Sign in / Join

On était à Matsumoto Yamaga - Shonan Bellmare (J League 2)

On the road again ! Cette fois il est temps d'aller plus loin que la région d'Osaka pour aller supporter mes petits protégés du Shonan Bellmare. Surtout que l'on sort tout juste d'une grosse et sévère déconvenue à domicile face à Fukuoka. Pour retrouver le Top 2, synonyme de montée directe en J1. c'est en direction de Matsumoto que mon bus de nuit quitte le nord d'Osaka en ce samedi soir.

Peu après un multiplex Ligue 1 vécu donc dans le noir dans le fond du bus (MALHERBE EN LIGAIN), on arrive à destination sur les coups de 6h du matin. Avec le sourire donc, déjà. Le match est à 13h et j'ai tout mon temps pour faire un petit tour de la ville. Matsumoto c'est la montagne, au sein de la préfecture de Nagano qui a accueilli les JO d'hiver de 1998. Forcement au mois de Mai et sous 30 degrés à l'ombre c'est un aspect touristique qui n'existe plus.

Néanmoins la ville a ses charmes ! Le château (Matsumoto-jô) érigé au 16ème siècle est définitivement la chose à voir en ville. Il est surnommé le château du corbeau de par sa couleur noire originale pour les châteaux du Japon médiéval.

Matsumoto Le sanctuaire Yohashira sur le chemin mérite aussi un arrêt. Après ce petit tour, et une piécette déposée au sanctuaire, il est temps alors de revenir à la gare et prendre l'autocar pour l'Alwin Stadium.

Celui-ci n'est pas tout près du centre, il faut plus de 20 minutes pour arriver à proximité. Une cohorte d'autocars font la navette et celle-ci est gratuite ! Sans doute que cela est aussi pris en compte dans le prix du billet de match, de 1000 yens supérieur à celui vendu à Kyoto pour la même catégorie. Je suis à 11h au stade, et là je me rends d'une chose : il commence à faire TRÈS chaud, il n'y a pas un début de nuage et je me rappelle que le stade n'est absolument pas couvert. C'est donc un grand test qui s'annonce pour ma peau de normand... Ça a clairement été le match avec les conditions les plus éprouvantes que j'ai fait de ma vie. Une véritable fournaise.

Bref, beaucoup de monde à faire la queue pour le parcage visiteurs, l'ambiance sera là chez nous et il faut bien ça. Car en face Matsumoto Yamaga c'est sans doute le meilleur public de J League 2, un qui n'a rien à envier à bon nombre de clubs de l'élite même.

Une affluence de plus de 13000 au final, Les résultats moyens de Matsumoto cette saison se font un peu sentir mine de rien. Le match démarre, l'ambiance est bonne mais tout en se disant qu'un parcage de 1000 supporters devrait faire un peu plus malgré tout, je me dis qu'il manque peut être juste un but.

Le soleil tape vraiment fort et à la mi-temps les zones d'ombre de derrière la tribune deviennent vite l'endroit incontournable. Même le béton des murs parait frais.

Il ne fallait pas s'y éterniser en tout cas, car c'est dès la 47ème minute que Shonan ouvre la marque grâce à Ryunosuke Noda, son premier but avec le club. On a pas trop le temps de vraiment s'emballer que Matsumoto égalise d'une jolie frappe des 20 mètres. Mais Shonan se montre conquérant et repart de l'avant.

C'est finalement sur un bon centre du gauche d'André Bahia que le petit Naoki Yamada marque de la tête le but du 1-2 ! Lui aussi vient fêter son but juste sous nos yeux. Sa joie et son soulagement ont ému tout le monde. Que de l'amour pur que ce moment. Bien senti de la part du capo d'avoir insisté sur les chants de ces deux-là à l'échauffement ! Les deux buteurs du jour !

On gagne finalement sur ce score en gérant bien la suite des opérations. Shonan repasse à la deuxième place juste derrière Fukuoka. Maintenant il faut vraiment lancer notre saison à domicile où l'on perd bien trop de points, dès samedi face à Yamagata.

Conclusion : deux non-nuits de sommeil, un maintien malherbiste à s'en arracher les cheveux à 5h45 du matin, une chaleur incroyable et quelques coups de soleil. Mais aussi et surtout une belle victoire, de belles rencontres, des cadeaux et des souvenirs plein la tête.

La J League ressemble toujours plus au paradis du supporter à mes yeux. Vivement la prochaine fois parmi le peuple vert et bleu, dans trois semaines, à Tokushima.

Shonan is love, Shonan is life.

Light green > Dark green.

Leave a reply