Sign in / Join

On était au Millerntor Stadion pour Sankt Pauli - Braunschweig

Samedi, 6h30 du matin, je suis à la gare routière de Berlin et je monte dans le bus direction Hambourg.
Après plus de trois heures de route j’arrive enfin dans la deuxième plus grande ville d’Allemagne. Ce n’est pas ma première fois à Hambourg mais c’est la première fois que je vais assister à un match du FC Sankt Pauli.

Sankt Pauli

Ce voyage je le fais avec ma copine. C’est d’ailleurs une amie de son père, grande fan du FCSP, qui nous a donné son abonnement pour le match et qui nous a laissé l’appartement pour le week-end.

Aussitôt débarqués qu’il faut acheter la carte à la journée pour les transports en commun. Nous allons donc dans la gare centrale qui se trouve juste à côté de la gare routière. Au même moment les ultras de Braunschweig arrivent en train.
L’atmosphère de jour de match se fait déjà sentir !
Le trajet était rapide. Seulement trois stations nous séparent du stade. Et déjà tout autour de nous tout le monde est habillé aux couleurs de Sankt Pauli. Peu importe l’âge, tout le monde a un T-shirt, un maillot, un bonnet, une écharpe.. la ferveur allemande dans toute sa splendeur !

Avec environ une heure d’avance nous sommes arrivés au stade et nous avons fait une photo dans le photomaton officiel du FC Sankt Pauli. Il y avait énormément de monde autour du stade et au même moment le bus des joueurs de l’Eintracht Braunschweig arrive...

Il est l'heure de rentrer dans le stade. Nous passons la sécurité sans soucis avant de montrer nos billets mais celui de ma copine ne fonctionne pas... Il a déjà été validé selon la machine. Un premier agent nous demande de sortir de l’enceinte du stade pour aller à la billetterie voir le problème. On ne va pas se mentir, je n’avais pas envie de me casser la tête à sortir de la foule, aller à la billetterie, repasser le contrôle et ensuite repasser avec le billet. Une autre agent, qui avait l’air d’être la chef, nous aida concernant ce billet qui ne passait pas alors qu’il n’avait jamais été validé à l’avance. Et j’ai bien fait, car elle nous ouvre les grilles du stade. Ça c'est fait...

Ce qui m'a marqué en avant-match est lorsque le speaker du stade a parlé d’une association de jeunes défavorisés ou immigrés qui ne peuvent pas se payer une licence dans un club. Du coup ceux-ci se réunissent le week-end pour jouer ensemble au football. Un superbe geste que d'évoquer leurs difficultés.

Côté ambiance, elle était exceptionnelle. A vrai dire j’ai encore l’hymne du FC Sankt Pauli dans la tête. Lors de l’entrée des joueurs notre tribune était remplie de confettis et les ultras adverses déployaient un fort beau tifo.

Ensuite un « Aux armes » a été lancé. Oui, tout en français. Les ultras de Sankt Pauli étant amis avec ceux de Marseille, on en retrouve donc une trace à chaque début de match avec le chant français le plus connu du monde ! Lors du match il y a eu des chants en allemand naturellement mais également en anglais ce qui m’a un peu surpris sans me déplaire.
Côté affluence, le stade a affiché complet avec 29 546 personnes un samedi à 13h !
Alors, imaginez, lorsque j’ai dû raconter qu’en France nous ne sommes même pas capables d’avoir 15 000 spectateurs dans certains stades de ligue 1 le samedi à 20h...

Pour l’aspect footballistique le match était très intéressant avec beaucoup d’occasions des deux côtés, surtout du côté des locaux. Malgré tous les efforts des joueurs des deux camps, le match c’est terminé sur un 0-0 qui n’arrange personne. Un but a même été refusé pour hors-jeu à Sankt Pauli.

L’ambiance d’après match était très tranquille autour du stade et dans le métro. Nous sommes repassés à l'appart' avant de repartir nous balader en ville et passer en mode touriste.

En bref l’ambiance est vraiment unique au Millerntor Stadion et elle est à découvrir absolument pour tout amateur de football qui se respecte. La ville est aussi très jolie, dynamique et remplie d’histoire.

Bref, vous devez venir voir un match à Sankt Pauli.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :