Sign in / Join

Stade Janguito Malucelli : "Je suis le plus écologique"

Hey petit curieux ! Vas-y assieds-toi. Prends place, n’aie pas peur. Tu as sûrement lu l’histoire d’un de mes cousins qui est situé dans une contrée lointaine, le Groenland. Aujourd’hui, c’est mon tour ! L’heure de mon couronnement ! Non, c’est bon j’arrête, j’en fais trop. Mais bon, tu vas quand même voir, en lisant mon histoire, que je suis sans doute parmi l’un des stades les plus atypiques do mundo ! Mon nom est…. Estadio Janguito Malucelli.

Je viens du Brésil, dans une ville située dans l’état du Parana… Ma ville est Curitiba connue pour avoir été la cité modèle d’Amérique du Sud car pleine d'idées innovatrices. Je pourrais te citer pleins de qualités de ma ville à ne plus en finir mais l’une de celle qui nous intéresse aujourd'hui est l’écologie. Bon, je ne vais pas te mentir,  ces dernières années Curitiba n’est plus aussi innovante qu’avant et tout pleins d’autres problèmes sont apparus mais ce n’est pas grave car il s’agit de ma ville donc elle est forcément au top pour moi.

A l’heure où mes cousins apparaissent à grand V afin d’y accueillir de grands événements et où il est question d’installation de climatisation ou je ne sais quoi encore et bien me voilà. Je dois être le stade, le plus écolo au monde toute modestie gardée. C’est quelque chose dont j’en suis assez fière car il me semble que le football et l’écologie, comment dire, faisons rarement équipe et en plus certains y dépensent des millions et parfois l’écosystème s’en voit changé.

Le parking (source : jmalucelli.com.br/ecoestdio)

Les toilettes pour handicapés. (source : dabase.com.br)

Je vais commencer par te parler de mon nom. Mon nom, comme dit plus haut, Janguito Malucelli provient des fondateurs qui est la famille Malucelli et plus particulièrement Juarez et Joel, deux cousins. Cette famille possède un empire assez important qui se compose d’entreprises de constructions, de médias, de centrales hydroélectrique. Mais avant ma création, ils avaient fondé le club Clube Malutrom en 1994 avec la famille Trombini d’où le nom Malutrom. En 2005, le nom sera changé pour celui J.Malucelli Futebol SA et rechangera de nom en 2009 pour Sport Club Corinthians Paranaense. Plusieurs joueurs sont sortis de ce club comme par exemple. Rafael Schmitz et Emerson Conceição qui ont tous les deux joués en France.

Tu as vu ma tribune? Ouloulou ! Je l’adore. Tu peux y accéder grâce aux escaliers fait en bois. Aussi, Les sièges me vont tellement bien au teint. Celles-ci ont été creusées dans la terre et on y a ajouté un siège fait en plastique de couleur vert qui se font parfaitement dans l’herbe. Il parait qu’on m’a mis un herbe spécial afin que les supporters ne glissent mais je crois que parfois cela ne fonctionne pas trop et ça me fait bien rigolé.  Tu sais que même l’eau de pluie est récupérée. C’est pas fou ça ? Jaloux. Avoue que c’est bien.

Les gradins (source : jmalucelli.com.br/ecoestdio)

Les cabines de presse (source : jovemerrado.com.br)

Les escaliers du stade (source : http://jogosperdidos2.blogspot.ch)

Quand tu viendras me rendre une visite pour voir un match, va acheter un petit truc à manger, mes stands sont trop swag ! En bois bien sûr ! Ahhhh, je suis comme un enfant lorsque je parle de moi, je suis trop fier. Et puis que dire de mon panneau d’affiche? Je crois qu’on ne fait mieux au monde, tout en bois à part le nombre de but qui est électrique. Une maison pour le score de l’équipe à domicile et un car pour l’équipe jouant à l’extérieur. Le bois et le fer utilisés pour la construction proviennent d’un ancien chemin de fer qui se trouvait où on m’a construit. Ingénieux n’est-ce pas?

Tu sais, en 2010, le journal britannique The Guardian m’a déclaré comme stade le plus vert de la planète. En 2014, pour la Coupe du Monde, trois sélections (Nigéria, Equateur et Russie) sont venues caresser ma pelouse. Mmmmmh que ce fut savoureux de sentir les crampons d’internationaux. Grâce à moi, le Certificat Leed (Leadership in Energy and Evironnement Design) a été créé afin de reconnaître les constructions respectueuses de l’environnement. Mais, je crois que la partie la plus importante de ma vie c’était en 2012 lorsqu’on a dû m’aménager afin de pouvoir accueillir des matchs de Série B du Brasileirão de l’Atlético Paranaense. Mes tribunes ont été augmentées à 10’000 personnes mais une fois le championnat terminé, on me les a retirées. D’ailleurs, les matchs de Paranaense devaient se jouer l’après-midi car je n’avais pas de lumière afin de pouvoir jouer le soir mais après quelques temps j’ai pu avoir de l’éclairage grâce au contrat de location avec le club qui avait rejoint la Série A du Brasileirao. N'oublie pas de passer me voir.

Le banc des remplaçants (source : jmalucelli.com.br/ecoestdio)

Tableau d'affichage (source : http://jogosperdidos2.blogspot.ch)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :