Sign in / Join

On était à Liverpool - Hoffenheim en barrage retour de LdC

Après une année vierge de Coupe d'Europe, Liverpool avait l'occasion de se qualifier pour la Ligue des Champions pour la première fois depuis 2014/2015. Et ils étaient plutôt en bonne position avec un avantage de 2-1 obtenu à l'aller. Ma journée débutera tout d'abord en centre-ville, où les 2 700 fans d'Hoffenheim se sont regroupés sur la place "centrale" de Liverpool Williamson Square (1er extrait et second au départ du cortège). L'ambiance est très bonne et avant ça quelques chants se seront même fait entendre en début de journée un peu partout en ville (ici et ). Sans être surpris, le public allemand est assez familial aujourd'hui même si un groupe Ultra d'Hoffenheim existe. Cette petite ville de 3 300 habitants n'a été promu qu'en 2007-2008 en Bundesliga et nous n'avons donc clairement pas les fans les plus hargneux et expérimentés de Bundesliga.

Direction Anfield où l'atmosphère que j'espère spéciale, car je ne reviendrais pas pour un match de LdC cette saison, est jusque-là calme et ordinaire. Pas d'action particulière prévue pour l'accueil du bus des joueurs contrairement à la 1/2 de FA Cup de l'an dernier. L'occasion n'en reste pas moins assez spéciale pour que je me prenne ma première "Pie" (tourte ou pâtés en croûte en français) d'Angleterre : Un plat atypique anglais qui est très consommé au stade. Les fans anglais, pas refroidi par le prix des places, restent d'énormes consommateurs au même titre que le programme du match. Si bien que vous retrouverez souvent le "Pie" parmi les informations de certains sites de groundhopping et autres applications/jeux liés au football anglais (prix selon chaque stade, notation, etc). C'est un sujet assez sérieux pour se retrouver dans The Guardian ou The Mirror par exemple. L'expérience totale du groundhopping en Angleterre impliquerait probablement d'en tester une dans chaque stade. Pour info, ma "Scouse Pie" (cf. en photo) ne ressemblait finalement qu'à un bon hachis parmentier.

Le match approche et je prends place dans le KOP d'Anfield. Le protocole de la Ligue des Champions change nos habitudes : Le YNWA est lancé avant l'arrivée des joueurs sur le terrain, tandis qu'ils attendent dans le couloir menant au stade. On se sait donc probablement tout aussi bien écouté. Le YNWA est une nouvelle fois magnifique et très long (ici filmé depuis ma place, et ici depuis le côté Hoffenheim).

Puis arrive la célèbre musique de la Ligue des Champions. Un peu étonnement, le Kop ne s'est pas arrêté de chanter pendant cet hymne. Et ça restera le crédo de la tribune au moins pour toute la première mi-temps. C'était la première fois que je voyais le KOP dans son intégralité rester debout pendant tout un match. Et la grande majorité des fans chantaient. Donc même si c'est toujours amusant à lire du fait de son expérience à Dortmund, Klopp ne mentait certainement pas :

Même si le scénario du match s'est montré favorable avec 20 premières exceptionnelles (3-0), l'ambiance était déjà bien là avant l'ouragan rouge et les premiers buts. Tous les chants y sont passés. Klopp a d'ailleurs considéré ce début de match comme l'un des meilleurs passages qu'il ait connu de sa carrière de coach. La limpidité du second but en est le parfait symbole :

Je ne crois même pas m'en être rendu compte et je dois revoir le match pour en prendre conscience. Sur le coup, je me suis plutôt permis de penser que c'était devenu bien trop simple pour être aussi excitant que ça aurait pu l'être. 21 minutes et la qualification est déjà assurée. Les joueurs comme Firmino & Mane pouvaient déjà être chantés dans le KOP. Ce qui à chaque fois me rend un peu plus triste du comportement de Coutinho alors que tout est pourtant si beau et fort actuellement en attaque. Sadio Mané nous amuse en provoquant une ovation après s'être relevé tardivement mais en courant d'un contact, forcément sous les sifflets des allemands.

Heureusement Liverpool est toujours capable de relancer un petit peu les matchs. Mais ça ne durera pas. Au retour de la mi-temps, le public applaudit le retour des joueurs d'Hoffenheim du côté du Kop (aucun joueur de Liverpool n'est alors sur la pelouse). Je ne sais pas si c'était des applaudissements pour la reprise du match, ou une marque de respect envers l'adversaire. Des supporters d'un autre club ne se seraient pas privés de les siffler, et comme ici les choses se passent souvent plus respectueusement j'ai le doute. En tout cas, l'ambiance va se calmer sur les 20 dernières minutes du match, les joueurs semblent épuisés et Hoffenheim n'espère plus rien. Le match n'a plus grand intérêt et le chant sur Gerrard peut alors être chanté. Liverpool est maintenant assuré de retrouver les phases de poule de la Ligue des Champions, pour la première fois sous Klopp.

https://twitter.com/AnfieldHQ/status/900697385508249600

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :