Sign in / Join

Titre, podium, relégation : suspense à tous les étages en J.League!

Quatre : c'est le nombre de journées qu'il reste à disputer en J.League 1 et en J.League 2 ! Et alors que la saison touche doucement mais surement à son terme, environ tout reste encore à faire au pays du Soleil Levant ! Pour que tout soit clair pour vous avant le sprint final, je vous propose de passer en revue les divers enjeux de ces fins de championnats. On va commencer par la première division.

Duel Kawasaki - Kashima pour le titre !

J.League

Seuls et avec un objectif commun. C'est l'heure du duel !

On a longtemps pensé que l'on allait se diriger vers un sacre des Kashima Antlers en toute décontraction. Surtout après leur été presque parfait où ils ont gagné dix de leurs douze matchs. Sauf que malgré ce rythme de fou il y a une équipe qui n'a pas trop décroché, c'est d'ailleurs la seule face à laquelle les Antlers ont concédé leur seule défaite estivale : Kawasaki Frontale !

Les coéquipiers de Kengo Nakamura sont sortis de cet été bouillant avec "seulement" six points de retard sur le leader. Un écart conséquent mais pas irréversible. Mais les Antlers continuaient de ne rien laisser passer et cet écart passa à huit points il y a tout juste un mois. Championnat déjà attribué ? Non, car depuis les choses ont bien changé.

Kashima ne vient pas de faire un faux pas sur les trois dernières journées, en effet, ils en ont fait deux ! Deux défaites à l'extérieur chez les accrocheurs du Sagan Tosu (1-0) et sur le terrain de Yokohama ce week-end (3-2) ! Et comme Frontale a fait carton plein en marquant 11 buts en trois matchs, l'écart n'est plus que de deux unités !

On se retrouve donc avec un véritable duel entre Antlers et Frontale pour aller chercher le titre de champion. L'expérience et la culture de la gagne de Kashima feront-ils encore la différence face à la fougue offensive et l'envie de décrocher un premier titre présentes chez Kawasaki ? Tout est possible. Les calendriers des deux équipes sont assez similaires et plutôt compliqués. Les effectifs sont quasiment au complet. Place à la bataille !

Quatre équipes pour une (ou deux) places en ACL

Les deux furieux laissent donc derrière eux une place sur le podium de disponible, place qui donne accès à l'AFC Champion's League via un tour préliminaire. Et là c'est aussi une sacrée bagarre qui s'annonce ! Quatre équipes sont au coude à coude. Yokohama F.Marinos est aujourd'hui le mieux placé grâce à sa victoire de prestige de samedi dernier contre Kashima. Les hommes de Eric Mombaerts n'ont qu'un seul point d'avance sur le duo composé de Kashiwa Reysol et du Cerezo Osaka. Enfin on retrouve également le Jubilo Iwata dans la course, malgré un déficit de quatre points sur les Marinos.

Les dynamiques de ces équipes sont relativement similaires. Chacune n'est pas dans la meilleure forme de sa saison et c'est match par match que les choses vont vraiment se décanter. Cela tombe bien car tout ce petit monde va s'affronter ! Pas plus tard que ce dimanche on aura droit à un Jubilo vs Marinos alors qu'à la 31ème journée on aura F.Marinos vs Cerezo ET Reysol vs Jubilo ! Des confrontations directes idéales pour ces derniers pour combler leur retard. Ça sera quitte ou double pour Shunsuke Nakamura et sa bande.

Néanmoins il y a de bonnes chances pour que la quatrième place soit également qualificative ! Et oui il ne faut pas oublier que le vainqueur de la Coupe de l'Empereur est également qualifié pour l'ACL. Les demi-finales opposeront Yokohama à Kashiwa tandis que le Cerezo jouera le Vissel Kobe. Soient trois des quatre équipes impliqués dans la course au podium. A noter que si le troisième du championnat devait gagner la Coupe alors le quatrième récupérera le spot. Une place à prendre au sérieux donc !

Qui pour accompagner Niigata en J.League 2 ?

La lutte pour le maintien fait, comme chaque année, rage en bas de tableau. Enfin, sauf pour l'Albirex Niigata qui est déjà certain de finir en J.League 2 avec ses 12 points de retard sur Kofu (en plus de 21 buts de déficit au goal-average...). Autant dire qu'il ne reste donc plus que deux places à éviter.

Omiya Ardija est pour l'instant favori pour en occuper une. Les Écureuils n'ont plus gagné un match de J1 depuis le 13 Aout et leur calendrier est dur avec trois matchs à l'extérieur ! Et notamment des déplacements au Cerezo Osaka et à Kawasaki pour la dernière journée. Leur seul match restant à domicile sera contre le Ventforet Kofu, concurrent direct.

Les trois autre équipes concernées se tiennent elles en trois points et recevront toutes deux fois sur cette quatre dernières journées. Pas de confrontations directes entre le Sanfrecce Hiroshima, le Ventforet Kofu et Shimizu S-Pulse. Actuel 16ème, Hiroshima serait bien inspiré de prendre les points nécessaires avant l'ultime journée et un déplacement ardu à Kashiwa...

Enfin, s'ils ne sont pas encore mathématiquement sauvés, il faudrait un véritable cataclysme pour que le Consadole Sapporo et le Vegalta Sendai soient vraiment inquiétés. Les nordistes peuvent être tranquilles.


Shonan champion de J2, mais qui pour la place de dauphin ?

En J.League 2 aussi il ne reste que quatre journées ! Et Shonan Bellmare est un leader qui n'a plus longtemps à attendre pour que la montée et le titre de champion soient siens. Cela devrait être officialisé ce dimanche avec la réception d'Okayama. Shonan compte en effet 12 points d'avance sur ses deux dauphins et un simple nul lui suffira. Un an après la descente, le club de la préfecture du Kanagawa va retrouver ses voisins Kawasaki et Yokohama.

Pour la deuxième place synonyme également de promotion directe en J.League 1, là il y a débat. Trois équipes convoitent le précieux sésame. Les deux clubs de Kyushu que sont l'Avispa Fukuoka et V-Varen Nagasaki (à égalité de points) ainsi que Nagoya Grampus (deux points derrière). Même le Tokyo Verdy a son mot à dire pour ce spot très convoité, mais les cinq points de retard risquent d'être compliqués à rattraper.

Des places en Play-off qui valent cher !

Quatre places de Play-off pour le troisième et dernier accessit pour la J1. Il y a toujours neuf équipes dans le coup ! En plus des quatre citées plus haut on a aussi Tokushima Vortis, Matsumoto Yamaga, Oita Trinita, Yokohama FC et JEF United Chiba ! Regardez comme tout est encore possible.

 

Bref vous l'avez compris, on va vivre un mois et demi de folie pour conclure l'année de J.League ! Maintenant vous avez toutes les clés.

 

1 comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :