens de Jeju et la réception des coéquipiers de Ramires doit être l'occasion de relancer la machine.

Mercredi soir, froid, défaite au précédent match d'ACL, choc face à Urawa dimanche... On n'attendait pas une grande affluence pour ce match et en effet on ne passera pas la barre des 10 000. La partie haute du stade ne sera pas du tout garnie à part quelques dizaines de gens perdus. Ça ne chauffera pas plus sur le terrain. Du moins jusqu'à un éclair de Ramires qui nettoie la lucarne de Suzuki d'une frappe enroulée limpide.

Le Gamba poussera mais ne fera que se heurter à ce qui ressemblait à la grande muraille de Chine. Seule une tête de Genta Miura dans le temps additionnel fera vraiment trembler l'arrière garde chinoise qui s'impose finalement 1-0 au plus grand bonheur de leurs fans. Le Gamba est lui bien mal embarqué dans cette ACL 2017 avec trois points en trois matchs et deux défaites à domicile.


Gamba Osaka - Urawa Reds

Après une rencontre globalement décevante, on passe directement à un dimanche après-midi sous le soleil. Cette fois-ci, les supporters ont répondu présent et ce n'est pas juste un effet de la météo.  C'est l'heure du "Classique" de la J League entre le Gamba Osaka et les Reds d'Urawa ! Les deux équipes restent sur des défaites en milieu de semaine en ACL 2017 puisqu'Urawa a également perdu à Shanghai SIPG.

J'entre dans le stade une bonne heure avant le coup d'envoi, et là première petite claque : le Kop est déjà plein et les supporters d'Urawa ont également rempli le parcage sur toute la longueur ! Quand les gardiens de buts entrent pour s’échauffer c'est l'heure de lâcher les chevaux !

Autant vous dire que j'ai pris tout mon temps à faire la longueur de la latérale, et ce pour aller jusqu'à la partie haute au dessus du parcage rouge. En face de moi le virage du Gamba. J'ai juste à baisser les yeux pour voir les drapeaux d'Urawa. Même constat pour les chants, ce sont seulement ceux des visiteurs qui arrivent jusqu'à mes oreilles.

Presque 35 000 personnes sont en place pour l'entrée des joueurs accueillie par un gros tendu d'écharpes côté Gamba. L'ambiance est véritablement spéciale par rapport aux autres fois. Ce stade plein est encore plus beau et l'ambiance qui y règne n'a rien à envier à beaucoup d'enceintes européennes réputées pour leur ambiance !

Sur le terrain c'est les visiteurs qui mènent la danse. Le 0-0 de la mi-temps est flatteur pour le Gamba qui n'a tiré qu'une fois au but contre neuf tentatives pour Urawa. Les locaux ne s'en tirent à si bon compte que grâce à la chance ou/et un grand Fujigaya.

Les choses vont s'emballer en seconde période, tout comme le Vissel Kobe - Jubilo Iwata de la veille. Sur une belle action collective, c'est Yasuyuki Konno qui catapulte de la tête le ballon au fond des filets. Un but qui récompense un excellent quart d'heure du Gamba à la sortie des vestiaires. Ça ne durera pas plus car le Gamba recule et les Reds (enfin aujourd'hui les jaune fluo plutôt) repartent de plus belle dans leur domination de la première mi-temps.

La domination est totale mais les Reds manquent de justesse dans l'ultime geste comme souvent... Côté Gamba le troisième gardien (le vétéran Yosuke Fujigaya) se blesse à son tour et il faut alors faire appel au quatrième gardien pour terminer la rencontre ! Le jeune Ken Tajiri entre en jeu pour les vingt dernières minutes, ses premières en équipe A face à un Urawa qui pousse. Sacré baptême du feu.

Il faudra finalement attendre la 92eme minute et une main dans la surface pour qu'Urawa obtienne la balle d'égalisation. Rafael Silva, fraîchement arrivé de Niigata cet hiver, s'élance alors pour le 1-1 :

Urawa arrache donc un point, pas de hold up côté Gamba. Un partage des points heureux pour Osaka. Kenta Hasegawa aura beau pester auprès de l'arbitre ça ne changera rien, le penalty était bien justifié.

Avec ce match nul, il n'y a toujours qu'un seul petit point qui sépare les deux adversaires du jour au classement. Le Gamba reste devant. Pendant ce temps là le voisin Kobe passe seul leader de J League avec trois points d'avance sur un trio constitué du FC Tokyo, Kashima et Sendai.

On retrouvera tout ce petit monde après la trêve internationale. D'ici là on aura visité une nouvelle enceinte alors restez à l’affût !

Ja ne ! [T'es où? Tu me fais un café? (vanne du correcteur pas trop assumée)]

Leave a reply