Sign in / Join

Présentation du National 2 (CFA) - groupe B

Chaud devant!

L'annonce du changement de nom était faite depuis longtemps , il s'est donc concrétisé: Mort au CFA et bienvenue au National 2. Le principe lui reste le même: 4 groupes composés (normalement) de 16 équipes.

Normalement oui, car un groupe possède un cas particulier : le Groupe B.

L'effectif de Raon - (c) Jorge De Carvalho

Petit Flashback : 19 Mai 2016: Épinal reçoit Lyon-La-Duchère pour un match de la dernière journée de National, Épinal joue la descente et le scénario est simple: Une victoire et un miracle ailleurs. Victoire 2 à 0 des jaunes, la miracle ne s'est pas produit le SAS termine a la 16è place, première signe de relégation. A Épinal la tristesse fait vite place a l'attente, ici on est habitués a finir relégable et pourtant repartir en National 1. Cette année le cas est plus compliqué, il s’agit du cas Bastia. Le club est relégué en National 1 suite à des finances désastreuses. A Épinal on attend de savoir si Bastia peut repartir en Ligue 2 comme prévu sportivement, descend en National 1 comme prévu par la DNCG ou dépose le bilan. Le 15 juillet, date de publication des calendriers de National 2 la sentence tombe, le club d’Épinal est relégué en CFA.

(Finalement, Bastia évoluera en National 3 l'an prochain, ndlr)

Il y aura 16 équipes en National 2 Groupe B.

Un groupe à dominance de l'Est que nous allons vous présenter en détail d'Est en Ouest :

 

Saint-Louis Neuweg

Saint-Louis, a eu chaud de ne pas descendre. Départ notable du gardien titulaire, Siegfried Aissi Kede, pour le National et Marseille-Consolat comblé par Jérôme Idîr ancien de Dieppe et de Béziers notamment.

Le recrutement s'est axé sur des jeunes prometteurs issus de la région alsacienne

 

Schiltigheim

Schiltigheim, promu du CFA 2 en remplacement de la réserve du RC Strasbourg interdite de montée, se permet de conserver l'intégralité des joueurs ayant disputé la CFA 2 et axe son recrutement sur des joueurs d'expérience tel que Jean-Alain Fanchone (16 matchs en Ligue 1) ou Pierrick Rakotoharisoa qui a connu la Ligue 2

 

Belfort

Le dernier de National l'an dernier subit une vague de départ suite a la relégation dont Marc-Gauthier Bedime qui s'engage…. en Première division Bulgare au Lokomotiv Plovdiv

Côté arrivée des joueurs d’expérience en CFA tels que Yannick Konki ancien de Sarre-Union ou de Mulhouse ou des jeunes joueurs issus du CFA 2 comme Fode Guirassy 21 matchs avec la réserve de Sochaux

Le club compte vite remonter dans l'anti chambre du professionnalisme

 

Raon-L'Etape

L'US Raon-L'Etape sort d'une saison miracle a la 9è place du championnat avec un budget réduit de moitié. L'habitué du CFA s'était appuyé sur des jeunes joueurs locaux et a décidé de renouveler l’expérience avec des joueurs venus de Saint-Dié et d’Épinal. Un seul départ du pilier de la défense Kelly Irep qui part direction Concarneau

 

Épinal

Encore un relégué dont on a parlé précédemment , le plus gros changement d'effectif par rapport a l'an dernier la majorité des titulaires ayant trouvé une place dans un club de National a l'image de Paul Leonard en partance pour Avranches ou Diaguely Dabo qui part vers Laval.

Les signatures sont mixées entre des jeunes du club (Hugo Lambert a fait le rôle de 3ème gardien l'an dernier), des jeunes régionaux comme Désiré Segbé venant de Pagny-Sur-Mozelle accompagné de 2-3 briscards tels Nestor Kodjia (16 matchs de National avec Béziers l'an dernier). Le club compte vite remonter et accompagner le stade tout neuf à la rentrée prochaine.

L'effectif d'Epinal - (c) Laurent Krajewski

Annecy

L'OVNI l'an dernier, termine à la 3è place du CFA après une montée l'année d'avant.

Le club compte aujourd'hui un effectif toujours aussi qualitatif malgré la perte des pièces maîtresses de la défense Mickaël Desbiolles en partance la DH et Moustapha N'Doye en partance pour Le Puy

Les recrues sont peu nombreuses mais composés de joueurs expérimentés tels Yohan Betsch (27 ans) en provenance de la Belgique et qui compte des piges en Ligue 2

 

Jura-Sud

Le pilier de bar Jura Sud enregistre cette année plusieurs signatures de jeunes issus de centre de formation comme Téo Couturier 21 ans du centre de Troyes. Le club garde donc une moyenne d'âge faible pour un club ayant terminé 5è la saison dernière. La présence de joueurs expérimentés dans le groupe comme Kelly Youga ancien professionnel ne peut que faire monter la sauce.

 

Saint-Priest

L'un des 2 promus cette année se heure a un groupe difficile comme première année , toutefois le mercato opéré par Christian Scheiwe (à tes souhaits) est intéressant, le club se donne d'emblée les moyens de réussir avec un mix de joueurs jeunes sortis de centre de formation avec Nicolas Borodine dont c'est le come-back lui qui a joué plus jeune à Saint-Priest avant de découvrir le monde pro à Ajaccio ou Zakariya Abarouai second couteau de l'ETG et qui sort d'une saison ratée au CA Bastia. Le club compte des recrues plus âgées avec Daniel Gbaguidi, 29 ans, lui aussi ancien de Saint-Priest revient d'une saison à Vilefranche en CFA ou Rémy Baty,28 ans, qui vient de Toulon (CFA)

 

Chasselay Monts d'Or Azergues

Un des pilier du National 2 ,10è l'an dernier,qui a conservé son équipe type de l'an dernier, les départs de Yves Angani, attaquant aux 8 buts, et de Stéphan Varsovie, 24 matchs en défense, seront comblés par des joueurs ayant fait leur preuves en CFA dans divers clubs. On attend des buts au stade Giuly

 

Lyon B

La réserve du club réussit toujours dans cette compétition car il possède plusieurs atouts :

D'une part il possède une pléiade de joueurs utilisés parfois en équipe première et d'autre part les jeunes utilisés en U19 National qui montent pour boucler l'effectif, si le club aurait pu monter il serait bien placé dans la montée.

Effectif de l'OL - (c) olweb

Montceau-les-Mines

Montceau sort d'une saison compliquée qui les a poussés à se sauver dans l'ultime journée du CFA a souffert d'un mercato où les cadres ont pris la décision de partir dans des clubs plus huppés. Le club prend un risque en recrutant des jeunes joueurs comme Steven Bouchite, 24 ans, formé à Montpellier mais qui ne compte aucun match professionnel à son actif.

 

Villefranche

Leur place de 5ème l'an dernier ne semble pas leur avoir suffi, la perte de leurs milieux de terrain titulaires ne les a pas empêchés de trouver des joueurs du niveau au dessus et qui ont déjà fait leur preuves avec des joueurs de Châteauroux avec Maxime Blanc ou du CA Bastia (Bastia-Borgo maintenant) par exemple. Le club veut progresser et passer un cap.

 

Andrézieux

Promu l'an dernier, a réussi à prouver leur position dès la première année en CFA en terminant 8ème

L'axe principal de l'équipe a déserté vers d'autres cieux , mais remplacés par des joueurs âgés (moyenne d'âge 30 ans) viennent compléter l'effectif en place. L'attaquant, Ludovic Genest, ancien second couteau de Ligue 2, vient terminer un recrutement en place qui promet cette saison.

 

Le Puy

Le Puy rate la montée en terminant 2ème du CFA. Le club, déjà bien structuré depuis leur montée en 2015-2016, prouve en gardant le même effectif - à 4 joueurs près - que l'ambition est toujours présente même si la chance du débutant devrait s’estomper. Le renfort de Loic Dufau, 28 ans, passé par le Gazelec et la première division Bulgare, tire encore vers le haut cet effectif

 

Yzeure

Fusionné avec Moulins lors d'une course folle à la montée perdue, Yzeure a perdu son statut de prétendant au titre, pour devenir un club de seconde partie de tableau, les nombreux départs de joueurs phares non remplacés tels que Joffrey Lobo montrent que le budget n'est pas au plus haut.

 

PSG B

Installé depuis Mathusalem en CFA, la réserve suit le même procédé que celle de Lyon, sauf que les jeunes sont moins bons (ou pas conservés comme Coman), le club garde donc une base de joueur servant uniquement a la CFA comme Samuel Guibert venu d’Épinal.

 

Vous l'aurez compris rapidement, le recrutement idéal est difficile a prévoir et les clubs doivent forcément tenter un pari qui est à double tranchant, soit le succès est immédiat soit le club perd rapidement des points dans une course poursuite. Même si la course a la montée est difficile car un seul club ne peut être promu, la course au maintien est-elle aussi semée d'embûches chaque année suite aux problèmes financiers de ces divisions ou les clubs sont souvent en difficulté financière rapidement.

 

Alors à nous les stades champêtres et les bières du samedi après-midi pour enfin regarder ce que l'on appelle le Foot Vrai.

 

EDIT :

En la date du 10 Août les clubs de Plabennec (CFA 2) et du Sas Epinal ont annoncés déposer un recours en justice sur le traitement du cas Sc Bastia, les clubs estiment que la FFF n'as pas pris la mesure de la dette de Bastia , le dépôt de bilan arrangerait les 2 équipes qui se retrouveraient repêchées… Affaire à suivre donc

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :