Sign in / Join

Kyoto Sanga - Ehime FC : Dernier samouraï, mandarines et Ippei-kun.

Retour pour de la J League 2 à Kyoto en ce samedi après-midi printanier ! Échaudés par la performance assez nulle des locaux la dernière fois face à Nagasaki, c'est du côté du parcage visiteurs que l'on décide d'aller vivre ce match. Les visiteurs du jour c'est Ehime FC, et leurs très fameuses mascottes ! On ne s'attendait pas à un énorme match de football mais au moins on avait de bonnes chances de se marrer avec Ippei-kun !

Ippei-kun c'est la mascotte non-officielle du club créée par quelques potes pour s'amuser, déconner avec les mascottes adverses et attirer un petit peu la lumière sur leur petit club. Quelques années plus tard le moins que l'on puisse dire c'est que ça bien marché ! Tout amateur avisé de J League connait aujourd'hui la grenouille (verte, bleue ou orange selon les jours) et le club l'a associé à ses mascottes officielles. Puis aussi aux produits dérivés tant qu'à faire. Idée de génie, j'ai craqué direct pour l'écharpe !

Ehime

Ippei-kun la légende (crédits photo : Ehime FC)

D'ailleurs en se baladant autour du stade il a du faire des douzaines de photos avec des fans des deux camps ! Pour tout le reste de l'avant-match c'est pareil que la dernière fois, avec moins de monde néanmoins, donc je vous invite à jeter un œil de nouveau au compte-rendu de la dernière fois (et non on a toujours pas mangé à Brûlée Crêpe). Une fois la plus belle écharpe du monde en ma possession on peut entrer en tribune orange.

D'ailleurs savez-vous pourquoi le club joue en orange ? Parce que le fruit de la région c'est la mandarine, comme la pomme peut être le "symbole" de la Normandie. Du coup on retrouve des mandarines à peu près partout à commencer par les mascottes officielles du club jusqu'au bus de l'équipe etc !

Ce n'est pas le déplacement le plus long de l'année pour Ehime. Du coup les supporters originaires de l'île de Shikoku sont là en un nombre assez respectable pour un vrai petit club de J2.  Le groupe de supporters actifs donnera de la voix pendant toute l'après-midi. Comme quoi le nombre et la division n'empêchent pas la passion.

Kyoto commence à aller un peu mieux après un début de saison catastrophique, notamment en récupérant des joueurs blessés. Comme un certain Marcus Tulio Tanaka. L'ancien international japonais, arrivé cet hiver de Nagoya Grampus, s'est particulièrement mis en évidence pour sa première titularisation cette saison en tant... qu'attaquant. Car si l'ancien défenseur central a perdu de sa superbe pour ce qui est des tâches défensives, sa capacité à trouver la clé en phase offensive est plus forte que jamais !

Le "dernier samouraï" a tranché par trois fois une défense d'Ehime qui fût trop tendre. Tête, pied droit, pied gauche : un Tulio on fire leur a fait la totale. Inspiré par un air bien connu venu du parcage orange ?

Le scénario du match reste cruel pour Ehime qui avait égalisé à 2-2 à la 91ème minute, c'était sans compter sur vous savez qui deux minutes plus tard.

Victoire de Kyoto 3-2 après un seconde mi-temps un peu folle. Ippei-kun aura par la suite bien du travail pour consoler ses supporters, mais pour ce qui de donner le sourire aux gens il s'y connait ! ...

(résumé du match ci-dessous)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :