On était en Belgique pour Mouscron - Zulte Waregem

Samedi 23 décembre, veille du réveillon de Noel, quoi de mieux qu'un bon petit match de football ? On se met donc en route vers la Belgique pour de la Jupiler Pro League ! Direction Le Canonnier pour ce Royal Excelsior Mouscron - SV Zulte Waregem.

Le Canonnier est un stade de 10 000 places situé dans un quartier résidentiel et plutôt facile à trouver. Néanmoins, on vous conseille d'arriver assez tôt pour trouver une place de parking non loin du stade.
Du coup, on entre dans le stade à une heure du coup d'envoi, ce qui nous laisse le temps de se tromper de tribune, de se voir offrir un bonnet de Noel (la magie de Noel), de faire le tour du stade et d'admirer son charme avant de s'installer à nos places.
Nous sommes en Belgique, donc le passage à la friterie est obligatoire.
Amis belge, on vous le confirme, vous êtes toujours les meilleurs dans le domaine de la frite.

Mon attraction du match : Aaron Leya Iseka, le jeune belge qui a tant marqué les supporters olympiens lors de son passage (non, pas du tout). On se souviendra d'une de ses péripéties, lorsqu'il s'est rendu à l'aéroport de Marignane avant le déplacement à Montpellier alors que le groupe avait rendez-vous à la Commanderie pour prendre le car. Ahh Aaron...
Donc je l'observe, après quelques frappes mollassones, qui me rappellent au bon temps de l'OM d'El Local Frank Passi, je me dis qu'il me surprendra certainement pendant le match.
Au niveau statistiques, le petit frère de Michy Batshuayi en est à 6 buts en championnat et 2 en Europa League. Correct.

Pendant que le stade se remplit doucement, le Père Noel s'amuse à lancer quelques bonbons dans les tribunes, l'esprit de Noel.
L'ambiance est familiale, les supporters de Zulte Waregem animent un peu cet avant-match.

Pour ce qui est du contexte du match : avant cette 20ème journée, Mouscron occupait la 10ème place avec 3 points d'avance sur Zulte Waregem, 11ème. Une victoire des locaux leur permettrait de se rapprocher de la 6ème place. Du côté de Waregem, la situation actuelle est compliquée avec seulement 4 points pris sur les 11 derniers matchs.

Coup d'envoi, c'est parti ! Moins de deux minutes après le début du match, Davy de Fauw vient calmer les mouscronnois en ouvrant la marque pour les visiteurs. Le premier quart d'heure est à l'avantage du Essevee, qui aurait pu faire le break, et qui amène le danger principalement par l'aile droite. Puis, peu avant la quinzième minute de jeu, l'Excel se procure sa première véritable occasion et reprend le contrôle du match sans être vraiment tranchant. L'Excel parvient à égaliser à la 36' par l'intermédiaire d'Amallah sur une excellente remise de Bolingi.

La réaction des visiteurs ne se fait pas attendre. Kaya voit son coup franc s'écraser sur la barre transversale. De plus, Leya Iseka vient donner un dernier frisson au public avant la mi-temps mais sa frappe n'est pas cadrée et finit sur un stadier.

Mi-temps, le vent d'hiver nous a soufflé l'idée de prendre quelques churros, histoire de se réchauffer.

Le jeu reprend, on en attend plus de Mini Michy. C'est finalement Mouscron qui prend l'avantage. Bolingi s'illustre une nouvelle fois dans le match, il est à la réception du centre de Rotariu et vient tromper le portier adverse. On est à la 71', le stade se réveille enfin. On sent que l'Excel est bien parti pour offrir la victoire à ses supporters, un petit cadeau de Noel avant l'heure. D'ailleurs, Waregem va se compliquer la tache avec le second carton jaune de Coopman.
Dans ce froid hivernal, les supporters de Waregem ont la gentille idée de craquer quelques fumigènes. C'est beau et ça nous réchauffe, merci à eux.
Les locaux auraient pu tuer le match à plusieurs reprises mais le score ne changera pas. Victoire 2 buts à 1 de Mouscron.

Après avoir admiré un moment de communion entre joueurs et supporters, il est l'heure pour nous de quitter ce sympathique petit stade et de reprendre la route.
Cependant, je garde en moi une petite déception : ne pas avoir vu marquer mon petit Aaron. Une prochaine fois peut-être.

 

A bientôt amis mouscronnois

 

Laisser un commentaire