Göztepe : naissance et vie du maître d'Izmir | TLM S'En Foot
Sign in / Join

Göztepe : naissance et vie du maître d'Izmir

Ah Izmir, ses plages, ses filles qui se disent les plus belles de la Turquie et ses clubs de foot. Comme Istanbul la troisième plus grande ville du pays a plusieurs clubs dans les quatre divisions professionnelles turques. Parmi eux, Karsiyaka qui est le club d'un quartier qui veut devenir une ville à part entière, Altay qui est le club de l'élite d'Izmir et enfin Göztepe le club le plus populaire de la ville.

Voici pour la plage. Pour les filles, on vous laisse chercher sur Google.

Un peu d'histoire

Göztepe est fondé en mai 1925 au Casino Mez à côté du port d'Izmir par Ferit Bey. Le club est reconnu le 14 juin 1925 par la Fédération. La création vient d'une scission, lors d'un voyage d'Altay à Aydin, en effet lors de ce voyage les dirigeants d'Altay n'ont pas demandé leur avis aux joueurs qui viennent du quartier de Göztepe. Après le voyage ces joueurs quittent le club de l'élite pour créer un club qui portera le nom de leur quartier.

Un petit peu de géographie (coucou Phocée en haut)

Göztepe gagne à plusieurs reprises le championnat d'Izmir et fera parti du premier championnat professionnel de Turquie en 1959. Les jaune et rouge vont créer leur légende grâce à leurs parcours en coupe d'Europe à la fin des années 60 (parcours qui feront l'objet d'un futur article sur TLMSF).

En 1999, Göztepe remonte en Süperlig après 18 ans d'attente, grâce au rachat du club par le groupe de média local Yeni Asir. Cette saison ne se passe pas pour le mieux et Göztepe redescend dans la foulée pour mieux remonter la saison suivante.

Mais les problèmes surgissent encore. Durant la saison 2002-2003, Göztepe est en Süperlig au moment où ses propriétaires font faillite... Le club retombe en deuxième division. Les problèmes financiers du club continuent de plus belle. Le club descend division après division jusqu'à arriver au 4e échelon national en 2006-2007.

C'est dans ce contexte de crise que le groupe de supporter Yali appelle à la rébellion. Le 2 septembre 2006, plus de 5000 supporters se réunissent pour la "Marche de la rébellion".

Malheureusement ça ne suffira pas. Le club n'est pas sauvé et il tombe finalement en division amateur mais retrouve un nouveau propriétaire en la personne d'Imam Altinbas.

En 2007-2008 le club loupe la montée aux tirs au but contre Ayazagaspor (club d'un quartier d'Istanbul). C'est durant cette période que les supporters du Gözgöz ont écrit ce qui est sans doute leur meilleur chant, qui s'intitule l'Hymne de la Rébellion.

 

Voici les paroles du chant en français :

Nous marchons dans les rues d'Izmir avec nos maillots,

Notre nombre est devenu des milliers avec le jaune et le rouge.

Nous marchons dans les rues d'Izmir avec nos maillots,

Notre nombre est devenu des milliers avec le jaune et le rouge.

Que ton jaune soit comme le soleil et le rouge mon sang dans mes veines,

Que cette vie ne dure pas sans toi, c'est pour toi tout mon combat.

Que ton jaune soit comme le soleil et le rouge mon sang dans mes veines,

Que cette vie ne dure pas sans toi, c'est pour toi tout mon combat.

En 1925 est naît notre glorieux Göztepe,

Nous jurons de revenir des coins isolés et perdus.

En 1925 est naît notre glorieux Göztepe,

Nous jurons de revenir des coins isolés et perdus.

En croyant aux beaux jours flotte le jaune et rouge,

Au milieu des douleurs chante notre Hymne de la Rébellion.

En croyant aux beaux jours flotte le jaune et rouge,

Au milieu des douleurs chante notre Hymne de la Rébellion.

L'histoire récente de Göztepe

Pendant l'été 2008, Göztepe prend la licence d'Aliaga Petkim et accède de fait à la quatrième division.

 

Après des montées successives, le club arrive en deuxième division pour la saison 2011-2012.

Mais c'est la rechute, avec une descente en troisième division lors de la saison 2013-2014. Un match nul lui suffisait pour se maintenir mais Gözgöz (le surnom de Göztepe) s'inclina 0-1 à domicile contre Tavsanli Linyitspor.

Göztepe revient tout de suite en deuxième division, la même saison, le club est repris par un homme d'affaires, également supporter du club, Mehmet Sepil. L'équipe accède aux play-off de D2 en 2016-2017. La finale se tient à Antalya contre Eskisehirspor le 4 juin 2017.

Le maître d'Izmir retrouva donc enfin la Süperlig après 14 ans de galères et de déboires.

Aujourd'hui, Göztepe est 7ème et attend son propre stade qui lui sera remis courant 2019. Les supporters sont plus que jamais aux côtés de leur club et chante plus fort que jamais l'Hymne de la Rébellion pour montrer leur fierté à tout le pays.

Göztepe

La route fut longue jusqu'à croiser le Besiktas de Pepe...

Laisser un commentaire