Sign in / Join

TLMSF interviewe Ricardo Roman - "Difficile de changer de pays si jeune"

Aujourd'hui, nous vous offrons l'interview de Ricardo Roman, joueur bolivien passé par le LOSC. Le milieu de terrain de 21 ans reviens sur sa période lilloise.

Salut Ricardo, la dernière fois que nous avons parlé tu étais au LOSC. Est-ce que c'est toujours le cas?
Salut ! Non, en ce moment je me trouve en Bolivie, dans mon pays. Il y a eu des problèmes en Bolivie qui m'ont fait revenir et rompre mon contrat avec le LOSC. Ce sont des choses personnelles. Actuellement, j'attends des propositions... J'ai eu beaucoup d'offres de la part de clubs boliviens mais j'ai préféré attendre jusqu'à la prochaine période des transferts car j'aimerais jouer en dehors du pays. En attendant, je m'entraine là où j'ai commencé le foot, à l'Académie Tahuichi et je m'entraine aussi avec un préparateur physique privé.

A Lille, on ne t'a pas proposé de rester?
Oui, on a un peu parlé avec Bielsa mais ils ne pouvaient pas attendre beaucoup car ils avaient besoin de place pour d'autres joueurs étrangers.

source : http://golesbolivianos.blogspot.ch

Comment s'est passée ton expérience à Lille ?
Sans aucun doute la meilleure expérience, la plus positive. Cela m'a beaucoup aidé à grandir comme personne, comme joueur. J'ai du m'habituer à de nouvelles coutumes, apprendre à vivre seul. Franchement, ça c'est très bien passé en France, les gens m'ont très bien traité.

Tu as aussi été prêté à Mouscron et Les Herbiers...
A Mouscron, tout s'est très bien passé. J'ai pu beaucoup jouer et j'ai inscrit 9 buts. En revanche, Les Herbiers ce n'était pas une très bonne expérience. J'ai eu une blessure qui m'a éloigné des terrains pendant six mois, en plus, j'avais été convoqué avec la sélection de Bolivie pour jouer face au Brésil durant les éliminatoires de la Coupe du Monde et à cause de cette blessure, j'ai raté ça.

Tu dis qu'aux Herbier, tu aurais voulu que ça se passe autrement mais j'ai entendu dire qu'à Lille certains avaient des problèmes avec le coach?
Effectivement, à Lille il y a eu beaucoup de joueur qu'y avaient des problèmes avec l'entraineur Rachid Chihab. Il était très dur avec les joueurs et encore plus avec les sudaméricains. Il disait toujours quelque chose de mauvais sur nous. Ce n'était pas quelqu'un avec qui il était facile de parler. Maintenant, il est renvoyé. J'ai adoré travailler avec Stéphane Dumont, Arnold Dos Santos et le dernier entraineur de la réserve du LOSC, celui qui n'avait pas de cheveux (rires).

C'était comment pour un tout jeune sudaméricain d'arriver à Lille?
C'est difficile de changer de pays si jeune, la langue, le climat, la nourriture. Là, c'était compliqué. Pendant un temps, j'étais seul mais après John Jairo Ruiz, joueur du Costa Rica, m'a beaucoup aidé. Il m'a hébergè dans sa maison jusqu'à mes 18 ans. Ah, j'ai eu un problème avec la banque. Beaucoup d'argent est arrivé sur mon compte, comme je n'avais que 18 ans, ils ont pensé que je faisais des choses illégal.

Existe-t-il une grande différence entre la réserve du Losc et les Herbiers?

En vérité, il n'y a pas grande différence de niveau. La réserve du LOSC avait peut-être plus de qualité dans le jeu et aux Herbiers plus de joueurs expérimentés, plus forts. Pour moi, c'est la seule différence.

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :