Sign in / Join

Superleague : C'est la reprise ! Tous contre le FC Bâle !

Nous sommes le 3 Février 2018 et c'est donc le jour de la reprise du championnat en Suisse ! Ainsi pour vous remettre à niveau sur la Raiffeisen Superleague, Jonathan, Axel et moi-même vous avons concocté un petit résumé de la situation de chaque équipe du championnat.

Entre le FC Sion qui est au fond du classement et la course au titre avec le FC Bâle qui récupère du terrain sur Young Boys qui est toujours premier. Et rien que ça c'est une petite révolution ici. Bâle peut-il enfin perdre son trône cette année ? Éléments de réponse.

Et avant de vous plonger dans l'analyse, n'oubliez pas d'aller follow HoppSuisse sur Twitter ! Notre nouveau compte spécialement dédié au football suisse !


Le FC Thoune occupe actuellement à la 8e place du classement de Super League. Ce classement est assez représentatif de la première partie de saison, où le club a alterné bon et moins bon, pour osciller entre la 7e et la dernière place. Le club de l’Oberland Bernois a joué 6 matchs de préparation pour l’instant, principalement face à des clubs de Challenge League. Les Thounois se sont imposés 5-2 face à Rapperswil, 7-1 face à Wohlen, 4-1 face à Schaffhouse et ont fait match nul 1-1 contre Wil. Les deux autres rencontres se sont jouées contre Breitenrain (Promotion League, victoire 3-0) et face à Sion (match nul 0-0). Ils affronteront samedi le Lausanne-Sport pour leur dernier match avant la reprise.

Le mercato a été agité car côté départ, il faut souligner celui de Simone Rapp, actuel co-meilleur buteur du championnat avec 9 buts en 18 matchs, qui s’envole pour le Lausanne-Sport. Le défenseur Silvano Schäppi est aussi parti du côté du FC Lugano. Côté arrivées, Sven Joss arrive en provenance du rival cantonal YB, alors que le gardien Djordje Nikolic débarque de Schaffhouse. Dominik Schwizer arrivera lui de Rapperswil-Jona tandis que Grégory Karlen rejoindra l’attaque thounoise en prêt du FC Sion.

L’objectif pour Thoune sera le maintien. Sauvé financièrement grâce à la vente de Rapp qui aurait ramené près d’1 million dans la caisse du club, le FC Thoune doit encore se sauver sur le terrain dans un championnat où le relégué peut se retrouver européen en 3 matchs seulement... Un joueur important dans cette optique sera l’ailier Matteo Tosetti. Doté d’une grande tactique et d’un excellent sens de la passe, le joueur tessinois a déjà délivré 10 passes décisives cet automne. L’emblématique capitaine thounois Dennis Hediger (plus de 240 matchs avec le club de l’Oberland depuis 2010) saura lui aussi amener son expérience et sa mentalité de gagnant pour sauver son club. La reprise du championnat pour le FC Thoune sera le dimanche 4 février à l’extérieur face au FC Zürich. Un duel spécial pour les Thounois qui ont perdu 4-3 dans cette même affiche en quart de finale de Coupe Suisse après avoir pourtant mené 1-3 jusqu’à la 85e minute !


Le Grasshopper Club Zürich, actuel 6e au classement de Super League, peut encore rêver d’une belle fin de saison. Entraîné par Murat Yakin, le club le plus titré de Suisse est en effet tout proche du top 4 significatif de Coupe d’Europe. GC a joué 5 matchs de préparation cet hiver. Le premier s’est soldé sur une victoire 2-0 face à SCR Altach (D1 autrichienne). S’en sont suivis 3 matchs nuls face au FC Viitorul (Roumanie, 1-1), Concordia Chiajna (Roumanie, 2-2) et Zaglebie Lubin (Pologne, 0-0). Leur dernier match amical est une défaite 1-0 face au FC Wil.

Le mercato a vu le départ de 3 joueurs. Tout d’abord, le départ de Mergim Brahimi pour Panionos, Grèce. En suite, c’était au tour de l’attaquant congolais Ridge Munsy de s’exiler pour la 2. Bundesliga et le club d’Erzgebirge Aue. Le troisième départ est celui de l’international islandais Rúnar Sigurjónsson pour St-Gall. A noter que ce départ faisait partie d’un échange avec le club St-Gallois, qui a envoyé Gjelbrim Taipi dans le sens inverse. Les 3 autres arrivées sont celles de Bujar Lika et Jean-Pierre Rhyner (FC Schaffhouse) et du joueur bosnien Rifet Kapic en provenance du club slovène de Gorica. L’homme à surveiller du côté de GC sera l’entraîneur, Murat Yakin. L’ex-international suisse a métamorphosé le club depuis son arrivée fin août. A son arrivée et sans modifier l’effectif, le club est passé de favori à la relégation (5 matchs, 1 point) à candidat à l’Europe.

Sur le terrain, les yeux sont rivés sur l’international vénézuélien Jeffren Suarez. Véritable dynamiteur de défense, le véloce avant-centre formé à la Masia aura tout loisir de démontrer ses talents pour permettre à son club de jouer l’Europe. Auteur de 4 buts et 4 passes décisives cette saison, Lucas Andersen est un sacré atout dans le jeu offensif de GC. Le danois de 23 ans saura-t-il se montrer assez performant pour faire partie du cadre de son équipe nationale à la Coupe du Monde 2018 ? Grasshopper reprendra le championnat le dimanche 4 février sur le terrain du FC Sion. Une affiche qu’ils avaient perdu 3-0 cet automne. Les sauterelles seront donc surmotivées pour prendre leur revanche et entrer dans la course à l’Europe.


le FC Lucerne s’est rendu à Marbella en Espagne du 12 au 19 janvier. Ah, ce petit coin de paradis pour se préparer mieux et se changer les idées après une première partie de championnat compliquée. Parfait ! Le cadre est posé mais, attention, il faut bosser. Et c’est le cas ! Durant ce camp de préparation, les lucernois ont effectué trois matchs contre Feyenoord, Shanghai Shenhua, Lokomotiv Mouscou. Le premier match contre les hollandais se termine par une défaite 2 à 1 avec un but de Wolf. Le second match finit sur un score nul avec Demhasaj en buteur et le troisième contre les russes remporté 3 à 0 avec un doublé de Follonier et un autre but de Demhasaj. Finit le décor paradisiaque faut rentrer en Suisse ou encore 3 matchs amicaux les attend dont un qui a déjà été contre Chiasso et qui se termine par un nul 1-1 avec un but de Juric. Il reste à affronter Bâle et Rapperswil. Le grand vrai départ durant cette trêve est l’entraineur Markus Babbel qui a été limogé qui était au club depuis octobre 2014. Dans le journal «Luzerner Zeitung », il n’a pas hésité à s’en prendre aux dirigeants et qu’il travaillait dans des conditions difficiles. L’entraineur des moins de 21, Gerardo Seoane, prend la place d’intérimaire ainsi que son assistant Michael Silberbauer.

Au niveau joueur, le recrutement de Lazar Cirkovic laisse circonspect. En effet, le joueur semble avoir que très peu joué depuis deux ans et arrive pour un contrat de six mois avec possibilité de le prolongé de deux ans. Un pari sans doute… Concernant les départs, un seul joueur pour l’instant est parti, il s’agit de Reto Ziegler arrivé en septembre mais qui a décidé de s’envolé pour rejoindre le FC Dallas aux Etats-Unis. L’objectif est sans aucun doute de s’éloigner au plus vite de cette zone proche de la relégation et, honnêtement, le club est à seulement 7 points du 4e Saint-Gall synonyme de place européenne et il reste pas mal de matchs à disputer donc tout est possible pour Lucerne qui a la capacité de le faire.

Au niveau des joueurs intéressants dans l’équipe, il y en a pas mal mais nous en avons choisi deux Shkelqim Demhasaj et Filip Ugrinic. Le premier nommé est arrivé au club en juillet 2017 en provenance du FC Schaffhouse. Cet avant-centre avait produit une très bonne saison 2016-2017 avec 17 buts et 4 assists en 34 matchs, un bon ratio. Mais visiblement la marche entre la Challenge League et la Super League n’était pas trop compliquée pour lui. Arrivé à Lucerne, il commence sur le banc entre rester sur le banc et entrer en cours de match mais depuis fin septembre Shkelqim est titulaire, lui permettant ainsi d’avoir inscrit 5 buts et 1 assist.

Filip Ugrinic, quant à lui, a fait toutes ces classes avec le FC Lucerne. Il n’a pas autant joué que son compère mais néanmoins, on parle ici d’une petite pépite à polir. Depuis le début de saison il a participé à 13 matchs pour 5 titularisations. Certain voit en lui le futur Lustenberger.


Les Bianconeri se sont rendu dans la capitale italienne : Roma pour effectuer leur stage de préparation du 17 au 25 janvier. Néanmoins, avant de partir en Italie, le club avait affronté Chiasso et l’avait emporté 5-1. Le second match a eu lieu durant leur camp contre Pescara (2e div) et cette fois Lugano s’est incliné 3 à 1. Le match face à Gavorrano (3e div) a été gagné 2-1. Le dernier match amical est contre Wil le 28 janvier. Au niveau des arrivées les luganais ont recruté chez leur voisin, Chiasso, en prenant le défenseur droit Jetmir Krasniqi. Sinon Silvano Schäppi revient lui d’un prêt au FC Thoune où il s’est blessé à la cuisse. Concernant les départs, Antonini Culina rejoint Cracovia en Pologne, le croate ne se sera jamais imposé dans l’équipe tessinoise. Un autre croate quitte le club avec Dominik Kovacic qui n’a jamais joué pour le club sauf pour les moins de 21 ans et qui, pour l’instant, n’a pas retrouvé de club. Le serbe Radomir Milosavljevic qui a également très peu joué pour les tessinois rejoint Larissa en Grèce.

En novembre, le président Angelo Renzetti avait critiqué ouvertement son entraîneur à l’antenne de la RSI, sur l’aspect tactique et les choix de joueurs. Pierlugi avait répondu que chacun devait rester à son poste. L’objectif est clairement de ne pas descendre et de faire mieux que la première partie de saison. En temps que suiveur du football suisse, il est important qu’un club tessinois soit présent en première division afin d’avoir toujours cette diversité.

Davide Mariani n'est pas un "jeune" à proprement parler car il est rodé avec déjà plus de 165 matchs joués. Il a commencé en 2012 avec les moins de 21 de Zürich où il rejoindra vite l'équipe première mais sera prêté au FC Schaffhouse durant deux saisons qui se déroulera plutôt bien avec 69 matchs et 15 buts. La saison suivante le FC Zürich descend et décide de faire confiance à son joueur qui lui permettra de jouer 35 matchs et inscrire 8 buts. Des bonnes stats qui intéresse Lugano. Et ils ont eu raison, les stats parlent d'elles-mêmes, 26 matchs : 4 buts et 9 assists. Dragan Mihajlovic est un autre joueur intéressant, également milieu de terrain il est passé par 3 des 4 clubs les plus connus du Tessin, Bellinzone, Chiasso et Lugano. A noter, que lors de la saison 2009-2010, il a joué pour les moins de 19 de Parme. Carlinhos Junior, l'attaquant brésilien de Lugano est celui qui fait parti des plus grosses valeurs marchandes de l'équipe. Arrivé il y a un an au Tessin, le joueur a inscrit 8 buts et produits 2 assists en 23 matchs cette saison.


Tout d’abord, la préparation a commencé dès le 3 janvier. Hop, hop, hop pour, eux aussi, se rendre à Marbella en Espagne du 10 au 20 janvier. Tout comme le FC Vaduz dont nous parlions plus tôt, les Brodeurs ont fait un match amical contre les Allemands du FSV Mainz qui s’est terminé par une défaite 1–2. Au camp, ils n’ont pas perdu un match : contre AZ Alkmaar 2-2, Strum Graz 1-1 et contre le Dinamo Kiev 2 à 0. Au retour, les Saint-Gallois ont également eu droit à un match amical contre Austria Lustenau 2-0. Au niveau des arrivées, Saint-Gall s’est procuré deux joueurs intéressants Cedric Itten du FC Bâle et Runar Sigurjonsson des Grasshopper.

Concernant les départs, il n’y en a qu’une, Taipi qui rejoint Grasshopper. Il ne faut pas se voiler la face, le championnat va se jouer entre YB et Bâle donc les places européennes sont encore toutes jouables. Attention de ne pas trop laisser traîner de points en route. Tranquillo Barnetta, en vrai, il est vraiment sur le déclin mais c’est Tranquillo. Saison marqué par les blessures à voir ce qu’il peut donner quand il est pleine possession de ces moyens car on a tous les souvenirs de son talent quand il est au taquet. Yannis Tafer, l’attaquant français qui joue en Suisse depuis 2012 est toujours présent et lui aussi est un bon joueur pour les brodeurs quand il est pleine forme. Ce n’est pas le grand buteur du club mais toujours intéressant.


C'est le toujours très mouvementé FC Sion qui a passé l'hiver dans le rouge, après un début de saison marqué, exceptionnellement, par le limogeage d'un coach. Au premier tour, le nouvel entraîneur Paolo Tramezzani n'a pas fait tout juste : une aventure européenne qui tourne mal d'entrée de jeu en Lituanie, avec une élimination piteuse contre le FK Suduva, et une défaite pas moins douloureuse en Coupe de Suisse contre le Stade-Lausanne-Ouchy (D3). En championnat, ce n'est pas mieux : 2 victoires d'entrée de jeu, puis une traversée du désert de 10 matchs, avec 6 petits points gagnés. Tramezzani, viré, est remplacé par Gabri, formateur du FC Barcelone. Tout ne va pas beaucoup mieux depuis, puisque l'Espagnol n'a pris que 4 points en 7 matchs.

Heureusement pour le club valaisan, tout n'est pas perdu. Lucerne, 9e, est à 3 points. Thoune et Lugano ne sont respectivement qu'à un point et deux points. La course au maintien est tout sauf jouée. Pour préparer au mieux leur mission sauvetage, les joueurs Sédunois sont partis en stage en Sicile, où ils ont affronté Catania (Série C) et se sont inclinés 2-1 malgré l'ouverture du score précoce de Schneuwly. Ils se sont redressés quelques jours plus tard face à Troina (Série D) grâce à des buts d'Adryan et Schneuwly (2-0), avant de faire match nul hier après-midi à Thoune (0-0). Inutile de dire que ce dernier match, entre deux concurrents direct, est plus significatif que les deux oppositions disputées contre des équipes dont on ignore le niveau.

Néanmoins, la clé de la préparation sédunoise se fait plutôt dans la stabilité de l'effectif... Cette stabilité, qui a manqué à cause du départ du coach mais aussi du nombre énorme de joueurs recrutés pendant l'été. Le FC Sion a employé pas moins de 31 joueurs lors du premier tour en championnat. S'il est encore trop tôt pour juger, ce mercato semble plus calme que le précédent.

Le club aux 13 Coupes est allé chercher l'Espoir suisse Anto Grgic, laissé libre par Stuttgart, et l'international péruvien Alexander Succar, attaquant du Sporting Cristal. Le club a annoncé qu'un groupe de joueurs professionnels, cantonnés à la réserve, étaient partis tenter l'aventure dans un club de Segunda B , Linense. Le jeune Nikola Miloslavljevic, arrivé il y a un an de Chiasso, est prêté à Winterthour pour 18 mois. S'il est un joueur pour qui cette fin de saison sera décisive, c'est assurément Pajtim Kasami. L'international suisse, qui a fait part de ses ambitions de Coupe du Monde lors des derniers jours, possède un statut d'indéboulonnable rare à Tourbillon. Et pour cause, son influence dans le jeu est indéniable malgré ses stats insuffisante : 3 buts en 13 titularisations, n'ayant pour le moment servi qu'à ramener un point. L'ancienne pépite de l'Olympiakos peut faire mieux, et le club sédunois compte bien dessus. Il compte également sur Marco Schneuwly, qui n'a pas trouvé son rythme de croisière depuis son arrivée en Valais. 5 buts en 19 matchs, c'est trop peu pour l'attaquant de 32 ans, censé palier le départ de Konaté à Amiens. Récemment entré dans le cercle fermé des joueurs à plus de 100 réalisations en Super League, il compte détrôner le recordman Marco Streller (111 buts) lors des saisons qui lui restent. S'il pouvait le faire au FC Sion, cela rendrait faciliterait grandement la mission. Parmi les joueurs "secondaires", beaucoup ont le potentiel pour éclore si le deuxième tour se passe mieux que le premier. Parmi l'armada de joueurs âgés de moins de 25 ans, HoppSuisse vous conseille de suivre attentivement Salih Uçan, 24 ans et prêté par Fenerbahçe, dont le profil de milieu technique semble apprécié par Gabri. Pour le joueur, être entraîné par un formateur du Barça peut également permettre de passer un cap. Le FC Sion entamera sa mission sauvetage dimanche 4 février, lors de la réception de Grasshopper. Une affiche compliquée, mais le FCS doit pouvoir gagner ce genre de match pour espérer réussir sa fin d'exercice.


Que c'est inhabituel de voir le FC Bâle à cette position ! C'est en tant que deuxième du championnat que nous vous présentons aujourd'hui le club rotblau. Le club ne se porte pas pour autant mal, et il a réalisé un mercato intimidant. Les Bâlois, qui comptaient 8 points de retard sur YB à deux semaines de la trêve, ne sont plus qu'à deux points du leader. La deuxième moitié du championnat sera une chasse, et le FCB semble bien armé pour son 9e titre consécutif. Le mercato du FC Bâle, mouvementé, a été marqué par une vague de retours au club. Le mouvement avait été initiée par l'achat d'Albian Ajeti, qui avait été cédé à Saint-Gall, mi-novembre. Samuele Campo, formé au club mais révélé à Lausanne, revient pour renforcer le milieu de terrain. Dans l'optique notamment de leur 8e de LDC contre Manchester City, les Rotblau ont fait revenir les expérimentés Valentin Stocker et Fabian Frei, en échec en Bundesliga.

Le Lausannois Léo Lacroix arrive enfin en prêt de l'AS Saint-Étienne. Ces départs entraînent - ou résultent - des départs presque aussi nombreux que les arrivées. Renato Steffen s'en est allé à Wolfsburg, le crack Manuel Akanji à Dortmund. Dans le cadre du transfert de Campo, le FCB a prêté Alexander Fransson et Dominik Schmid à Lausanne. L'attaquant Cédric Itten finira la saison à Saint-Gall, Djordje Nikolic à Thoune. L'international égyptien Omar Gaber, qui ne s'est jamais vraiment imposé à Bâle, est parti en MLS, et Androz Sporar, déjà prêté, est vendu au Slovan Bratislava. L'homme en forme au FC Bâle est incontestablement Michael Lang. Le Thurgovien a été élu dans l'équipe type du championnat, élu joueur préféré des fans et surtout voté joueur de l'année dans le cadre de la SFL Awards Night. Le guerrier aux cheveux blonds a mis à ses pieds MU, on se réjouit de le voir contre City. Le FC Bâle reprend le championnat dimanche à Lugano et mettra probablement une pression immédiate sur YB. Au vu de leur mercato, on a peur que la lutte ne dure pas longtemps.


Le promu a poursuivi sur sa lancée après avoir survolé la Challenge League, avant de connaître une sacrée baisse de régime. Troisième, il doit surveiller son rétroviseur. Après avoir un temps tenu le rythme d'YB et de Bâle, le FC Zurich compte actuellement plus de points d'écarts avec le leader (12) qu'avec Sion (11). Saint-Gall, Lausanne et Grasshopper se tiennent à moins de 4 points et convoitent cette troisième place. En amical, le FCZ s'est imposé contre le leader du championnat de Macédoine, Shkëndija, (2-1) et contre les Autrichiens d'Altach (2-0). Ils ont cependant perdu contre Schaffhouse (2-0) et concédé le nul contre Winterthour (1-1), pensionnaires de Challenge League.

Le mercato du club se résume aux retours de prêts de joueurs sur lesquels le club ne compte probablement pas (Simonyan, Sadrijaj, Fillion) et sur les départs de Cavusevic, libre, et de Moussa Koné qui part à Dresden. Le FCZ comptera au deuxième tour sur le réveil de Raphaël Dwamena. Le Ghanéen, qui avait carburé en Challenge League puis vu son transfert en Premier League avorté, n'a pas convaincu depuis son doublé lors du Derby de la première journée. Son réveil arrangerait bien des choses...


 

Le FC Lausanne-Sport, 5e de Super League, a énormément fait parler de lui cet automne, que ça soit pour ses bons résultats sportifs malgré son statut de favori à la relégation et son rachat par la firme Ineos. Le LS a joué 4 matchs de préparation cet hiver, qui se sont tous soldés sur le score de 1-1. Tout d'abord dans un mini-match face au M21 de la Team Vaud (réserve du club, D4 suisse). En suite, en camp de préparation face à la lanterne rouge de Liga, le Malaga CF. Le Lausanne-Sport a affronté l'équipe de Super League chinoise de Chongqing Lifan. Leur dernier match a eu lieu en Suisse face au FC Thoune. Ils joueront encore un match contre Vevey-Sports (D4 suisse) mercredi soir.

Côté mercato, les nouvelles ambitions de la Pontaise ont attiré des joueurs intéressants. Impossible de passer à côté d'Enzo Zidane, venu dans le canton de Vaud en provenance d'Alavès (Liga) avec la ferme intention de lancer sa carrière. Les arrivées du co-meilleur buteur du championnat Simone Rapp (Thoune), et de Fransson (international suédois) et le prometteur Schmid (tous deux des prêts de Bâle) vont permettre de renforcer le LS. Le LS a aussi dû faire face au départ de son maître à jouer, Samuele Campo, qui a répondu aux sirènes de son club formateur, le FC Bâle. Les milieux de terrain Marco Delley et Ali Kabacalman rejoignent la Challenge League (Xamax et Chiasso). L'international panaméen Gabriel Torres, en quête de temps de jeu avant la Coupe du Monde 2018, a lui aussi quitté le club vaudois pour rejoindre le club chilien de Huachipato. Un des joueurs à surveiller du côté de la Pontaise sera l'attaquant italien Francesco Margiotta. Revenu en force cet été après s'être rompu les ligaments croisés l'hiver dernier, "FM19" a inscrit 7 buts cet automne avec le LS. Les yeux seront également sur Enzo Zidane. Le fils de "Zizou", formé au Real, aura tout loisir de démontrer sa technique ce printemps dans une équipe qui lui garantit du temps de jeu. L'attaquant Simone Rapp, 9 buts cet automne, pourra peut-être aider le LS à rejoindre la Coupe d'Europe. Et qui sait, peut-être que ses performances lui permettront de briguer un poste en attaque parmi les 23 Suisses en Russie ?


 

Leader depuis la 7e journée, les Young Boys de Berne comptent actuellement deux points d'avance sur le FC Bâle. Première équipe depuis de nombreuses années à pouvoir contester le titre au géant bâlois, les hommes d'Adi Hütter vont devoir faire une deuxième moitié de championnat très solide pour remplir leur objectif. En match amical, le club a connu 5 victoires en autant de matchs. La plus prestigieuse est un 2-0 face au Red Bull Strasbourg, les autres ont été acquises face à des formations de Challenge League (contre Xamax, 4-2, Chiasso, 3-2, et Vaduz, 6-1) ainsi que contre le SV Sandhausen (2-0), club de Bundesliga 2.

Dans le cadre du mercato, le club de la capitale n'a signé qu'une seule arrivée : pour pallier la longue blessure à l'épaule du gardien David Von Ballmoos, le gardien d'Angers Alexandre Letellier a été débauché. Seul départ : Sven Joss a été cédé à Thun. Le joueur clé chez les Bernois est l'attaquant Roger Assalé. À 24 ans, l'Ivoirien a su profiter des blessures à répétition de Guillaume Hoarau pour devenir attaquant numéro 1 du club, devant le Français, mais aussi Fassnacht, Ngamaleu et Nsamé. Il a joué l'ensemble des 19 matchs, inscrivant 8 buts pour 3 passes décisives. YB ouvre le troisième tour de Super League demain à 19h face à Saint-Gall. Avec la volonté de mettre fin à une série de 2 défaites consécutives avant la trêve.

Laisser un commentaire