Sign in / Join

On a été à Allemagne-France

Salut les amoureux du ballon rond, et salut aussi à vous autres qui préférez le ballon ovale, niquez-vous. La Coupe du Monde 2018 approche à grand pas, et pendant que les derniers qualifiés se battaient en barrages, l'Allemagne et la France se jaugeaient en amical. On avait donc Mardi soir à Cologne le vainqueur de la dernière Coupe du Monde opposé au vainqueur du dernier Euro. Me mentionne même pas pour me dire que j'ai tort.

A travers cet article, on part donc à la découverte de la Moselle Allemande ainsi qu'à la découverte de la magnifique ville de punk à chien qu'est Cologne. Accroche-toi bien, c'est parti pour du groundhopping.

La Moselle Allemande, et pourquoi pas ?

C'est exactement ce que je me suis dit quand ma copine m'a dit qu'elle voulait qu'on passe un week-end ensemble, mais pas juste à l'appart. On était tous les deux dispos lundi et mardi, elle voulait Anvers ou Bruges, j'ai donc imposé la Moselle Allemande. Pourquoi ? Parce que je suis un connard pardi. Et surtout parce que c'est vachement plus sur la route de Cologne depuis Metz que les deux premières villes citées. Et vu que j'avais déjà été à Cologne, flemme. Sinon il y avait Liège, mais la vanne se suffit à elle-même.

Bref, je sais que vous vous en battez allègrement les couilles du pourquoi du comment. Donc je vais être direct: la Moselle Allemande ça a l'air cool, seulement en été, quand t'as 60 piges et un samedi soir. On a été dans les charmantes bourgades de Bernkastel-Kues et de Cochem. Et il n'y a strictement rien à faire un lundi dans ces villes, encore moins quand la nuit est tombée.

Ça se finit donc devant TV5 Monde, super soirée quoi. Bon quand même, pour ne pas rester que sur une note noire, le resto qu'on a fait était sympa.

 

Une bonne nuit de sommeil

Le lendemain, après un resto italien mieux digéré qu'une élimination, italienne elle aussi, nous prenons la route vers Cologne. Enfin non, attendez. D'abord, petit déjeuner bien copieux pris à la Pension, ça fait plaisir même si on ne comprend toujours pas un mot de ce que disent nos hôtes. Au niveau du logement, je vais pas vous en faire l'éloge, c'était pas ouf et on comprend pas l'allemand. Sachez juste qu'en cliquant sur l'image en haut à droite, vous aurez jusqu'à 15€ de remise sur une prochaine réservation sur Booking.

On part pour Cologne

Voilà, petit-déjeuner pris. On avait prévu la visite du château de Cochem juste avant de partir. Et là petit problème, la voiture ne démarre pas. vu qu'on est en pente, j'essaye de la démarrer tant bien que mal, échec retentissant. Je retourne voir nos hôtes, à qui je montre une photo de pinces crocos pour qu'ils nous aident, mais leurs appels sont infructueux. Par chance, un couple d'Allemands arrive à la pension, ils ont des pinces, on démarre et on se casse !

Vous l'aurez compris, pas du visite du château vu qu'il est recommandé de rouler au moins 15-20km pour régénérer la voiture. Donc on a pris la décision d'aller jusqu'à Cologne sans faire d'arrêt, sauf pour une photo. Après plus ou moins 1h30 de route, on arrive à Cologne !

Cologne, punk à chien land

Voilà, je vous ai mis une petite carte de ce que vous pouvez faire vite fait à Cologne, évidemment, il y a bien plus à faire. Bon après, je vais pas trop parler de la ville car ce n'est pas forcément une ville que j'apprécie, surtout quand il fait 2-3°. Et un petit mot pour le parking, très bien car proche du stade et gratuit. L'aller-retour en tram vous coûtera 5€60 pour un trajet de 20 minutes. En revanche, garez vous à l'étage où est située la sortie sinon prenez votre mal en patience. En effet, j'ai quasiment mis une heure à sortir du parking après le match.

Quelques photos culturelles

Le parcage

Après 15 bonnes minutes de queue pour récupérer nos deux billets ainsi qu'une photographie officielle de l'équipe de France où figure ce bon vieux Pat Evra, nous rentrons enfin dans le stade. Nous sommes situés en secteur N6, en bas du parcage, à quelques mètres du terrain donc. Légion en Allemagne, un filet sépare les tribunes latérales du carré vert. Seul inconvénient par rapport à notre place, nous étions juste à côté des vitres du parcage, les fixations métalliques entachant un peu la vue. Premier déplacement pour l'EDF pour ma part, et c'est là que je me suis rendu compte que même en parcage c'était sacrément différent d'un away en club.

La course à la m'as tu vu ?

Clément from Antibes

Devant nous ? Clément d'Antibes et son maillot où figure le chiffre 244. 244, c'est le nombre de match qu'il a fait pour l'Equipe de France. En plus de ça, il avait même sa bâche avec lui. Où il y a inscrit toutes les compétitions qu'il a fait avec la sélection.

Devant nous ? Un mec random, enfin, je ne sais pas qui c'est en tout cas. Mais il avait un t-shirt avec inscrit "Allemagne-France, Cologne 2017, 50 EME MATCH". Evidemment, je lui ai demandé si c'était son 50ème match de la saison. Club et sélection confondue, ce qui aurait pu être grave possible. Il me répond que non, c'est le nombre de matchs qu'il a fait en 17 ans pour l'Equipe de France.

Alors, je vais émettre trois constats par rapport à ça:

  1. Faire autant de match de l'EDF, se forcer à voir autant de purges, ça force le respect.
  2. 50 n'est pas non plus un chiffre astronomique, surtout en 17 ans, ça fait 3 matchs à l'année, pas grand chose en somme. J'ose même pas imaginer s'il habite Paris.
  3. Bordel de merde, vous êtes là pour supporter l'équipe ou pour vous faire mousser ?

GNEUGNEUGNEU J'AI 50 MATCHS DE L'EDF AU COMPTEUR

Mister 50 match

Ça me rend dingue, j'ai fait genre 250 matchs de Metz je me suis pas fait faire un t-shirt ???? En fait, je ne comprend pas ce principe de "oh regardez-moi j'ai fait-ci, j'ai fait-ça". Compter ses matchs, bien sûr que je le fais. Pareil avec mes déplacements, j'ai même une liste. Mais c'est pas un concours de celui qui a la plus grosse. Oui ok, je suis content quand on me demande "oh tiens, t'as fait quels stades ?". J'aime bien parler des ambiances que je vois. De l'architecture des stades, des branlées de Metz à l’extérieur. Mais arrêtez d'avoir ce comportement juste pour avoir des likes sur les réseaux.

Sarreguemines, même combat

Sache, grand FDP que tu es, qu'un jour je te confronterai pour les mêmes raisons. Que je te croise pas en Russie sinon ta bâche finira à l'envers.

Revenons à nos moutons

Promis, je me calme. Ah non, un dernier truc. Les "ultras français". Arrêtez-ça, c'est ridicule. Chanter en parcage oui, de cette manière non. Toujours est-il que l'ambiance en parcage était pas si mal. Même si la plupart en avait clairement rien à battre de cet amical. Et je les comprends, étant dans le même cas d'indifférence.

Sur le terrain, une partie séduisante, c'était cool sans être génial. Un bon match amical quoi. Côté ambiance allemande, un tifo raté et un silence tout le long du match. Le stade n'était d'ailleurs même pas plein, j'avoue être un peu déçu de ce côté-là.

Pour ma part, j'ai trouvé le stade magnifique. Ça doit envoyer sévère quand les mecs de Köln chante pour leur club encore moins bon que le FCM cette saison. Très élégant et sobre de l'extérieur, tout en proximité à l'intérieur. Un vrai stade à l'anglaise sauce rénovation allemande CDM 2006.

Quelques photos d'Allemagne-France

Un dernier petit mot

J'ai fait un accident sur le trajet du retour, dû à la fatigue. Rien de grave, juste une aile de la Dacia pétée. Mais un conseil et une leçon de vie dans tout ça, quand vous êtes fatigués, il faut vous arrêter. Vous pouvez retrouver les t-shirt que j'ai confectionné à cette occasion, je les vends pour la modique somme de 16€90, foncez !

Trève de plaisanteries, si vous passez près de Metz ou du Luxembourg lors de vos groundhoppings, n'hésitez pas à venir boire une bière à la maison !

A la prochaine pour le Portugal !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :